Monde de Fictions

Venez avec nous créer les plus merveilleuses histoires, dans la joie et la bonne humeur!
 
GalerieAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionÉvènementsPublicationsCalendrier

Partagez | 
 

 A.... Survie (Texte sans correction)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 12:06

Manon?
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 12:07

Oui c Emmanuelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 14:50

Zoé
Je me réveil .Le soleil n'est pas encore levé .Il est 5h du matin.Je me lève et m'habille sans bruit .Je sort de la pièce et marche dans les couloirs déserts .Le faible échos de mes pas donne une faible teinte de vie à ce paysage sinistre .Je regarde par les grandes fenêtres.Il pleut .Encore et toujours.Je dévale les escaliers et sort sous la pluie .Je rejoints les autres personnes de mon groupe dans un petit coin abrité.
-Tout le monde est là ?où est Antoine ?je demande
Personne ne me réponds tout de suite et je vois une larme coulées sur la joue de son frère jumeau.Je me morde la lèvre et pose une main rassurante sur son épaule.
-on y va .
Je les conduis dans un gymnase en piteux états.Je leurs donne quelques indications et ils sortent des tapis et des blocs de mousses.Aujourd'hui nous allons nous entraîner à courir en terrain "instables " .Ils déplaces des bouts de murs pour constituer une simulation de certains types de terrains .Le résultat est satisfaisant .Des gravats instables s'empilent sous la pluie(ils ont étés placés sous un trous qui s'est formés dans le toit du gymnase ), les rendant glissant,certains s’élèvent plus haut que d'autres pour atteindre une fissure dans le mur,permettant d’accéder au dessus du bâtiments.Des mannequins en mousse gonflées d'eau pendaient ici et là attendant qu'on vienne les chercher. Tout cela sécurisé par des tapis en mousse .
-Bon on va évoluer en groupe de trois.Pierre,Léo et Jade groupe 1.Tom,Mélissa et Yanis groupe Deux .Et Johann et Mathéo avec moi pour le groupe trois .
Le groupe un se mis en position de course, attendant le signal de départ.
-go !
Ils s'élancèrent .Chacun d'un côté,selon leurs capacités.Pierre,qui était relativement plus musclé que les deux autres, pris la direction d'un mannequins accrochés en haut d'un mur .Ils s'accrocha à une barre de fer qui ressortait et s’appuya contre le mur pour atteindre une fissure .Jade sauta sur une pile de gravats,n'attendit pas que celle-ci s’effondre et sauta sur celle d'après,elle continua ainsi jusqu'au mur où elle se propulsât et agrippa le rebord d'un creux .Derrière elle les empilements de pierres s'étaient effondrés un à un et le dernier s'écrasa lourdement projetant des éclats aux alentours .Pendant se temps,Léo,petit et rapide, avait courut esquivant les décombres qui s’effondraient sous le poids de sa camarades (Jade) était passé sous une "caverne" où était coincé deux mannequins,qu'il avait sortit et avait difficilement traîné jusqu'à un endroit sûr .Les mannequins faisaient presque le me poids que lui chacun,pas étonnant qu'il est eut du mal.Mais il avait tout de même drôlement bien réussit .Tout en regardant le spectacle,je me disais qu'on était vraiment fort.Ça peut paraître prétentieux,mais nous avions réussit à s'adapter,rester fort mentalement,développer de nouvelle capacités en peu de temps et compris ce qu'il fallait faire tout de suite.J'avais lu un livre philosophique qui disait que si il y avait un grand changement de ce genre,les "jeunes" seraient ceux qui survivraient .Car ils seraient les seules à s'adapter assez vite.S'est vrai,nous nous entraînons et nous cherchons à survivre dans la nature et avec la nature,pas à la repousser et à se terrer dans des caves en attendant que sa passe comme les adultes.Enfin la plus part des adultes.

Une fois tous le monde passé plusieurs fois,nous rangeâmes le matériels et entamons notre entraînement à l'endurance.Il consistait à courir chaque jour de plus en plus long temps.Moi je me contentait de courir au près des autres et de leurs donner des conseils,une fois qu'ils avaient terminer leurs entraînements je continuais encore quelques minutes de plus.Une fois terminé nous repartîmes vers le lycée .En chemin je parla de mes pensées sur l’adaptation à mes camarades qui furent tous d'accord avec moi.
Il est 7h du matin .J'entre dans le lycée .Quelques personnes commencent à animer les couloirs .Je me dirige vers la chambre où vivent mes amies.Camille qui ne m'a pas quitté depuis le début se tourne vers moi.
-Tu penses qu'on vas réussir ?
-réussir quoi ?à Survivre ?
-non enfin oui .Mais surtout à faire changer les autres pour les garder en vie.
-Je n'en ais rien.De toute manière,nous ne pourrons ps sauver tous le monde.
J'allais ajouter quelque chose lorsque j'arrivai aux panneaux d'affichages.un homme y collais des annonces pour une réunion . "Réunion de mise au point à 18h dans la salle bussy-rabutin ."
-Voilà ce qu'il nous faut...murmurais-je
-De quoi ?
-si on veut faire changer les personnes il faut y aller et parler .
-Oui mais...tu te sens de parler devant tous ces gens,qui sont certainement pas d'accord avec toi.
-Je...on n'a pas le choix.Enfin je n'ai pas le choix.
Elle acquiesce en silence et nous continuons à marcher.Louise nous rejoins .
-salut.
-hello!alors ton entraînement ?je lui demande
-ça va.et toi?
-Génial ! ils sont supers !
-tant mieux.
Elle était très fatiguée.Ses cernes témoignaient de longues journées et des nuits chargées de cauchemars et de pensées parasites.
Je frappe à le porte.Perrine vient m'ouvrir .
-Salut! déjà levée ?
-et oui ma grande !Moi s'est 5h tous les jours.
Son visage s'assombrit de culpabilité.Je pose ma mains sur son épaule.
-t'inquiète ça ne me dérange pas.
Elle nous fait entrer et je vais m’asseoir sur une chaise,près du lit où Manon et jessica parlaient.Elles me sourient et arrêtent leurs conversation.Elle se tournent de façon à ce qu'on soit en cercle,que Perrine vient compléter.Elle prends une longue respiration et commence d'une voix claire:
-Nous ne participons à aucune tâches,nous attendons qu'on nous protège,qu'on nous nourrissent et qu'on nous rassure.On n'est pas très douée mais je pense qu'on peut aider.Peux-tu,nous trouver une utilité ?
-Je...oui oui .Hum....vous savez cuisiner ?
-Moi oui,dit Perrine
Les autres secouent la tête.
-ok donc Perrine aux cuisines.Et Manon ?tu sais faire de la couture ?ou le ménage ?Ou bricoler ?
-Moi je sais Bricoler !s'exclama Jessica .
-Je peux faire de la couture .Dit Manon
-ok Bah c'est parfait !venez je vais vous montrer où aller.
C'est vrai que depuis qu'elles étaient là,depuis le débuts des catastrophes,elles ne sortaient pas,elles n,e parlais à personnes,elles restaient prisonnière dans les tristesse et leurs peur.j'avais volontairement proposé à jade d'aller dans leurs chambre pour qu'elle s'en rendent comptes.j'avais réussit.Je les conduisis jusqu'à la "direction" de notre organisation qui les emmena chacune là où elles "travailleraient" .Je partis déjeuner .

Alors que je revenait du réfectoire, mon talkie-walkie "sonna".
-oui?
- ici 26 D.Catastrophe au gymnase 356 venez vite.Terminé.
-Message reçu j'arrive tout de suite .
Je me précipite à l’accueil qui comporte un système d'alarme pour appeler les personne des groupes.Je fais sonner celles des sauveteurs et j'attends les autres .Ils arrivent vite et nous partons en vitesse vers le gymnase.Ce gymnase accueil actuellement une trentaine des familles.J'arrive sur le lieu .Le bâtiment s’effondre lentement sous nos yeux,des parcelles de mur se détachent et s'écrasent au sol, le toit menace de tomber à tous moments.je n'attends pas une seconde de plus et je m'élance dans ça direction.Je me faufile à travers la foule de gens qui sort en criant .J'atteins l'entrée et commence à chercher les personnes restées coincés.Un bras s'agite aux milieu des débris.Je soulèves des gravats et trouve enfin la personne.Elle s'est recroquevillé sur une bébé qu'elle serre de son deuxième bras .Je lui tends la main.Elle me donne le bébé .
-Sauvez le.Vous ne pouvez plus rien pour moi.
Elle ferma les yeux .J'attache en vitesse l'enfant dans mon dos et extirpe la femme des décombres .Je l'emmène dehors tant bien que mal et un homme se précipite pour m'aider.
-je m'en occupe dit-il.
J'y retourne .Le sol se met à trembler alors que je suis accroché en haut d'un mur pour aider un jeune homme à descendre.IL lâche prise .Je le rattrape de justesse et le ramène vers le mur.Je commence à descendre .Mais une secousse plus forte que les autres eut raison de la toiture qui s'effondra, nous emportant dans sa chute .Dans les films ou le livre,le héro survit miraculeusement.Il se réveil et sort des débris.Ou alors quelqu'un vient le sauver.Mais je sais que ça ne se passera pas comme ça, je tombe de 5 mètres à une vitesse accéléré par le poids du toit et je sais que je vais succomber .C 'est comme ça.Puis je me souviens que je me suis aidé du panier de basket pour monter.Je me retourne et le voit .Je tiens toujours le garçon .On se rapproche du panier.Je tends la main,contracte mes muscles et empoigne la barre métallique.J'utilise notre élan pour nous projeter vers la sortie et par un miracle,j'ai visé juste.J’atterris lourdement et reste au sol.Ma vue se brouille .Du sang coule sur mon front .Ma respiration est irrégulière et sifflante .J'entends un bourdonnement léger .Et tout n'est que tâche de couleur .Quelque chose bouge à côté de moi.Puis le décors bouge,change .Je me mets à tousser.Soit je bave soit il y a du sang qui coule de ma bouche,mais toujours est-il qu'un liquide s’échappe d'entre mes lèvres.Je ne sais ce que je préférerais que ce soit,du sang c'est plus stylé,mais de la salive s'est bien moins inquiétant . Je tousse encore et cette fois-ci je suis sure que s'est du sang.On me dépose sur le sol froid .Le bourdonnement qui me suis s’amplifie et on me secoue on me tourne.Il s’accentue encore et je comprends que s'est des voix .
-Que faut-il faire !Elle va mourir !
-Je n'en sais rien Louise est encore à l'intérieure .
-Elle respire mal,fait lui du bouche à bouche .
-Euh..non je ne pense pas que ça l'aide.
J'ai de plus en plus de mal à respirer et un bruit rauque s’échappe de ma gorge .
-Elle s’étouffe avec son sang met la sur le côté.
On me tourne .Je crache du sang dans une quinte de toux et prends une grande inspiration . Mon cerveau recommence à marcher.Je me rends compte à ce moment que j'ai survécu .Comme dans les films !J'ouvre les yeux.Je suis à une cinquantaine de mètres du gymnase et mes camarades entrent et sortent du bâtiment,traînants des blessés .Je vois le visage du jeune homme que j'ai sauvé accompagné de Lucas stan et d'un autre garçon.Lucas me voit.
-Elle s'est réveillé .dit-il en s'approchant de moi.Tu m'entends ?
Je n'avais pas la force de répondre alors je hoche la tête .
-Je veux te féliciter pour ton acte spectaculaire.Quand on t'a vu voler par la porte avec Eric dans les bras,je n'en ai pas cru mes yeux,personne n'a jamais fait un truc aussi délirant.Je ne sais pas comment tu as fais mais franchement tu mérites un médaille .
Je souris toujours incapable de parler.
-Moi je peux te dire ce qui c'est passé.J'avais été propulsé en haut d'un mur et je m'était accroché à une barre en métal.Elle m'a vu et elle est monté sur un panier de basket pour accéder au mur sur lequel elle a grimpé.Elle allait m'atteindre lorsque le séisme m'a fait lâché prise.Elle m'a rattrapé .Puis le toit a lâché et il nous a emporté.Je pensais qu'elle allait me lâcher pour pouvoir s'enfuir mais elle a maintenu sa prise et elle nous a retourné pour attraper le panier de basket et nous expédier pas la porte.
Lucas resta sans voix.C'est sur que dit comme ça s'est vraiment héroïque.Les trois garçon étaient penchés sur moi et lorsque ma respiration se coupa inquiétude et affolement se mélangea sur leurs visages.Je m'agita tentant de respirer mais rien n'y fit.Une brûlure en bas de la gorge me fis comprendre que je m'était en quelques sorte empalée sur un débris, m'ouvrant ainsi la gorge .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 14:53

voilà ! c un très long chap qui m'a pris 2h à écrire!et c'est vrai ce n'est pas une façon de parler ^^
J’espère qu'il vous plaira !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 16:20

Le lendemain, Zoé, Louise et Emmanuelle doivent, bien sur, faire leur entrainement comme tous les jours. Quand je me réveille, Emmanuelle est déja partie. Louise et Zoé se brossent les dents en silence. Soudain, mon reve me revient. Je pense a Morgane...
Je regarde Zoé.
-Zoé?
Elle se retourne.
-Oui?
-Tu as bien participée aux fouilles de la Chataigneraie?
Elle baisse les yeux et dit, d'une voix moins forte :
-Oui. Pourquoi?
-Est-ce que tu as vue...
Je vois Louise qui me regarde attentivement. Zoé m'interromps :
-Malheuresement, Lili, je n'ai pas le temps pour les questions, la. Louise! On est déja en retard! A plus tard, Lili!
-Euh, ouais. OK. Salut.
Elle est déja partie. Louise range ses pyjamas et fait son lit (chose que seule elle continue a faire ici).
-A tout a l'heure, Lili.
J'ai la tete ailleurs.
-Ouais... A tout a l'heure, Lili...


Je me décide a aller voir Alice a l'hopital. Lors du tremblement de terre, elle s'est cassée la jambe.
En arrivant a la porte de sa chambre, je réalise que je n'ai prévenu personne que je partais. Je hausse les épaules. Tant pis. Il ne remarquerons probablement pas mon absence...

J'ouvre la porte.

Alice est la. Assise sur son lit, elle a l'air en meilleure forme que la derniere fois que je suis venue la voir. Elle était inconsciente. Ca m'a horrifié et je n'ai pas eu le courage de revenir la voir.

Jusqu'a aujourd'hui...

Je m'approche et lui fait un calin.
-Ca va?
Question stupide, Lili. Tu vois bien que ca ne vas pas! Elle s'est cassée la jambe!
-Mouais. Et toi?
Qu'est-ce que je suis sensée dire?
-Ouais.
Silence.
-Tu... as des nouvelles de maman et papa?, me demande-t elle
-Non.
-Et...,elle demande lentement, cautieusement, comme si elle craignait la réponse., Morgane, Nathalie, Lorys... tous mes amis... Sont-ils morts?
Je me mords la levre en pensant a Morgane. Et si mon reve était vrai?
-J'en sais trop rien, désolée. Tu ne me demandes pas les nouvelles de Jules?
Son visage s'assombrit. Jules est un de ses meilleurs amis. Je crains le pire.
-Il est mort, c'est ca?
-Non! Enfin...
Elle renifle.
-Il est dans un coma. Il est ici. Deuxieme étage, salle 83. Ils m'ont dit que je pourrais aller le voir quand je guéris.
-Salle 83, c'est ca?
-Oui.
-J'irais le voir.
-C'est vrai?
-Oui. Si tu veux.
-Attends. Je vais lui écrire un mot...

                                                           
Une heure plus tard, j'arrive devant le lycée. Je me sens beaucoup mieux. Alice été en bonne forme et j'ai pu voir Jules et lui donner le mot. Il le verra si il se réveille. Ca me fait du bien de enfin avoir pu faire quelque chose pour quelqu'un. J'inspire profondément, la tete en arriere. Ca fesait longtemps que je n'étais pas allée dehors. Il fait trop beau!
Je vais rester dehors un peu plus longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 16:31

Manon pourquoi tu m'as appelée Jessica et pas Lili? :|
Revenir en haut Aller en bas
Flèche Fendue

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 28/06/2016

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 16:34

Nom et prénom: Astrid Lucas

Description physique: Astrid est une adolescente de quinze ans avec des cheveux mi-longs d'une teinte couleur miel foncé. Son visage est fin et elle possède des tâches de rousseurs qui soulignent ses yeux mauve pâle. Son nez fin et un peu retroussé lui donne un air taquin malgré ses apparences discrètes.
Elle a un style vestimentaire élégant mais naturel et ne se sent complète que si elle a un bijou sur elle, de préférence discret.
Sa taille fine est un atout dont elle a conscience.

Caractère: Cette jeune fille est d'un naturel rêveur tout en étant d'une grande maturité. Son principal défaut est son caractère enflammé qui lui fait dire des choses qu'elle ne pense pas lors d'une dispute ou quand elle est particulièrement agacée. La chose qui l'énerve au plus haut point est de ne pas réussir quelque part car elle est extrêmement exigeante avec elle-même, se dénigrant à chaque échec scolaire ou non. Son aspect très têtu et "chef" peut parfois poser problème mais elle s'en sert aussi comme d'un avantage pour parvenir à ses fins. Elle a un regard dit "de tueur" (dédicace pour toi Manon xD) qu'elle ne contrôle pas toujours. Un inconvénient dont elle a conscience est sa timidité qu'elle s'efforce de faire disparaître.

Compétences: Elle se débrouille en combat rapproché et trouve un certain plaisir à mettre à terre ses opposants bien qu'elle n'ait jamais mené de vrais combats. Paradoxalement, elle est attirée par les effets de plantes et compte bien étudier ce sujet pour éventuellement s'en servir. Elle connait déjà beaucoup de propriétés grâce à sa mémoire phénoménale.
Astrid a commencé a tirer à l'arc mais ne maîtrise pas encore cette discipline.

Ami(e)s: ?

Y des choses un peu exagéré et d'autres pas totalement vrai (les yeux par exemple) mais j'ai essayé de faire au plus proche sans faire un calque exact (en effet, je me joue déjà dans la réalité je vois pas l'intérêt de me jouer aussi à l'identique dans une fic' xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camouille

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 11/09/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 16:45

CHAPITRE 3 :

Cela fait une semaine que mes parents sont morts, une semaine que je n'ai pu la joie de vivre. Je ne sors plus de ma chambre et la seule fois que je suis sortie c'était pour prévenir ma petite sœur Léna, je pense comme moi elle a du mal à l'accepter mais ma sœur n'est pas du genre à le montrer. Aujourd'hui comme à mon habitude depuis l'accident je reste cloîtrer dans ma chambre, Janisse essaye tant bien que mal à m'en faire sortir ou à me faire rire mais sans espoir. Alan me rend visite tous les jours mais c'est comme si il n'existait pas pour moi, je n'ai plus de nouvelle de Louise et Zoé ou que soit tous les survivants du Lycée. Décidant de me faire changer les idées, j'allais dans la salle de bain pour me prendre une bonne douche, sous l'eau bouillonnante je fredonnais un air que ma mère me chantait petite, pensant à ses souvenirs les larmes perlèrent mes yeux noisettes. Je sortis de la douche et me regarde dans le miroir, j'avais une sale tête, je m'habilla rapidement et pour la première fois depuis la visite pour ma sœur, je sortis prendre l'air. Je me retrouvais sur le toit, le temps était grisâtre, le vent soufflait fort et on entendait gronder au loin : l'orage était pour bientôt.
Voyant les éclairs arrivés peu à peu je me dépêche de rentrer à l'intérieur, je descendais les escaliers quand je surpris une conversation entre deux filles.

-Tu a entendu la nouvelle, demande la blonde.
-Oui le Vallon a été frappé par la foudre, dit la brune.
Je n'attendis pas la fin de la conversation que je déballais les escaliers, je m'apprêtais à sortir quand je bouscula quelqu'un.

-Tu peux pas faire atten... Sora ?!

Je ne laisse pas le temps d'expliquer la situation à Alan que je cours prendre les clé à l'accueil de sa moto. J'enfourche l'engin et démarre à toute vitesse, au loin je voyais de la fumée provenant du Vallon.

-Pourvu qu'il ne soit pas trop tard, pensais-je.

Après plusieurs minutes j'étais devant e Vallon, le collège était en feu les réfugiés sortaient en panique de l'établissement moi je cherchais ma sœur désespérément quand je vis sa meilleure amie Anna.

-Anna où es Léna ?!
-Je ne sais pas, on a été séparée pendant que les gens évacuaient.
-C'est pas vrai ?!

Je rentrais dans le bâtiment en feu et appela ma sœur, je l'a trouvais nul part, je m'apprêtais à faire marche arrière pour éviter de mourir asphyxier quand des débris tombèrent près de moi me bloquant le passage et me brûlant au passage. Je commençais à tousser et à voir trouble, j'allais rejoindre mes parents et peut-être ma sœur... Non je ne peux pas mourir comme ça !! Je cherchais une autre sortie, quand je pensa au self, il y a un autre escalier !! Je me dépêche évitant parfois des débris et arrive au self, je vis coucher sous des débris une fillette, je mis ma main au niveau de son cou mais il était déjà trop tard... Reprenant ma route et descendant les escaliers j’atterris dans le hall j'étais à quelques pas de la sortie. Mais ma chance était au rendez-vous une poutre en bois me tomba dessus me bloquant les jambes, je ne pouvais plus les bouger je regardais dehors puis je vis ma sœur aux côtés de Anna et semblait paniquée puis je vis arriver près d'elle Alan. Soudain il se mit à courir en direction du collège et deux hommes lui courraient après sûrement pour l'empêcher d'entrer, je voyais de plus en plus trouble, mes jambes refusant de bouger si jamais j'arrivais à m'en sortir il y a des grandes chances que plus jamais je n'arrive à marcher, je fermais les yeux attendant mon heure arriver quand j'entendis la voix d'Alan. Il dégageait l'entrer et me chercha quand son regard se porta sur le mien il accourt vers moi et soulève la poutre. Il examina mes jambes et tira une grimace, il me regarda tristement puis me prit dans ses bras. La seule chose que je me souviens après sa c'est ma sœur qui courrait en pleurant vers moi, les secours qui accouraient et Alan qui me posa délicatement sur une civière après plus rien le néant....

Voilà j'espère que sa vous aura plus et la suite pour bientôt!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 17:29

Jess c pas toi jessica,c une fille de ma classe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 17:31

oki cam'! de toute manière personne ne s'est vraiment fait comme dans la réalité,je ne pense pas être capable de faire tout ce que je fais dans la fic' .^^^et je c pas si t'as vu mais je t'ai mis dans mon chap ^^je vais juste changer ton nom Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 17:35

Au fait jess Emmanuelle ne s'entraîne pas, elle aide pour tous ce qui est couture ménage,cuisine,...etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 17:35

Je poste un autre chap !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 18:59

Zoé

Je reprends conscience .Mes sens se réveillent un part un.Je suis toujours près du gymnase et il y a toujours les trois gars autour de moi.Je suis toujours au sol.J'ouvre faiblement les yeux.Quelqu'un d'autres approche .Louise !J'ouvre totalement les yeux .Lucas penché sur moi,très près de mon visage.
-ouf.J'ai bien cru que t' allais y passer ma vieille !Me dit Lucas .
- Louise .dis-je faiblement
-oui elle arrive.murmure-t-il doucement alors qu'il se redressait
Elle s'approcha de moi et s'agenouilla.Elle examina quelques instant ma plaie et déposa y des herbes médicinales dessus, après l'avoir nettoyé .Puis elle se tourna vers Lucas .
-essaie de lui faire boire ça.
Mes yeux commençaient à se fermer tous seuls .Lucas continuait a parler avec Louise et s'est Eric qui s'en aperçut.
-non attends reste éveillé encore un peu !dit-il en me redressant.
Lucas se tourna vers nous et s'empressa de débouche la petite bouteille pour me la aire boire.Le liquide me brûlait la gorge .Je du faire une grimace parce qu'Eric et Lucas m'encouragèrent gentiment . Je réussis à boire tout le liquide .Je sentis d’ailleurs mes forces revenir un peu.
-Qu'est ce qui c'est passé ?je demande faiblement
-Quand ça ?
-avant que je me réveille .
-ah.
Il parut gêné .
-pas grand chose,continua -t-il, tu as été inconsciente seulement une dizaine de minute.
Ma vision devint plus net .J'avais toujours la tête posée sur les genoux d'Eric et je tenta de me redresser .Je n'y parvint pas,enfin pas toute seule,il avait compris et m'aida à me mettre en position assise .Je vis alors que Lucas avait du sang sur lui notamment sur le visage et les mains.Je trouvait stupide de lui demander pourquoi il en avait,il avait certainement transporté des personnes blessés,dont moi.
-il y a beaucoup de blessés ?
-moins qu'au collège.Ce qui est formidable mais,je ne sais pas pourquoi la plupart sont...comment dire,plus exigeant.Ils demande des soins pour une petite coupure et nous accuse qu'il y est des blessés grave.
-c'est stupide.
-Je sais.
On entendit des cris.
-BANDES D'INCAPABLES !MON FILS A ÉTAIT COUPÉ AU VISAGE ET VOUS NE VOULEZ RIEN FAIRE POUR LUI!? C'EST POURTANT DE VOTRE FAUTE !Hurla un femme .
-ÉCOUTER MADAME !UNE COUPURE SUR LA JOUE N'EST PAS GRAVE!SI VOUS VOULEZ VOIR QUELQU'UN DE GRAVEMENT BLESSÉS ALLEZ VOIR LA JEUNE FILLE LÀ-BAS.il me pointa du doigt.ET PUIS CE N'EST NULLEMENT DE NOTRE FAUTE!AURIEZ VOUS PRÉFÉRÉ QU'ON VOUS REGARDE MOURIR À L’INTÉRIEURE?
Personne ne lui répondit.Tout le monde se dirigeait vers moi curieux.Arrivés à ma hauteurs ils se figèrent en voyant mon état.Je ne pensais pas qu'il était si catastrophique .La femme qui avait crié pour la joue de son fils arriva elle aussi.Elle vira au rouge et je pu presque voir de la fumée sortir de ses oreilles .
-ERIC !TU VAS TE SALIR !!!!!
-Je m'en contre fiche !Elle m'a sauvée la vie au péril de la sienne.Et au cas où tu ne l'aurais remarqué,des millions de personnes meurent chaque jours.Seul les personnes qui s'adaptent à la vie sauvage pourront survivre,pas celles qui continues à ne pas vouloir se tâcher.
-tu n'est plus mon fils Eric .
Puis elle tourna les talons et partis .Je m'étais a nouveau allongée, en fait j'avais peu à peu glissé.Je mis la tête en arrière pour voir Éric.
-Je su is dé so lée .Haletais-je
-ne t'inquiète pas.dit-il en me caressant l'épaule pour me calmer .
-Il faut partir annonça une voix .
Je commençais à m'affoler,quelque chose me stressait,mon cœur battait la chamade et ma respiration s’accélérait.Mais personne ne compris,ils pensaient que j'avais juste un petit coup de stress . Lucas me souleva et se joignit au groupe des sauveteurs qui repartaient.Je fus saisit de flash back sur la catastrophe du collège et je fus tétanisée.Je revis le corps sans vie des sixième,les blessures affreuses de certains et le tas de corps .Lucas cru que je m'était calmée alors que j'étais simplement pétrifié par toutes les horreurs qui venait à moi.Des images qui n'étaient pas des souvenirs,mais des craintes .Des choses que je ne voulais pas voir !Ma respiration...Je ne respirais presque plus !Et je n'arrivais pas à bouger.Je me concentra de toutes me force et je réussit.Je m'agita quelques secondes pour reprendre mon souffle.Lucas compris enfin .Il poussa un cri et me déposa en vitesse au sol,appelant Louise .Tout le monde s'arrêta .Je recouvris ma respiration d'un seul coup et mes poumons me brûlaient, des larmes coulaient le long de mes joues et je me débâtais.
-Que se passe-t-il !s'affola Lucas ,Qu'est-ce que tu as ? réponds !
Je le regardais impuissante,la douleur qu' irradiait ma gorge était insupportable et je me débâtais pour lui échapper. Ma respiration était rapide mais je commençais à me calmer .Louise arriva .
-Elle fait une crise de douleur .C'est quand un blessé cumule Fièvre plus apnée de longue durée.Elle a des hallucinations et elle est affolée,elle devrais bientôt ce calmer.
-Apnée de longue durée ?
-oui tu n'as pas du t'en rendre compte,dans ces cas ils ne peuvent pas bouger.
Il me regarda d'un air coupable et baissa la tête.Je commençais à me calmer. Ma respiration devint régulière et me larmes cessèrent .Il me repris dans ses bras et repris la marche .Je commençais à grelotter et comme il me jetait des regards inquiets toutes les dix secondes,il s'en aperçut et Eric mit sa veste sur moi .Je me blottit contre mon porteur et ferma les yeux,j'étais épuisée .Il demanda inquiet:
-Elle repart vers le pays de l'inconscience ?je dois prévenir Louise ?
cette remarques me fit sourire.
-non t'inquiète,elle part vers le pays des rêve .Dit Eric moqueur .
Je fis un merveilleux rêve !
............................
voilà j'espère qu'il vous plaira !^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 19:08

Salut c'est moi Alice!Pour ceux qui me connaissent pas, je suis la soeur de Jess. Jess m'a dit que je devrais participer dans l'histoire,donc je peux? J'ai déja tout lu et j'ai plein d'idées... :D :D
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 19:12

oki pas de problèmes !^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 19:13

Au fait,la sixième qui est morte,c'est morgane,(c'est pas la seule mais bon )oui j'ai décidé qu'elle avait redoublé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Flèche Fendue

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 28/06/2016

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 19:20

Alours.... Manon, on dit que Astrid est amie avec vous, comme dans la vrai vie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 19:55

Ok merci Manon!!! ❤
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 20:24

Prologue Alice:

Partout autour de moi, j'entendis des cris de détresse ou de douleur...
Je courais sans savoir ou j'allais, car les lumieres du college s'etait toutes éteintes et qu'il faisait noir dehors a cause de l'orage.
La pluie battait sur ce qui restait des fenetres et les murs s'effondraient avec un bruit assourdissant malgré le tonnerre.
Je reconnut a peine le hall quand j'y suis arrivée...
Et j'arriva juste a temps aussi pour voir Jules, qui disparu sous un éboulement de pierre et de platre.
On était en techno quand le tremblement de terre a commencé, personne ne sait ce qui est arrivé a Mr Casadamont, le prof. Et aussi, je n'avais pas revue Nathalie depuis qu'on est sorties de la salle de classe... Quant a Lorys...eh ben... je crains qu'il lui ai arrivé malheur...
Soudain, je me figea. J'entendis un gros craquement au dessus de moi...et la, je ressentis un choc, une douleur immense dans ma jambe de gauche et puis la derniere chose que je vis ce fut un visage flou penché au dessus de moi...je ressentis aussi une tristesse bizarre... puis je fermis les yeux et perdis conscience...

Suite bientot (mercredi peut-etre)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 21:16

Oui le prologue c'est quand le collège s'effondre et puis je sais que vous avez déjà écrit des choses après ça mais c'est un prologue donc on s'en fou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Dim 18 Sep - 21:19

Bon donc oui la suite peut-être mercredi soir si j'ai le temps donc si non et ben plus tard le week-end peut-être Wink Salut!
Revenir en haut Aller en bas
l'Archer des forêts

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 01/07/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Lun 19 Sep - 13:45

Louise
............................

Je vise soigneusement ma cible d'un chevreuil. J'ai toujours eu du mal avec ce genre de cible. Je lâche ma première flèche parfaitement. Satisfaite, j'en encoche une suivante. Je tente de répéter le même mouvement que l'autre flèche. Mais, malheureusement, je n'arrive pas trop à tirer 2 flèches parfaites. Ma deuxième flèche vole directement au-dessus de l'axe de l'épaule de ma cible. Je pousse un grognement de mécontentement, puis jette un coup d'oeil à ma montre : 15h30. Il est temps pour moi de rentrer, ça fait quasiment 2h que je m'entraîner. Je saisis mon arc et quitte la forêt en trottinant. En rentrant au lycée, je repense au jour où je regardais par la fenêtre pendant le cours de fenêtre et que je pensais à cette forêt et sue je me disais que j'aurai voulu m'y trouver à ce moment précis. Jamais je n'aurai pensé pouvoir m'y entraîner quelques mois plus tard. Je fus tirée de mes pensées par une voix :
- Hey ! Louise ! Oú t'étais ? me demande Zoé.
- j'étais allée tirer... pour aller s'avérer l'esprit.
-ok. Viens on rentre.

Bon un peu court je vous l.accorde : )
Suite prochainement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flèche Fendue

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 28/06/2016

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Lun 19 Sep - 16:59

Euh.... Je suis un peu perdue à propos de l'endroit où se trouve chacun et ce qu'il fait, juste vous pouvez me faire un courtrésumé please? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Lun 19 Sep - 18:52

Oui cam' on est amie comme dans la vrai vie ^^.

Alors (je donne avec les prénoms de la vie réel )
Zoé,Margot, Emma,Manon,toi,l'autre cam' et moi on est à Autun.Tout le monde sauf toi (je sais pas trop) vit au lycée,endroit assez sûr et lieu de concentrations des organisation (Sauveteurs,groupe de ravitaillement,...etc).
Alice et jess ( Lili ) sont là elle-aussi .

Emma (jade),Margot (Louise) et moi on fait partis des groupes de sauveteurs (Emma et moi dans le même groupe),cam'2(Sora) en groupe de ravitaillement et zoé,manon et jessica(une fille de notre classe pas celle qui joue lili)sont en aide (couture,cuisine,ménage,bricolage,...etc) et jess(lili) et Alice euh....rien.

Actuellement Sora est en deuil (parents décédés ),Jessica est dépressive elle ne sait pas où sont ses parents et son petit frère,moi je suis blessée et les autres...I don't now .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   Lun 19 Sep - 18:54

Euh....Margot ?C'est quand que ça ce passe ton chap ?Tu en feras un autres sur le gymnase qui s'écroule ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A.... Survie (Texte sans correction)   

Revenir en haut Aller en bas
 
A.... Survie (Texte sans correction)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
» Texte qui parle d'un scandale autour du colloque de Montreal VRAI OU FAUX!!!
» ASTUCE: Comment copier coller un texte du Web
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde de Fictions :: Cascade des idées :: Question de survie-
Sauter vers: