Monde de Fictions

Venez avec nous créer les plus merveilleuses histoires, dans la joie et la bonne humeur!
 
GalerieAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionÉvènementsPublicationsCalendrier

Partagez | 
 

 A.... Survie (Texte sans correction)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Lun 12 Sep - 19:49

ok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Mar 13 Sep - 18:29

Je poste dans...aller 30min Wink (le temps que j'écrive tout...)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Mar 13 Sep - 18:43

Ah non en fait je peux pas.... No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Camouille

avatar

Messages : 249
Date d'inscription : 11/09/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Mar 13 Sep - 18:44

ah zut ce sera pour quand du coup Sad :lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Mar 13 Sep - 18:46

Demain Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Camouille

avatar

Messages : 249
Date d'inscription : 11/09/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Mar 13 Sep - 18:50

Cool je pense que le mien sera aussi pour demain :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Mar 13 Sep - 18:54

ok Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Camouille

avatar

Messages : 249
Date d'inscription : 11/09/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Mar 13 Sep - 19:30

Finalement le chapitre je le met aujourd'hui  :lol: j'espère que vous allez aimer et la suite bientôt!! :D  :P


Chapitre 2 Sora

Je reprenais difficilement ma respiration, l'homme qui me tenait par le coup se relevait apparemment sonner et devant moi se tenait un jeune homme de mon âge, il a des cheveux  noirs et des yeux marrons, c'était Alan un des « chefs » du groupe de ravitaillement.

-Janisse m'a prévenue que tu étais partie seule encore une fois, soupirait-il. Qu'est-ce qui t'as pris la de partir seule et sans tes armes ??
-Je voulais aider !!
-En te faisant tuer.

Il avait presque crier cette phrase, je baissais les yeux honteuse, remarquant qu'il avait haussé le ton, il me lança un regard désolé et s'apprêta à me parler quand l'homme se dirigea en courant sur lui.

-C'est ici que ça se passe Gamin !!

Alan l'évite sans problème et lui attrape le bras pour le lui retourner l'empêchant de bouger.

-Tu bouges et tu perds ton bras, dit-il froidement.
-Ai...Aide-moi, supplie l'homme à son acolyte.
-Désolé vieux mais j'ai d'autres chats à fouetter, répond l'homme avant de prendre ses jambes à son cou.
-Sale traître !!

Il tentait de se débattre mais Alan le tenait fermement. Celui-ci pris un Talkie-walkie comme les téléphones étaient inutilisables et commença à parler.

-Ici Alan j'ai un Code 6D, dit-il.
-Bien on t'envoie des renforts terminé, dit une voix masculine.
-Les renforts ne devraient plus tarder, me dit-il.
-D'accord.
-Et tu devines certainement que je vais devoir faire mon rapport à propos de ce qu'il s'est passé ?
-Oui.

Ainsi fut la conversation puis comme Alan l'avait dit les renforts sont arrivés, à notre retour Janisse sauta dans mes bras en larmes et elle me disait à quel point elle a eu peur pour moi. Bien sur après cette petite escapade je fus convoquée par le « Big Boss » comme je l'appelle et je n'avais plus droit de sortir seule à moins d'être accompagnée et malheureusement pour moi c'était Alan qui était chargé de me surveiller.
Plusieurs jours se sont écoulés, j'ai appris que Louise et Zoé étaient de retour mais je n'ai toujours pas eu le temps de les retrouver en plus de ça Alan était H24 sur mon dos !! Pas que je l'apprécie pas bien au contraire c'est juste que dès que je fais quelque chose Môsieur n'est pas d'accord  ou je mis prend de la mauvaise manière ! Et le pire, il a décidé de m'entraîner tous les matins dès l'aube comme quoi je ne sais me défendre ! Je soupire la énième fois avant de me diriger vers la porte principal du Lycée mais je fus interrompue.

-Où est-ce que tu vas comme ça, demande Alan.
-Voir mes parents, dis-je.
-Tu sais très bien que tu n'as pas le droit de quitter l'établissement sans moi.
-Alors je n'ai même plus le droit de voir mes parents !?
-Je n'ai pas dit ça, soupire-t-il. Juste que je dois t'accompagner.
-Très bien alors dépêche-toi, dis-je en partant précipitamment.

Plusieurs minutes plus tard, nous étions à l’accueil de l'Hôpital.

-Bonjour je viens rendre visite à mes parents, dis-je.
-Le nom s'il vous plaît ?
-Tilleman.
-Désolé de vous l'annoncer Mlle mais vos parents sont décédés, il y a peu.
-Non c'est impossible ?
-Votre Père a succombé de ses blessures et votre Mère n'a pas pu le supporter et...

Elle n'eut même pas le temps de finir sa phrase que j'étais déjà partie en courant, Alan me suivait toujours.
Dehors le temps était grisâtre, la pluie n'allait pas tarder de tomber quand à moi je m'effondra par-terre et je commençais à pleurer.

-Pou...Pourquoi vous nous laissez seul, pleurais-je.

Nous étions sans famille désormais ma sœur et moi, celle-ci était toujours au Vallon et elle ne savait pas la mort de nos parents. Je sanglotais quand quelqu'un posa sa main sur mon épaule c'était Alan.
Je me jette dans ses bras et celui-ci m'étreignit.

-J...Je suis désolé Sora, dit-il calmement.

Nous restions plusieurs minutes ainsi blottit l'un à l'autre, moi je continuais de pleurer et lui me frottait doucement le dos, une fois calmée je le regarde les yeux rougis.

-Merci d'être là pour moi...
-C'est ce que font les amis.

Nous rentrons doucement au Lycée et une fois là-bas je rentra dans ma chambre pour aller me laver et me coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Ven 16 Sep - 18:14

Coucou!
Je suis enfin arrivée. Je vais faire Lili, cheveux roux, yeux bleux-verts,taches de rousseur. J'ai un frere et une soeur (manon en a parlé)...
Je commence
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Ven 16 Sep - 20:56

Je regarde par la fenêtre. De cette salle de classe du lycée, j'apercois les ruines de la mairie d'Autun. Le séisme l'a totalement détrui. Ce même séisme a détrui mon college.
Ce même séisme a tue mes amis.
Ce même séisme a peut-être tué mes parents...
Pour la énième fois, je sens une boule monter dans ma gorge. J'essaie de retenir mes larmes,  mais elles coulent déja sur mes joues. Je me détourne de la fenêtre et me lève pour me laver le visage. Je me regarde dans le miroir. Mes yeux sont tous rouges et j'ai des énormes cernes sous les yeux. Normal, impossible de dormir depuis le seisme. Tant de questions tournent dans ma tête. Ou sont mes parents et mon petit frère Thomas? Que vas devenir la terre? Et ma soeur, Alice? Tiendras t elle le choc si mes parents... si ils... meurent?
On toque a la porte.
-Lili, je peux entrer?
-Euh... Louise, c'est toi?
-Ouais c'est moi!
-Vas-y, entre.
Louise ouvre la porte et tombe sur son lit.
-Je suis creuvée, marmonne-t-elle.
-Encore une longue journée?
Elle se roule sur le dos et fixe le plafon.
-Ce matin, je suis allée au poney-club chercher des chevaux avec Zoé. On est parties très tôt, tu dormais encore... Et puis toute l'après-midi j'ai fais de la course. J'ai quand même eu le temps de faire un peu de tir à l'arc, mais pas plus d'une heure...
Elle parle d'une voix fatiguée, monotone. Je vois qu'elle n'a aucune envie de me parler. Si elle fait cet effort c'est uniquement parce qu'elle sait que j'ai été seule toute la journée et qu'elle pense que je me sente exclue.  Elle connait les horreurs que j'ai vues au séisme. Mais je la comprend.
-Je suppose que tu veux te doucher, non? Je te conseille de y aller tout de suite, avant que Zoé n'arrive.
Elle se redresse et se tourne vers moi. Je vois de la surprise dans ses beaux yeux. Je comprend tout de suite que j'ai commise une erreur. Elle pense sûrement que je veux me débarasser d'elle.
-Enfin... Je ne voulais pas...
-Non. Tu as raison... Je vais y aller.
Elle se lève péniblement et se dirige vers la porte. Au passage, elle attrape sa serviette.
Je regarde la porte se fermer. Super. Franchement, super. Bravo, Lili. Maintenant, en plus de tous le reste, tu es en train de perdre une de tes seules amies restantes. Une des seules personnes ici qui prend encore la peine de s'occuper de toi, de voir si tu t'en sort... Une des seules personnes restantes qui t'aime. Bravo. Tu pourras l'ajouter à ta liste d'inquiétude!
Je soupire. Si seulement je pouvais parler à ma mère...
Soudain, Zoé ouvre la porte et entre.
-Salut Lili.
-Salut Zoé. Ca va?
Elle me regarde, étonnée.
Euh... A part que il y a des catastrophes partout, tout le monde meurt, les hopitaux sont remplis de blessés, mes parents sont partis et  que aujourd'hui j'ai subi un entrainement super dur, ouais!
-Rien de neuf, quoi?
Elle ignore cette remarque et se met à chercher des habits propres. Je me mords la lèvre. C'est dans des moments comme cela que je me sens vraiment nulle. Je ne fait pas d'entrainement - je ne fais rien de mes journées du tout d'ailleurs - je ne me fatigue pas et pourtant je passe mon temps a pleurer et me sentir triste. Zoé et Louise passent leur temps à s'entrainer a proteger le lycée contre les tremblements de terre, à aider les blessés, à faire du sport, s'entrainer à la bagarre... Et moi, rien.
-Elle est où, Louise?,demande Zoé.
-Elle se douche.
-Et sa mère?
-Je n'en sais rien... Tu te couches déjà?
-Oui je suis épuisée.
Elle se glisse sous ses couvertures et éteinds la lumière. Quelques instants après elle me dit :
-Sinon... Ca va ?
-. A part que il y a des catastrophes partout, tout le monde meurt, les hopitaux sont remplis de blessés, mes parents sont pas là et  que aujourd'hui j'ai subi une journée très ennuyante, ouais!
-Rien de neuf, quoi?
Et pour la première fois depuis le séisme, on rit.


J'espère que ca vous a plu!


Dernière édition par Etoile Polaire le Dim 18 Sep - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Sam 17 Sep - 11:40

Je cours tres vite, le plus rapidement possible dans les couloirs du college. Tout autour de moi des murs s'effondrent, des cris et des pleurs retentissent partout. Soudain, le sol se dérobe sous mes pieds et je tombe lourdement sur un gros bout de mur. Je n'arrive pas a me lever ou bouger.
-Lili!
Je tourne et me retrouve face a face avec Morgane, les yeux voilés par la mort, la peau blanche et translucide. Elle m'agrippe d'une main avec une grande force. Ses yeux blancs me regardent sans me voir. Elle n'arrete pas de me secouer.
-Lili!
Je ne peux pas l'aider. J'essaie de me libérer mais je ne peux pas. Je hurle de toute mes forces, un hurlement a déchirer les tympans. Partout ou je regarde, il n'y a que des mourants comme Morgane. Ils hurlent tous de voix rauques : -Lili, aide-nous! Je t'en prie ne nous laisse pas!
Je vois Anne-Aurore, Amélie, Loan... Tous mes amis en sang, les yeux voilés comme Morgane, qui ne me lache toujours pas...
-Lili! Lili! Hé!
Louise allume la lumiere. Je regarde autour de moi. Je suis sur mon matelas, entourée de Zoé et de(mere de Louise). Louise revient s'asseoir a coté de nous.
-Eh c'est bon, elle s'est réveillé! Lili! LI. LI. QUE. C'EST. IL. PAS.SE. TU. COM. PRENDS? me demande lentement Zoé.
-Ho! Tais-toi, Zoé! Tu vas réveiller tout le monde...,chuchote Louise.
-Ah oui,parce qu'ils ont pas tous déja étés réveillés par son cri., répond ironiquement Zoé.
-Ca va Lili?,demande la mere de Louise.
-Oui ca va. Retournez vous coucher, c'était juste un cauchemare...
-Encore sur le tremblement de terre?, dit Louise.
-Euh, oui. Mais ca va. Je vais dormir maintenant.
-Ok.
-Ok.
-On est juste la si tu as besoin de nous, Lili.


Dernière édition par Etoile Polaire le Sam 17 Sep - 11:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Sam 17 Sep - 11:41

Suite tout a l'heure Wink
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 11:46

Super ! Jess! Mais juste dans ton premier chap,les salle du lycée son grandes et c Louise et zoé qui vont chercher les chevaux ^^Sinon c trop bien ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 11:51

Je poste dans peu de temps ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 12:02

Merci Manon! Je vais modifier les erreurs et je commence un nouveau chap! :D
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 12:02

ok moi je suis entrain d'en faire un ! :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 12:04

Cool je suis pressée de le lire. :bounce:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 12:05

Il me faut absolument le nom de la mere de Louise!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 12:06

Manon?
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 12:07

Oui c Emmanuelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 14:50

Zoé
Je me réveil .Le soleil n'est pas encore levé .Il est 5h du matin.Je me lève et m'habille sans bruit .Je sort de la pièce et marche dans les couloirs déserts .Le faible échos de mes pas donne une faible teinte de vie à ce paysage sinistre .Je regarde par les grandes fenêtres.Il pleut .Encore et toujours.Je dévale les escaliers et sort sous la pluie .Je rejoints les autres personnes de mon groupe dans un petit coin abrité.
-Tout le monde est là ?où est Antoine ?je demande
Personne ne me réponds tout de suite et je vois une larme coulées sur la joue de son frère jumeau.Je me morde la lèvre et pose une main rassurante sur son épaule.
-on y va .
Je les conduis dans un gymnase en piteux états.Je leurs donne quelques indications et ils sortent des tapis et des blocs de mousses.Aujourd'hui nous allons nous entraîner à courir en terrain "instables " .Ils déplaces des bouts de murs pour constituer une simulation de certains types de terrains .Le résultat est satisfaisant .Des gravats instables s'empilent sous la pluie(ils ont étés placés sous un trous qui s'est formés dans le toit du gymnase ), les rendant glissant,certains s’élèvent plus haut que d'autres pour atteindre une fissure dans le mur,permettant d’accéder au dessus du bâtiments.Des mannequins en mousse gonflées d'eau pendaient ici et là attendant qu'on vienne les chercher. Tout cela sécurisé par des tapis en mousse .
-Bon on va évoluer en groupe de trois.Pierre,Léo et Jade groupe 1.Tom,Mélissa et Yanis groupe Deux .Et Johann et Mathéo avec moi pour le groupe trois .
Le groupe un se mis en position de course, attendant le signal de départ.
-go !
Ils s'élancèrent .Chacun d'un côté,selon leurs capacités.Pierre,qui était relativement plus musclé que les deux autres, pris la direction d'un mannequins accrochés en haut d'un mur .Ils s'accrocha à une barre de fer qui ressortait et s’appuya contre le mur pour atteindre une fissure .Jade sauta sur une pile de gravats,n'attendit pas que celle-ci s’effondre et sauta sur celle d'après,elle continua ainsi jusqu'au mur où elle se propulsât et agrippa le rebord d'un creux .Derrière elle les empilements de pierres s'étaient effondrés un à un et le dernier s'écrasa lourdement projetant des éclats aux alentours .Pendant se temps,Léo,petit et rapide, avait courut esquivant les décombres qui s’effondraient sous le poids de sa camarades (Jade) était passé sous une "caverne" où était coincé deux mannequins,qu'il avait sortit et avait difficilement traîné jusqu'à un endroit sûr .Les mannequins faisaient presque le me poids que lui chacun,pas étonnant qu'il est eut du mal.Mais il avait tout de même drôlement bien réussit .Tout en regardant le spectacle,je me disais qu'on était vraiment fort.Ça peut paraître prétentieux,mais nous avions réussit à s'adapter,rester fort mentalement,développer de nouvelle capacités en peu de temps et compris ce qu'il fallait faire tout de suite.J'avais lu un livre philosophique qui disait que si il y avait un grand changement de ce genre,les "jeunes" seraient ceux qui survivraient .Car ils seraient les seules à s'adapter assez vite.S'est vrai,nous nous entraînons et nous cherchons à survivre dans la nature et avec la nature,pas à la repousser et à se terrer dans des caves en attendant que sa passe comme les adultes.Enfin la plus part des adultes.

Une fois tous le monde passé plusieurs fois,nous rangeâmes le matériels et entamons notre entraînement à l'endurance.Il consistait à courir chaque jour de plus en plus long temps.Moi je me contentait de courir au près des autres et de leurs donner des conseils,une fois qu'ils avaient terminer leurs entraînements je continuais encore quelques minutes de plus.Une fois terminé nous repartîmes vers le lycée .En chemin je parla de mes pensées sur l’adaptation à mes camarades qui furent tous d'accord avec moi.
Il est 7h du matin .J'entre dans le lycée .Quelques personnes commencent à animer les couloirs .Je me dirige vers la chambre où vivent mes amies.Camille qui ne m'a pas quitté depuis le début se tourne vers moi.
-Tu penses qu'on vas réussir ?
-réussir quoi ?à Survivre ?
-non enfin oui .Mais surtout à faire changer les autres pour les garder en vie.
-Je n'en ais rien.De toute manière,nous ne pourrons ps sauver tous le monde.
J'allais ajouter quelque chose lorsque j'arrivai aux panneaux d'affichages.un homme y collais des annonces pour une réunion . "Réunion de mise au point à 18h dans la salle bussy-rabutin ."
-Voilà ce qu'il nous faut...murmurais-je
-De quoi ?
-si on veut faire changer les personnes il faut y aller et parler .
-Oui mais...tu te sens de parler devant tous ces gens,qui sont certainement pas d'accord avec toi.
-Je...on n'a pas le choix.Enfin je n'ai pas le choix.
Elle acquiesce en silence et nous continuons à marcher.Louise nous rejoins .
-salut.
-hello!alors ton entraînement ?je lui demande
-ça va.et toi?
-Génial ! ils sont supers !
-tant mieux.
Elle était très fatiguée.Ses cernes témoignaient de longues journées et des nuits chargées de cauchemars et de pensées parasites.
Je frappe à le porte.Perrine vient m'ouvrir .
-Salut! déjà levée ?
-et oui ma grande !Moi s'est 5h tous les jours.
Son visage s'assombrit de culpabilité.Je pose ma mains sur son épaule.
-t'inquiète ça ne me dérange pas.
Elle nous fait entrer et je vais m’asseoir sur une chaise,près du lit où Manon et jessica parlaient.Elles me sourient et arrêtent leurs conversation.Elle se tournent de façon à ce qu'on soit en cercle,que Perrine vient compléter.Elle prends une longue respiration et commence d'une voix claire:
-Nous ne participons à aucune tâches,nous attendons qu'on nous protège,qu'on nous nourrissent et qu'on nous rassure.On n'est pas très douée mais je pense qu'on peut aider.Peux-tu,nous trouver une utilité ?
-Je...oui oui .Hum....vous savez cuisiner ?
-Moi oui,dit Perrine
Les autres secouent la tête.
-ok donc Perrine aux cuisines.Et Manon ?tu sais faire de la couture ?ou le ménage ?Ou bricoler ?
-Moi je sais Bricoler !s'exclama Jessica .
-Je peux faire de la couture .Dit Manon
-ok Bah c'est parfait !venez je vais vous montrer où aller.
C'est vrai que depuis qu'elles étaient là,depuis le débuts des catastrophes,elles ne sortaient pas,elles n,e parlais à personnes,elles restaient prisonnière dans les tristesse et leurs peur.j'avais volontairement proposé à jade d'aller dans leurs chambre pour qu'elle s'en rendent comptes.j'avais réussit.Je les conduisis jusqu'à la "direction" de notre organisation qui les emmena chacune là où elles "travailleraient" .Je partis déjeuner .

Alors que je revenait du réfectoire, mon talkie-walkie "sonna".
-oui?
- ici 26 D.Catastrophe au gymnase 356 venez vite.Terminé.
-Message reçu j'arrive tout de suite .
Je me précipite à l’accueil qui comporte un système d'alarme pour appeler les personne des groupes.Je fais sonner celles des sauveteurs et j'attends les autres .Ils arrivent vite et nous partons en vitesse vers le gymnase.Ce gymnase accueil actuellement une trentaine des familles.J'arrive sur le lieu .Le bâtiment s’effondre lentement sous nos yeux,des parcelles de mur se détachent et s'écrasent au sol, le toit menace de tomber à tous moments.je n'attends pas une seconde de plus et je m'élance dans ça direction.Je me faufile à travers la foule de gens qui sort en criant .J'atteins l'entrée et commence à chercher les personnes restées coincés.Un bras s'agite aux milieu des débris.Je soulèves des gravats et trouve enfin la personne.Elle s'est recroquevillé sur une bébé qu'elle serre de son deuxième bras .Je lui tends la main.Elle me donne le bébé .
-Sauvez le.Vous ne pouvez plus rien pour moi.
Elle ferma les yeux .J'attache en vitesse l'enfant dans mon dos et extirpe la femme des décombres .Je l'emmène dehors tant bien que mal et un homme se précipite pour m'aider.
-je m'en occupe dit-il.
J'y retourne .Le sol se met à trembler alors que je suis accroché en haut d'un mur pour aider un jeune homme à descendre.IL lâche prise .Je le rattrape de justesse et le ramène vers le mur.Je commence à descendre .Mais une secousse plus forte que les autres eut raison de la toiture qui s'effondra, nous emportant dans sa chute .Dans les films ou le livre,le héro survit miraculeusement.Il se réveil et sort des débris.Ou alors quelqu'un vient le sauver.Mais je sais que ça ne se passera pas comme ça, je tombe de 5 mètres à une vitesse accéléré par le poids du toit et je sais que je vais succomber .C 'est comme ça.Puis je me souviens que je me suis aidé du panier de basket pour monter.Je me retourne et le voit .Je tiens toujours le garçon .On se rapproche du panier.Je tends la main,contracte mes muscles et empoigne la barre métallique.J'utilise notre élan pour nous projeter vers la sortie et par un miracle,j'ai visé juste.J’atterris lourdement et reste au sol.Ma vue se brouille .Du sang coule sur mon front .Ma respiration est irrégulière et sifflante .J'entends un bourdonnement léger .Et tout n'est que tâche de couleur .Quelque chose bouge à côté de moi.Puis le décors bouge,change .Je me mets à tousser.Soit je bave soit il y a du sang qui coule de ma bouche,mais toujours est-il qu'un liquide s’échappe d'entre mes lèvres.Je ne sais ce que je préférerais que ce soit,du sang c'est plus stylé,mais de la salive s'est bien moins inquiétant . Je tousse encore et cette fois-ci je suis sure que s'est du sang.On me dépose sur le sol froid .Le bourdonnement qui me suis s’amplifie et on me secoue on me tourne.Il s’accentue encore et je comprends que s'est des voix .
-Que faut-il faire !Elle va mourir !
-Je n'en sais rien Louise est encore à l'intérieure .
-Elle respire mal,fait lui du bouche à bouche .
-Euh..non je ne pense pas que ça l'aide.
J'ai de plus en plus de mal à respirer et un bruit rauque s’échappe de ma gorge .
-Elle s’étouffe avec son sang met la sur le côté.
On me tourne .Je crache du sang dans une quinte de toux et prends une grande inspiration . Mon cerveau recommence à marcher.Je me rends compte à ce moment que j'ai survécu .Comme dans les films !J'ouvre les yeux.Je suis à une cinquantaine de mètres du gymnase et mes camarades entrent et sortent du bâtiment,traînants des blessés .Je vois le visage du jeune homme que j'ai sauvé accompagné de Lucas stan et d'un autre garçon.Lucas me voit.
-Elle s'est réveillé .dit-il en s'approchant de moi.Tu m'entends ?
Je n'avais pas la force de répondre alors je hoche la tête .
-Je veux te féliciter pour ton acte spectaculaire.Quand on t'a vu voler par la porte avec Eric dans les bras,je n'en ai pas cru mes yeux,personne n'a jamais fait un truc aussi délirant.Je ne sais pas comment tu as fais mais franchement tu mérites un médaille .
Je souris toujours incapable de parler.
-Moi je peux te dire ce qui c'est passé.J'avais été propulsé en haut d'un mur et je m'était accroché à une barre en métal.Elle m'a vu et elle est monté sur un panier de basket pour accéder au mur sur lequel elle a grimpé.Elle allait m'atteindre lorsque le séisme m'a fait lâché prise.Elle m'a rattrapé .Puis le toit a lâché et il nous a emporté.Je pensais qu'elle allait me lâcher pour pouvoir s'enfuir mais elle a maintenu sa prise et elle nous a retourné pour attraper le panier de basket et nous expédier pas la porte.
Lucas resta sans voix.C'est sur que dit comme ça s'est vraiment héroïque.Les trois garçon étaient penchés sur moi et lorsque ma respiration se coupa inquiétude et affolement se mélangea sur leurs visages.Je m'agita tentant de respirer mais rien n'y fit.Une brûlure en bas de la gorge me fis comprendre que je m'était en quelques sorte empalée sur un débris, m'ouvrant ainsi la gorge .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 14:53

voilà ! c un très long chap qui m'a pris 2h à écrire!et c'est vrai ce n'est pas une façon de parler ^^
J’espère qu'il vous plaira !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 16:20

Le lendemain, Zoé, Louise et Emmanuelle doivent, bien sur, faire leur entrainement comme tous les jours. Quand je me réveille, Emmanuelle est déja partie. Louise et Zoé se brossent les dents en silence. Soudain, mon reve me revient. Je pense a Morgane...
Je regarde Zoé.
-Zoé?
Elle se retourne.
-Oui?
-Tu as bien participée aux fouilles de la Chataigneraie?
Elle baisse les yeux et dit, d'une voix moins forte :
-Oui. Pourquoi?
-Est-ce que tu as vue...
Je vois Louise qui me regarde attentivement. Zoé m'interromps :
-Malheuresement, Lili, je n'ai pas le temps pour les questions, la. Louise! On est déja en retard! A plus tard, Lili!
-Euh, ouais. OK. Salut.
Elle est déja partie. Louise range ses pyjamas et fait son lit (chose que seule elle continue a faire ici).
-A tout a l'heure, Lili.
J'ai la tete ailleurs.
-Ouais... A tout a l'heure, Lili...


Je me décide a aller voir Alice a l'hopital. Lors du tremblement de terre, elle s'est cassée la jambe.
En arrivant a la porte de sa chambre, je réalise que je n'ai prévenu personne que je partais. Je hausse les épaules. Tant pis. Il ne remarquerons probablement pas mon absence...

J'ouvre la porte.

Alice est la. Assise sur son lit, elle a l'air en meilleure forme que la derniere fois que je suis venue la voir. Elle était inconsciente. Ca m'a horrifié et je n'ai pas eu le courage de revenir la voir.

Jusqu'a aujourd'hui...

Je m'approche et lui fait un calin.
-Ca va?
Question stupide, Lili. Tu vois bien que ca ne vas pas! Elle s'est cassée la jambe!
-Mouais. Et toi?
Qu'est-ce que je suis sensée dire?
-Ouais.
Silence.
-Tu... as des nouvelles de maman et papa?, me demande-t elle
-Non.
-Et...,elle demande lentement, cautieusement, comme si elle craignait la réponse., Morgane, Nathalie, Lorys... tous mes amis... Sont-ils morts?
Je me mords la levre en pensant a Morgane. Et si mon reve était vrai?
-J'en sais trop rien, désolée. Tu ne me demandes pas les nouvelles de Jules?
Son visage s'assombrit. Jules est un de ses meilleurs amis. Je crains le pire.
-Il est mort, c'est ca?
-Non! Enfin...
Elle renifle.
-Il est dans un coma. Il est ici. Deuxieme étage, salle 83. Ils m'ont dit que je pourrais aller le voir quand je guéris.
-Salle 83, c'est ca?
-Oui.
-J'irais le voir.
-C'est vrai?
-Oui. Si tu veux.
-Attends. Je vais lui écrire un mot...

                                                           
Une heure plus tard, j'arrive devant le lycée. Je me sens beaucoup mieux. Alice été en bonne forme et j'ai pu voir Jules et lui donner le mot. Il le verra si il se réveille. Ca me fait du bien de enfin avoir pu faire quelque chose pour quelqu'un. J'inspire profondément, la tete en arriere. Ca fesait longtemps que je n'étais pas allée dehors. Il fait trop beau!
Je vais rester dehors un peu plus longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 16:31

Manon pourquoi tu m'as appelée Jessica et pas Lili? :|
Revenir en haut Aller en bas
Flèche Fendue

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 28/06/2016

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 16:34

Nom et prénom: Astrid Lucas

Description physique: Astrid est une adolescente de quinze ans avec des cheveux mi-longs d'une teinte couleur miel foncé. Son visage est fin et elle possède des tâches de rousseurs qui soulignent ses yeux mauve pâle. Son nez fin et un peu retroussé lui donne un air taquin malgré ses apparences discrètes.
Elle a un style vestimentaire élégant mais naturel et ne se sent complète que si elle a un bijou sur elle, de préférence discret.
Sa taille fine est un atout dont elle a conscience.

Caractère: Cette jeune fille est d'un naturel rêveur tout en étant d'une grande maturité. Son principal défaut est son caractère enflammé qui lui fait dire des choses qu'elle ne pense pas lors d'une dispute ou quand elle est particulièrement agacée. La chose qui l'énerve au plus haut point est de ne pas réussir quelque part car elle est extrêmement exigeante avec elle-même, se dénigrant à chaque échec scolaire ou non. Son aspect très têtu et "chef" peut parfois poser problème mais elle s'en sert aussi comme d'un avantage pour parvenir à ses fins. Elle a un regard dit "de tueur" (dédicace pour toi Manon xD) qu'elle ne contrôle pas toujours. Un inconvénient dont elle a conscience est sa timidité qu'elle s'efforce de faire disparaître.

Compétences: Elle se débrouille en combat rapproché et trouve un certain plaisir à mettre à terre ses opposants bien qu'elle n'ait jamais mené de vrais combats. Paradoxalement, elle est attirée par les effets de plantes et compte bien étudier ce sujet pour éventuellement s'en servir. Elle connait déjà beaucoup de propriétés grâce à sa mémoire phénoménale.
Astrid a commencé a tirer à l'arc mais ne maîtrise pas encore cette discipline.

Ami(e)s: ?

Y des choses un peu exagéré et d'autres pas totalement vrai (les yeux par exemple) mais j'ai essayé de faire au plus proche sans faire un calque exact (en effet, je me joue déjà dans la réalité je vois pas l'intérêt de me jouer aussi à l'identique dans une fic' xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   

Revenir en haut Aller en bas
 
A.... Survie (Texte sans correction)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
» Texte qui parle d'un scandale autour du colloque de Montreal VRAI OU FAUX!!!
» ASTUCE: Comment copier coller un texte du Web
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde de Fictions :: Cascade des idées :: Question de survie-
Sauter vers: