Monde de Fictions

Venez avec nous créer les plus merveilleuses histoires, dans la joie et la bonne humeur!
 
GalerieAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionÉvènementsPublicationsCalendrier

Partagez | 
 

  Les sept Royaumes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Mar 14 Fév - 19:18

merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Mer 15 Fév - 19:23

Vicky

On frappe à ma porte.
-Entrez ! criais-je depuis mon lit
-C'est moi, dit Noah, tu n'es pas encore levée ?
-Non, je profite qu'ici, il n'y ai pas d’horaires précis pour faire la grasse mat' .
Il regarde ça montre alors que je me redresse.
-Il est 8h ce n'est pas ce que j'appelle la grasse mat'...
-Bah moi si, je me lève à 5h d'habitude.
Il sourit et pose une pile de vêtements qu'il avait apporté.
-Tiens, ce sont tes uniformes, pour aller sur le terrains avec nous.
Je hoche la tête me lève.
-On fait quoi aujourd'hui ? demandais-je en prenant les habits pour les ranger.
-Hum...on t'explique la situation, on fait quelques interventions et on va s'entraîner avec l'entraîneur officiel.
-OK. Je dois mettre ça toute la journée , demandais-je en désignant les uniformes.
-Oui.
Je soupirs et m'assois sur le lit.
-Il sera toujours là ton pote ? Celui qui pose un milliard de questions.
Il rit, comme à son habitude, et me répond en souriant.
-Non ne t'en fais pas, mais je vais t'en présenter d'autres, qui seront pareils!
-Je comprends pourquoi tu ne me trouvais pas si soûlante !
Il rit de plus bel et sortit rejoindre Paul. Je l'arrêt alors qu'il est sur le pas de la porte.
-Sourire ?
Il se retourne.
-Oui?
-J'aurais le droit de leur dire de la boucler ?
Il éclate de rire et hoche la tête. J'entends se rires s'éloigner dans le couloirs. J'enfile rapidement mon uniforme et au moment de sortir, je me rends compte que je ne sais pas où je suis censée rejoindre Paul et Noah. Je soupir et commence à m'aventurer dans les couloirs, à la recherche du chemin vers l’accueil. Je croise l'ami de Noah, la mitraillette à question. Il est accompagné de ses amis.
-ah! Vicky, je me demandais...
-Non, pour une fois, c'est moi qui pose les questions. Où est-ce que je suis censée rejoindre Noah et Paul ?
Ses collègues se mettent à rire.
-Euh...ok, bah à l'accueil. Passe par là, ajoute-t-il devant mon air interrogateur.
-Merci, dis-je en commençant à m'éloigner.
Il m'arrête.
-Attends, juste une question !
-Une seule alors.
-Est-ce que vous avez quand même un peu de magie dans votre vie de tous les jours ?
-Oui, notamment pour les moyens de transports, les notre flottent à quelques centimètres du sol, et ils sont plus rapides.
-Aaah ! Et...
-On avait dit UNE seule !
Il soupir, attristé. Devant ça mine déçue, je ne peux m'empêcher de m'en vouloir.
-Bon ok, une dernière...
-Vous avez un système d'argent ? Comment vous gagnez votre vie ? Est-ce qu'il y a des pauvres ?
-C'est ce que tu appelle UNE ? Enfin bon, il y en a un, mais il n'est pas très important, on vit tous par nos propres moyens et on s'entraide. Il y a des pauvres, comme partout, mais beaucoup moins qu'ici.
Il hoche la tête pensif. J'en profite pour m'éclipser. Je rejoins l'entrée principale du bâtiment. L'horrible fille d'hier est là. Elle est encore plus maquillée ! Elle s'approche de moi et me lance un sourire niait.
-C'est donc toi la jeune fille très douée dont tout le monde parle ! dit-elle de sa voix insupportable.
-Apparemment.
-Et, tu viens d'où ?
Je suis censée répondre quoi !? Je réfléchis à toute allure.
-Tu ne doit pas connaître, c'est loin, et peu connu.
-Oh! Je vois ! Et...
-Ah! tu es là ! La coupe Paul, on a besoin de toit c'est urgent !
Je le suis rapidement dans les couloirs. On arrive à un parking, où des dizaines et des dizaines de voitures et de camions bleu stationnent. Il m'entraîne jusqu'à un camion et je monte à l'avant, à côté de Noah, tandis qu'il rejoint tout un équipage à l'arrière. -Que ce passe-t-il ? demandais-je intriguée.
-Un groupe de jeune, qui fait de GROSSE conneries. Ils sont armés et ils attaquent les passant d'une avenue. Ils ont neutralisés les policiers du coin. répond Paul.
Je me penche vers Noah.
-C'est quoi un policier ? C'est comme un gendarme non ?
-Oui, sauf que les gendarmes font partis de l'armée, ils ont pas tout à fait le me rôle, mais en l’occurrence, on fait partie d'une section spécialisée dans ce genre d'embrouilles... donc on est plus apte.
Je hoche la tête. On arrive enfin dans la grande rue. Des voitures de police y sont garées. Je les reconnaît parce qu'il y a marqué "police" en gros dessus. On sort du véhicule. Des policiers viennent nous rejoindre.
-dites donc, c'est pas un endroit pour les enfants, dit l'un deux d'un ton bourru.
Tu m'étonne qu'ils n'aient pas réussit à s'en occuper. Il à l'air stupide...
-C'est une de nos meilleures agents... dit froidement Paul.
Je suis flattée, mais il ne m'a pas vu à l’œuvre, il va être déçu... Il doit certainement s'imaginer que je suis surhumaine! On avance dans l'avenue. Elle est déserte.
-Ils sont armés, prévient le policier.
Je passe devant, et je l'entends faire un commentaire, comme quoi je vais vite disparaître... Je ne sais pas dans quelle sens il l'entendait, si j'allais fuir ou si j'allais mourir, mais dans tous les cas, il se trompe. Un léger bruit de ferraille parvient à mes oreilles, je baisse les yeux, devant moi, entre les battants de fers, qui mènent à une cave, le canon d'une arme à feu. Je fait signe aux autres. Ils ont sortis leurs armes. En observant bien, j'aperçois un œil entre les lattes qui constituent les volets d'une maison. Un des gars de la bande ? Ou juste un curieux? Je réfléchis à un moyen de pénétrer dans la cave. Bah on va y aller à l'ancienne ! J'attrape un bout de ferraille et soulève le battant de la cave. J'esquive la balle que tire le jeune homme, et lui saute dessus. Je le neutralise, un bars dans le dos.
-Et oh! Calme toi ! Lui dis-je en resserrant mon étreinte.
Il pousse un petit cri de douleur, et je le confie aux autres gendarmes. J'explore la cave et découvre un passage pour remonter direct dans la maison qui va avec. Les complices doivent être là. C'est un escaliers fermé par un porte. Je suppose que comme tout bon méchants, ils vont se tenir juste derrière la porte prêt à me tirer dessus. Je monte l'escalier et une fois en haut, je grimpe au murs et me tiens juste au dessus de la porte, la tête en bas. J'ouvre la porte, et vois trois jeunes hommes armés, affichant un air très surpris.
-Comment la porte c'est ouverte ? demande l'un d'eux.
Il s'avancent, et je leurs tombe dessus, leurs retirant leurs armes. Je les collent contre le murs.
-J'aurais besoin d'aide là, ils gigotent comme des vers! dis-je à l'intention des gendarmes.
Je regarde les armes que j'ai subtilisé. Il y a, un pistolet que j'avais vu classé dans la catégorie "armes les plus puissantes".
-Et ben ! Vous devriez pas faire joujou avec ça ! dis-je aux délinquants
-Ta gueule gamine.
-Gamine? C'est qui l'abruti qui s'est fait chopé ? C'est pas moi en tous cas...
Ils grince des dents. Quatre hommes arrivent et les menottes. Paul me rejoint, accompagné de trois autres agents. On continu la "visite". On menotte encore deux jeunes hommes.
-Mais ils sont combien !?
On arrive dans une pièce sombre. Je distingue une mezzanine au fond, et une rangée de meubles en pleins milieu de la pièce. Ça sens l'arnaque !
-Restez en arrière. dis-je
Je m'approche sans bruit, et attends qu'ils tirent. Au moment où ils appuient sur la détente, je saute très haut et atterris derrière eux. Je lance un violent coup de pied au premier, me jette sur le deuxième, esquive la balle du troisième et lui lance mon poing entre les jambes. Il s’effondre en geignant . Le quatrième arrive et je l'envoie valser d'un coup de pied, mais le cinquième, il est rapide et intelligent... il tire, quasiment instantanément. Je réagis un peu tard et prend sa balle dans les côtes.
-Aaah ! criais-je instinctivement.
Un gendarme se jette sur lui, tandis que les autres débarquent pour menotter les quatre complices. On a fait le tour de l'habitat, et il n'y en avait pas d'autres. À l'instant même où on sort dans la rue, Noah se précipite vers moi.
-Tu es blessée ?
Il écarquille les yeux et déchire mon t-shirt.
-Merde! Dit-il
-Mais t'inquiètes ! dis-je en regardant à mon tour la blessure, c'est pas si grave !
Il grimace.
-Bah si quand même...
-Mini-ninja ! Ça va ? se précipite Paul
-Pardon? dis-je surprise.
Il se met à rire.
-Il fallait bien que je te trouve un nom !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Camouille

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 11/09/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Mer 15 Fév - 19:50

Super!!!!!!!!!!!!!!!! (Oui je vais bien^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Jeu 16 Fév - 16:01

Vicky

Je me lève et me regarde dans le miroir. La balle reçue hier à laissé une longue cicatrice violette sur mon côté droit. Le médecin dit que pour une guerrière de Royaume, ce n'est absolument pas grave. Je suis d'accord, mais les autres officiers n'ont pas l'air du même avis. Simon, la mitraillette à question est venu me voir deux fois depuis qu'il a appris ce qui s'est passé. Apparemment, pour les ordinaires, c'est très grave de se prendre une balle. Pour nous, ce prendre une balle ce n'est pas grave, mais c'est la honte. Pour eux c'est presque héroïque.. Enfin dans mon cas apparemment...
-T'as vraiment été génial ! S'exclame Paul dès que je sors de ma chambre.
-Non, loin de là...
-Comment ça ? dit-il très étonné.
-Chez les guerriers, commence Simon, se prendre un projectile d'arme à feu, c'est honteux... Mais je devrais te rappeler qu'ils étaient cinq... ajoute-t-il à mon intention.
-Ah ouais...dit Paul pensif, donc tu te considère comme nulle ?
-Ouais, c'est un peu ça... C'est pitoyable pour une élève de niveau quatre...
-Mais, tu as toujours eus des entraînements, jamais de la mise en pratique réel. Il y a beaucoup de différence. En réalité, il faut penser à pleins de chose en même temps et c'est beaucoup plus dur qu'en entraînement...
Il n'a pas tort... Le sentiment de déception qui noyait mon cœur comment à s'évaporer. J'ai toujours bien réussis les entraînements, pourquoi aurais-je autant foiré la pratique si ce n'était pas plus dur ? Je lève les yeux et souris.
-Merci !
Ma journée paraît beaucoup plus joyeuse. Les entraînements et les interventions s'enchaînent. En fin de journée, la fille du directeur d'enquête s'approche de moi.
-Viens on fais un snap! Dit-elle en montrant son téléphone.
-Euh... si tu veux, mais...
-Tu es la star du moment Vicky! me coupe-t-elle, ce serait vraiment cool de ta part !
Je ne suis pas trop photos moi... encore plus si c'est pour me montrer en compagnie de cette...
-Euh... Vicky ? Le directeur veux te parler. Dit un gendarme en s'approchant.
J'acquiesce et fausse compagnie à la fille. Une fois dans le bureau du directeur, j'attends en silence. Il raccroche le téléphone et se tourne vers moi.
-Ton directeur m'a appelé, il voulait prendre de tes nouvelles. Je me suis dis que ce serait mieux si tu le faisais toi même. dit-il avec un clin d’œil.
-Euh...oui. Oui bien sûr.
Il allume un grand écran, et la tête du directeur et de plusieurs professeurs apparaît.
-Alors? demande mon professeur d'arts martiaux.
-Ben...
-Quoi?
-Je n'ai pas réussis à esquiver la dernière balle...
Je me sens à nouveau nulle...
-Ah! Mais c'est normal, c'est toujours plus dur en réalité que dans les entraînements ! S'exclame-t-il
-C'est vrai ?
-Oui, raconte moi tout !
Je me lance dans le récit de l'histoire, et il me félicite. Je retourne dans ma chambre, comblée. Je m'endors instantanément, alors même qu'il n'est que 19h. Par contre, je me réveil à 5h... Je ne penses pas qu'il y est grand chose à faire à 5h ici... Je sors tout de même dans le couloir. Les quelques rares personnes éveillés me regardent surprises. Je croise alors une femme, elle à le regard sombre, les cheveux courts et revêt la tenue des gendarmes. Elle ne paraît pas franchement aimable, mais je l'aime bien. Elle semble dure et déterminée, elle serait une super guerrière ! Elle plisse les yeux lorsqu'elle s'aperçoit que je l'observe. Je détourne le regard et me dirige vers la cour.
-Jeune fille, dit une voix grave
Je me retourne, la femme s'approchait de moi.
-Oui? demandais-je
Elle me regarde de haut en bas.
-D'où viens-tu? TU as l'air...doué. Est-ce toi dont tout le monde parle ?
-Je... je viens de loin, vous ne devez pas connaître, et il semblerait que ce soit moi dont tout le monde parle...
-Je suis contente qu'il y ai une jeune fille douée ici, c'est rare...
-Je...euh..merci.
-Vicky c'est ça ? Moi c'est Marie.
-Enchantée.
Elle sourit.
-Est-ce que la salle d’entraînement est ouverte à cette heure? demandais-je ensuite.
Son sourire s'élargit.
-Oui.
Je fis donc un entraînement en compagnie de Marie. Malgré sa rudesse, c'est une fille sympa. Vers 7h, la pétasse me rattrape.
-Vicky! Du coup on peut la faire cette photo ?
-Ben...
-Jessie ! appel quelqu'un.
Elle se retourne. Le directeur de l'enquête se tiens à une dizaine de mètres.
-Il y a des dossiers à trier, tu peux t'en occuper ? demande-t-il
Elle se détourne et récupère les dossiers, pour finalement disparaître dans un bureau.
Je rejoins Paul.
-Salut Mini-ninja ! Lance-t-il
-Salut!
-Il paraît que tu t'es levée tôt. Tu as fais quoi pendant tout se temps ?
-Je me suis entraîné avec une certaine "Marie" et j'ai tenté d’échapper à Jessie...
-Qu'est-ce qu'elle veut ?
-Des photos...
-Bah tu vas être contente, dit un de ses amis, elle par en week-end à 10h.
-Tant mieux !
Vers 13h, on m'informe que j'ai le droit de sortir en "civil", et de me balader dans la ville. Je trouve sa cool et sors rapidement. La première heure est super ! Je marche tranquillement dans la rue, et soudain, on me tire par l'épaule. Je me retourne vivement, prête à me défendre. Mais c'est Marie.
-Marie! Tu m'as fais peur !
-Je sais. dit-elle froidement, qu'est-ce que tu as fais de beau ?
-Rien, j'ai profité de la vie.
-J'aime bien ta façon de penser. dit-elle simplement.
Je souris. On passe un petit quart d'heure ensemble, puis elle me fausse compagnie. Je marchais tranquillement dans un parc, lorsqu'on cri mon nom. Je me retourne. Une bande de jeune d'environ dix-huit ans rigolaient dans l'herbe. Parmi eux, je reconnais Jessie derrière ses lunettes de soleil. Elle se lève et se précipite vers moi.
-Vicky ! Viens, je vais te présenter mes amis.
Elle me prend la main et me traîne jusqu'au autres. Mais je veux pas moi ! En même temps, fréquenter quelques jeunes ici ne me ferait pas de mal. Mais... je ne suis pas sûre que ce soit les bons jeunes... Bizarrement, ils sont super cool ! Enfin surtout les gars et Anna. Les autres sont plus...superficiels.
-Pourquoi vous traînés avec elles si vous ne les supportés pas ? demandais-je très intriguée.
-Pour faire bonne figure. explique Anna. Mais je trouve ça de plus en plus stupide...
-Je vois...
Je passe le reste de l'après midi à discuter avec eux. Je ne comprends toujours pas leurs histoires de "bonne figure", mais ce n'est pas très important...
-Je dois y aller, dis-je en me levant.
-Ok, tu viens demain ? On se retrouve encore ici, à 14h. demande Mathias
-Euh... je ne penses pas, je dois travailler...
Il paraît surpris, mais ne dit rien. À 21h je me couche, et sombre dans le pays des rêves. Justement, alors que je me promène dans une prairie en fleur peuplée de papillons colorés, Mathias se tape l'incruste. "Pourquoi tu ne viens pas demain ? Tu ne nous aimes pas ? " demande-t-il. Agacée qu'il pourrisse mon rêve, je réplique: "Tu peux te casser s'il te plaît ? J'aimerais rêver tranquille" Sur ce, je m'évade à dos de Licorne...

................
Ce chapitre part un peut en cacahuète, mais sinon, ça va ? pcq g l'impression d'en faire troop à certain moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Dim 19 Fév - 11:49

Vicky
Je croise Jessie en sortant de ma chambre.
-Ah! Vicky !dit-elle en me serrant dans ses bras.
J'avoue que je ne m'attendais pas à tant d'affection de sa part...
-Euh.. salut. dis-je timidement.
Elle m'entraîne dans un couloir tout en me parlant de Mathias.
-Euh... Jessie, pourquoi tu me parle de Mathias ?
Elle se tourne vers moi surprise. Elle ouvre la bouche puis la referme.
-Mais... tu l'aime non ?
Je lâche un petit cri de surprise.
-Quoi? Mais qu'est-ce qui te fait penser ça ?
-Bah.... c'est lui qui l'a dit.
Je crispe la mâchoire. Si je l'attrape il est mort ! Elle remarque mon air sombre se recroqueville un peu.
-Tu vas pas lui faire de mal hein? demande-t-elle
-Ça c'est à voir...
Je me détourne et pars en direction de la salle d’entraînement. Je me défoule ici pendant deux bonne heures, et je ressort en sueur. Je suis toujours énervée. En retournant à ma chambre, pour me changer, je croise Paul.
-Pourquoi tu fais cette tête ? On dirait que tu vas tuer quelqu'un.
-C'est mon intention.
Je n'est jamais été aussi furieuse ! C'est bizarre qu'une bêtise pareil m'affecte tant... Je ne cherche pas vraiment à comprendre. Puis, je me souviens que Jessie est censée être en congé. Je la croise justement quelques secondes plus tard. Elle traîne un gros sac.
-Jessie ?
-Oui? dit-elle en levant la tête.
-Tu n'étais pas censée être en congé ?
-Euh... si, mais je suis venue prendre mes affaires.
Je hoche la tête.
-Tu viens cette après-midi ?
Je réfléchis. Je me retiens de lui dire que je vais certainement venir pour étriper Mathias.
-Je ne sais pas... Ça dépend.
Elle acquiesce et part en souriant.
-Je croyais que tu ne pouvais pas la voir.
Je me retourne vivement. C'est Sourire qui a parlé, seulement, il à la voix cassé, ce qui explique que je ne l'ai pas reconnu. Je me mets à rigoler.
-Quoi? C'est ma voix qui te fais rire ? dit-il faussement blessé.
Je ris de plus belle.
-C'est-tr-op-dro-le-le... dis-je en hoquetant
Il se remet à parler, et je manque de tomber tellement j'en ris. Je ne sais pas pourquoi une tel banalité me fait tant rire, mais je suis d'humeur bizarre aujourd'hui. Lorsque mon fou rire cesse, Paul arrive, la mine grave.
-Le directeur veut vous voir tout les deux. dit-il
On se regarde et on emboîte le pas à notre camarade. Une fois assise devant le directeur, mon envie de rire est totalement passée, laissant place à la concentration la plus totale. Il se penche en avant, l'air sombre.
-On a trouvé le repère des bandits que nous recherchons. Ceux pour lesquels on t'as fait venir. Ils sont plus fort qu'on ne le pensais. Tu peux renoncer. dit-il en s'adressant à moi.
Je réfléchis.
-Vous ne pouvez pas être plus claire sur leurs capacités?
Il allume l'écran accroché au mur, et démarre une vidéo. C'est un endroit sombre. On voit sortir un jeune home de l'ombre. Malgré son air sombre, ces yeux animé d'une rage folle et ses joues salles et creuses, je le reconnaît... C'est Amien, un ami d'enfance qui a disparu lors de sa première mission ici. Maintenant je l'ai retrouvé. Je pousse un cri de surprise. Ils se tournent vers moi surpris.
-Je le connais, dis-je.
Sur l'écran, on le voit se mouvoir avec facilité comparer autres humains, et sortir un pistolet. Il tire sans ménagement sur des policiers et retourne dans l'ombre. La vidéo s'arrête là.
-C'est tout ce qu'on , dit le directeur, mais.. tu as dis que tu le connaissais ?
-Oui.
-Tu renonce ?
-Oh non...
Je réfléchis en silence. Puis, je reprends la parole.
-Vous me laissez combien de temps pour me préparer ?
Il paraît surpris.
-Je... Autant de temps qu'il faut, mais il faut agir vite.
J'acquiesce et sort de la pièce, suivis par Paul et Noah.
-Et maintenant mini-ninja ? demande Paul.
-Je vais m'entraîner, mais j'aurais besoin de votre aide, et d'un salle à part...
Ils acquiescent et me conduisent à une salle apparemment très peu utilisée.. Je m'assois au centre et réfléchis.
-Comment je pourrais m'y prendre pour me préparer à ça ?
-Ben... tu as besoin de t’entraîner à quoi ?
-À mieux esquiver les balles, et à me battre avec un autre guerrier du Royaume... Il est rusé, très rusé aussi...
-bah... on pourrait utiliser des nerfs, et on pourrait appeler nos potes pour qu'ils nous aident.
Je hoche la tête.
-Et Marie aussi. Va chercher Marie. dis-je


Je pousse la porte et saute immédiatement en l'air, pour esquiver la volée de balles qui partent de derrière un petit muret. Je roule au sol et passe par dessus en sautillant dans tous les sen, afin de compliquer la tâche pour les tireurs. J'arrive à atteindre le premier et empoigne son arme, je la brise et tout en esquivant les balles des autres qui s'enfuient à reculons, je me rapproche d'eux. J’atteins le deuxième et lui retire son arme. Je le projette au sol et lui lance mon pied dans la figure. Il s’affaisse inconscient. Malgré mes jambes douloureuse à force de sautiller partout et de me déplacer vite, je continu cette technique jusqu'à neutraliser le dernier. Je me redresse en haletante.
-Super entraînement ! S'exclame Noah en se relevant.
Tout le monde se relève et récupère son nerf. Soudain, je me retourne vivement et lance un coup de pied en direction de Marie, qui se jette sur moi, elle retombe plus loin, déviée par mon coup. Elle recommence à m'attaquer, mais je finis vainqueur une seconde fois.
-Géniale, dit-elle en me tendant la main, tu es prête.
Une lueur de fierté brille dans son regard. Je souris. Je vais pouvoir affronter Amien...
Cela fait seulement trois jours que je m'y préparer, mais j'ai beaucoup été aidée, et j'ai progressé plus vite que prévu.
-Très bien, tu pars demain. me dit le directeur.


Je parle tranquillement avec Marie et la secrétaire, lorsqu'un groupe de jeune entre dans le bâtiment. À ça tête, il y a une jeune que je reconnaît, et que j'avais oublié... Mathias. Je plisse les yeux.
-Un problème avec se jeune homme? me taquine Marie.
Je souris.
-Oui, et je vais aller le régler dès maintenant.
Je me dirige vers lui. Il souris.
-Vicky! TU... euh. Ça va ?
-Rappelle moi, tu as dis quoi à Jessie ?
Il cesse de sourire.
-Je n'ai rien dis.
Je lève un sourcil.
-Alors pourquoi elle pensais que je t'avais dis que je t'aimais ? Parce que, soit je perds la boule, soit t'es un gros mytho !
Il grimace.
-Je crois que comme d'habitude, elle n'a pas compris ce que j'ai dit...
Il à l'air franc. Ou alors il joue bien la comédie. Les autres acquiescent, prouvant leurs accord. Je soupir.
-Dis, on venais te demander si tu voulais venir à mon anniversaire demain. Ça nous ferais tous super plaisir.
Je cligne des yeux, surprise.
-Euh.. c'est gentil, mais je suis en mission.
Il paraît déçu.
-ET tu ne peux pas déplacer.
Je le regarde droit dans les yeux.
-Non, je ne peux pas, des vies sont en jeux.
Sur ce, je me détourne et pars. Je rejoins Marie, elle a un sourire moqueur sur les lèvres.
-Alors ?
-C'était un mal entendu, et une invitation à un anniversaire, dis-je
-Il t'aime bien, fait-elle remarquer.
Je lève en sourcil.
-Bah pas moi.
Elle rit.
-Bien sûre que si ! dit-elle
Je plisse les yeux.
-Tu veux te battre ? dis-je pour rigoler.


..................
Encore une fois, je le trouve bizarre ce chap...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Camouille

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 11/09/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Dim 19 Fév - 12:09

Non il est super!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camouille

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 11/09/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Dim 19 Fév - 13:26

PDV Aya

-Bon alors tu vas nous dire la mission, râle Zak.

Cela fait maintenant deux heures qu'on a quitté la base rebelle et deux heures que ces crétins me cassent les oreilles !

-Très bien, soupirais-je. Drake nous envoie au Royaume des Guerriers pour leur faire parvenir un message pour une éventuelle alliance...
-Il ne pouvait pas envoyer quelqu'un d'autre, demande Jonas.
-Si Drake veut une alliance il a bien fait de nous envoyer nous, affirme Zak.
-Pourquoi ?
-Si tu veux chez les rebelles il n'y a que des grosses brutes alors t'imagines si Drake les aurait envoyés !
-Ouais ils en seraient venus aux mains...
-Exact ! Et tu vois Aya malgré son mauvais caractère, elle est une pro quand ça concerne les négociations !
-Ah bon ? On dirait pas comme ça...
-Vos gueules, on est pas tout seul, dis-je.

On regardèrent autour de nous mais rien pourtant je sentais une présence malsaine dans les parages.
-Il n'y a rien, affirme Zak.
-Pourtant je perçois une magie obscure, expliquais-je.
-Moi je ne ressens rien, avoue Jonas.
-Moi non plus, continue Zak.
-C'est bizarre...

On continuèrent notre route, je restais tout de même sur mes gardes... Au bout d'une heure on décide de s'arrêter pour faire une pause vers une rivière.

-J'en peux plus, dis-je en m'étalant au sol.
-On est encore loin du Royaume des Guerriers, demande Jonas.
-Oh oui ! Au moins trois jours de marche si tout va bien, répond Zak.
-Trois jours, crient Jonas et moi.
-C'est ce que je viens de dire...
-C'est pas vrai, soufflais-je.
-Moi je dis Drake veut notre mort, murmure Jonas.

En fin de compte Jonas n'est pas un mauvais type bon il est chiant mais pour le moment il n'a rien tenté... Peut-être que Drake et moi nous nous sommes trompés... Soudain je perçus une magie sombre se diriger droit sur nous enfin sur Jonas, j'allais parer l'attaque quand je vis qu'il m'était impossible de bouger !

-Jonas, criais-je.

Il remarqua au dernier moment l'attaque qui le visait et l'évita de justesse. Zak et Jonas se mirent sur leur garde.

-Qu'est-ce que tu fabriques Aya, tu vois bien qu'on nous attaque, hurle Zak.
-Nan sans déconner ! Idiot tu vois bien que je ne peux pas bouger !!
-Quoi ?

Il allait se diriger vers moi quand quatre clones d'ombres sortirent de leurs ombres.

-Qu'est-ce que c'est que ça, dit Zak surpris.
-Des sbires de Darkos, répond Jonas lui aussi surpris.

Comment nous ont-ils trouvés ? Alors c'est donc eux qui nous suivaient depuis une bonne heure ! J'essayais de me relever mais impossible, qu'est-ce qui se passe ?! Un rire diabolique résonne autour de nous...

-AHAHA !! Vous ne l'avez pas prévu les gamins pas vrai ?
-Qui est-là et montrez-vous, hurlais-je.
-Mais je suis derrière toi !

Une personne sortit de mon ombre, c'était un homme assez costaud avec des cheveux bleus nuit et des yeux noirs avec une cicatrice barrant son œil droit. Il m'empoigne par le cou me soulevant à sa hauteur je me débattais en vain.

-Alors c'est donc toi la dernière descendante du clan du Phoenix ?
-Je...Je ne vois pas de quoi vous parlez, dis-je en continuant de me débattre.
-Mon maître pensait à les avoir tous décimés mais apparemment non... Si je te rapportais à mon maître je pense gagner une sacrée récompense !
-Lâchez-la, hurlais mes compagnons.
-Tiens je vous avez oublié tous les deux ! Vous, dit-il au clone d'ombres. Débarrassez-moi d'eux, moi je rentre avec la gamine !
-Comme si on va te laisser l'emmener, hurle Zak.

Zak invoque sa magie de l'air pour les propulser au-dessus de leur tête et Jonas envoya des lances de glace sur eux ce qui les fit disparaître.

-Hm, on dirait que je vous ai sous-estimés les gamins, dit-il en me lâchant au sol. Mais contre moi vous n'avez aucune chance !

En une fraction de secondes, il se retrouve devant Jonas et Zak et les envoie valser dans la rivière.

-Zak ! Jonas !

Mes deux camarades se relèvent avec quelques égratignures...

-Il est rapide, crache Zak.
-Ouais je n'ai rien vu venir, continue Jonas.
-Ça ne fait que commencer, hurle le mage.

A nouveau il se retrouve devant eux mais cette fois au lieu de les envoyer dans la rivière il les balançait l'un contre l'autre pour ensuite les frapper. Il les lâche ensuite satisfait, Jonas et Zak ne se relevaient pas couverts de sang...

-Les gars, hurlais-je.
-Je leur avais dit qu'ils n'avaient aucune chance maintenant il est temps pour nous d'y aller, dit-il en s'approchant de moi.

Je réussie à me relever et je lui fit face, l'homme explose de rire.

-Tu crois vraiment pouvoir me battre, tu as bien vu ce que j'ai fait à tes petits camarades ?!
-Tu ne devrais pas me sous-estimer !

Voilà dis-moi ce que tu en penses je le trouve un peu bizarre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Lun 20 Fév - 14:29

NOn! Moi je le trouve super ! Je poste aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Lun 20 Fév - 15:56

Vicky

Je suis tellement tendu... Je remue ma jambe droit sans cesse, et mes mains tremblent. J'écoute des musique en boucle pour me détendre, mais rien à faire... À côté de moi, Noah est nerveux lui aussi.
-Ça va ? demande-t-il en voyant que je l'observe.
-Si on veux veut.
Je me force à inspirer et expirer lentement. Je regarde le paysage défilé par la fenêtre. On est en route pour le repère d'Amiens et ses complices, dans un de ces camions bleus. Je me suis préparé pendant trois jours à cette "rencontre", mais cela me stress toujours autant...

Le camion se gare près d'un Lycée abandonnée. Le bâtiment est sombre, froid, peu accueillant, flippant... Je frissonne. Il n'y a ni portes ni fenêtres à l’extérieur. D'autre gendarme se joignent à nous. J'inspire un grand coup, et entre dans le bâtiment. Ils nous attendent, je le sais. Ils vont nous tirer dessus, dès qu'ils en aurons l'occasion. Ils sont cachés partout. En embuscade à chaque angle. Dans les vieux placard. Derrières les portes... Toutes ces pensées sombres tournent dans mon esprit. Malgré tout, j'avance sans bruits. Les autres sont en retrait à quelques pas de moi. Aux premier angle je me prépare à me retrouver face à plusieurs tireurs fous. Mais il n'y a rien. J'inspecte les environs, et recommence à avancer. Quelques couloirs s'enchaînent ainsi avant que je n'esquive les quelques balles d'un hommes solitaire, et l'assomme d'un geste. Je n'ai pas de temps à perdre. Je continue et entre dans une petite pièce. Là, derrière la porte se cache un autre homme. Je le sais, je l'entends respirer, et je vois le bout de ses chaussures sous la porte. SI je tarde trop à agir, il va sortir de sa planque et tirer. Je décide donc de passer par dessus la porte. Je lui tombe dessus et il lâche un cri de surprise. Je lui retire son arme et lui abat sur la tête. Il tombe, inconscient. Je ressors tandis qu'un officier se charge de menotter et sortir l'homme. 10 hommes plus tard, on monte un escalier. En haut, une rangée de jeunes hommes armés, nous attendent. Depuis le début, leur stratégie est la même, est je fais tout comme un automate. Je ne réfléchis plus que brièvement, et mes réflexes sont rapides. Je saute pour esquiver les balles, je leur retombe dessus, je leurs retire leurs armes, je les assomme, c'est le schéma qui s'est créé dans ma tête, pour les neutraliser. Mais là, ça ne marchera pas. Leur position, l'endroit et leur nombre, ne le permettent pas. Je fonce vers eux en me tordant dans tous les sens pour esquiver les balles. Je saute par dessus eux et lance mon pied dans la tête de celui du milieu. Je me retourne et enfonce mon coude dans les parties intimes du seconde, je roule sur le côté et saute sur le dos du deuxième. J'utilise la rambarde de l'escalier pour faire raisonner sa tête. Enfin non, pour l’assommer. Au passage je note que ça sonne creux... Puis, je bloque celui que j'avais castré, afin qu'il ne se relève pas.
-C'est bon, soufflais-je pour prévenir les autres de venir les menotter. Et arrête de gigoter toi !

Je pousse la porte. L'endroit est poussiéreux et sombre. J'avance entre les cartons et les étagères. Je sens la présence de quelqu'un. Je me prépare à réagir à n'importe quelle situation. Je pense que c'est Amiens qui est ici. Il sort rapidement de derrière une immense armoire, et tire dans ma direction. Il paraît étonné lorsque j'esquive ses tirs. Il se met à courir tout autour de moi, saute sur le mur, se propulse dans l'air, grimpe sur les étagères et glisse au sol. Il continu à tirer. Déstabilisée, c'est souvent la chance, qui m'empêche d'être touchée. J'arrive à me reprendre, et analyse qu'il répète toujours la même chose... Je me prépare donc à ce qu'il saute sur une étagère. Lorsqu'il le fait, Je me propulse vers lui et le percute de plein fouet. On s'écrase au sol. Il est un peu sonné, et j'en profite pour le désarmer. Je n'ai malheureusement pas le temps de faire quoi que ce soit d'autre, il reprend ses esprits et m'écarte pour se relever. S'enchaîne à ça, un violent combat au corps à corps, où on utilise tout deux les techniques apprises en cours. Les gendarmes nous encerclent, et je lui assène un dernier coup, avant que les officiers le plaquent contre le mur et lui passent les menottes.
-Vicky Hans crache-t-il, tu es une traîtresse !
-C'est toi le traître Amien!
-Salle morveuse, je t'aurais, je m'évaderais et je te trouverais! Et à ce moment là, tu MOURRAS !
Les officiers le poussent vers la sortie et j'attends un peu avant de sortir moi aussi. Noah s'approche de moi.
-Tu n'es pas blessée !? dit-il, félicitation !
-Ouais, mais je trouve ça bizarre, je m'attendais à plus dur... dans les films américains, ils sont toujours hyper dangereux les méchants.
-Ouais, c'est vrai, mais ils ont pas eut trop trop le temps d'être méchant là...


-Comment !? Ça a été filmé ? m'exclamais-je
Le directeur me sourit et allume l'écran du mur. Je me vois déambuler dans le bâtiment sombre, neutraliser les hommes et avancer comme si de rien n'étais.
-Et vous avez montré ça à mon directeur, et à mes professeurs ? demandais-je.
Il hoche la tête.
-Il son fière de toi, tu peux retourner dans ton royaume...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Camouille

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 11/09/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Lun 20 Fév - 17:32

Super!!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camouille

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 11/09/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Mar 21 Fév - 14:40

PDV Aya

Je fonce droit sur lui et je lui envoie un coup de pied gauche au niveau de la nuque mais il l'attrape me bloquant au passage. Alors je décide de basculer pour lui donner cette fois-ci un coup de pied droit, ma tactique le touche et le déstabilise en même temps, je décide donc de lui faire une balayette pour le mettre au sol. Une fois au sol, je lui saute dessus et lui bloque les poignets, il me regardait surpris et à la fois en colère, je l'avais pourtant prévenu de ne pas me sous-estimer ! J'ai crié victoire trop vite... Il réussi à se défaire de mon « petit » plaquage et me balance dans la rivière, j'étais trempée ! Il s'approchait de moi, ses mains luisaient d'une lueur sombre... Il veut un combat magique et bien il va en avoir... ohoh... je crois que ça va pas être possible... Le feu dans l'eau c'est galère même pour un Phoenix, c'est pour ça qu'il m'a envoyée valser dans la rivière le sale lâche !

-Je crois que tu es à ma merci, ricane-t-il.

Vite un plan...Un plan...Ça y est ! Par contre il faut que j'aille à mon sac et que je me sèche un minimum, c'est dans ces moments-là que j'aurai besoin de Zak et de sa magie de l'air ! Mais comme il est KO... Tant pis ça va être quitte ou double ! Le mage noir me fonce dessus, je l'évite au dernier moment en roulant sur le côté et je me dépêche de sortir de l'eau. Comme je suis plus rapide que lui, j'ai pu récupérer mon sac, je sort de celui-ci une petite fiole dans celle-ci il y a une mixture pouvant prendre feu, c'est Nelly qui l'a faite comme quoi ça pouvait toujours mettre utile et elle n'a pas tort ! Je n'ai plus qu'à me sécher ! Ne remarquant pas sa présence, l'homme m'empoigne par le cou (encore!).

-Tu as cru pouvoir t'échapper Gamine !!

Merde ! Je suis encore trempée, il faudrait un miracle ! Soudain une bourrasque de vent fonce droit sur nous je regarde vers Jonas et Zak et celui-ci s'était relevé.

-Sale morveux, crie le mage.
-J'espère que ça ta suffit Aya, dit Zak en s'écroulant.
-Ouais c'est parfait je te revaudrais ça !
-Quoi, hurle le sbire de Darkos.
-Désolé mais c'est nous qui avons gagné, dis-je en versant le contenu de la fiole sur lui.
-Mais qu'est-ce que c'est !?
-Tu vas bientôt le découvrir, dis-je en claquant des doigts.

Une colonne de flamme recouvrit tout son corps, obligé d'aller dans la rivière  il me lâche mais il est hors de question je te laisse partir ! J'invoque une barrière de flamme au niveau de la rivière pour l'empêcher d'aller à l'eau mais cette idiot fonce tout de même dessus, il veut mourir ! Plongeant dans la rivière, les flammes s'éteignirent mais il n'en est pas sorti indemne.

-Sale Gamine !

Il allait sortir de la rivière quand soudain la température chute brusquement et un vent glacial se dirige sur le mage le bloquant dans une prison de glace.

-Bon débarras, soupire Jonas en se tenant les côtes.
-Il ne va pas s'enfuir, demandais-je.
-Il y a de grandes chances mais je n'ai plus assez de magie pour le faire, dit-il en se tournant vers moi.

C'est donc à moi de le tuer ? Je n'ai jamais tuer personne, je n'en suis incapable mais cet homme a blessé Zak et Jonas et il connaît mon identité... En plus il travaille pour le Seigneur Noir... Je serre les poings,je dois le faire ! J'allais briser la glace avec ma magie mais une voix dans ma tête m'en arrêta.

-Si ça se trouve il a une famille !Me dit la voix
-Non désolé je ne peux pas...

Jonas me regarde et soupire.

-Pourquoi tu ne veux pas le tuer ? Cet homme a dû tuer des centaine d'innocents !
-Oui mais il doit avoir de la famille, des personnes qui l'aiment...
-Si ça se trouve ces personnes sont comme lui !
-Même je suis incapable de le tuer...
-C'est bon tu a gagné, soupire-t-il en s'asseyant au sol, se tenant toujours les côtes.
-Tu as mal, dis-je en m'approchant.
-Non c'est rien !

Sans un mot, je plaque mes mains sur ses côtes et une lumière dorée en sorti. Une fois terminé je retire mes mains Jonas se lève et me regarde surpris.

-Qu'est-ce que ?!
-Je peux soigner les blessures avec ma magie, expliquais-je en faisant de même à Zak.
-Tu ne devrais pas faire ça Aya ça t'épuise plus qu'autre chose, s'inquiète Zak.
-Je sais mais on a encore beaucoup de route à faire !

Je termine de soigner Zak puis je m'effondre au sol, exténuée.

-Je t'avais prévenue, gronde Zak.
-Tout va bien... Laissez-moi juste cinq minutes...
-C'est pas vrai, soupire Jonas en me mettant sur son dos.
-Qu'est-ce que tu fais ?!
-Comme tu l'as dit on a encore beaucoup de route à faire.

Sur ceux, on repris notre route en direction du Royaume des Guerriers...

****************************
Trois jours plus tard...
Nous étions enfin arrivés au Royaume des Guerriers sans encombre depuis l'affrontement à la rivière. Sur le chemin nous avons croisé tout de même des sbires de Darkos mais il ne s'intéressaient pas à nous, ce qui me tracassait énormément ! Nous arrivons à la Capitale du Royaume, Ecléia. C'est une ville assez sympathique avec ces marchés et ces habitants mais par contre il n'avait pas l'habitude de voir des étrangers...

-J'ai l'impression qu'on est pas la bienvenue, bredouillais-je.
-Ce n'est pas qu'une impression, chuchote Zak.

Depuis notre arrivée, les habitants d'Ecléia nous fixaient et chuchotaient mais j'ai aussi cette impression qu'on nous suit depuis qu'on a mis les pieds dans l'enceinte de la ville...

-Vous sentez, demandais-je.
-Ouais, on nous suit, répond Jonas.
-Par contre je n'arrive pas à savoir combien ils sont, explique Zak.
-Moi non plus et toi Aya ?
-Hm... Pareil je ne ressens aucune magie du coup c'est compliqué, en même temps c'est un Royaume que de Guerriers... Je ne sens même pas la présence d'Ordinaire.

Quelqu'un m'empoigne l'épaule.

-Décliner votre identité étranger, demande un homme assez baraqué, il devait même faire dix fois Jonas.
-Euh, commençais-je.
-Désolé l'ami, s'approche de moi Jonas. Mais on est venu pour voir ton chef !
-Qui le demande, demande un autre homme qui était plus baraqué que l'autre.
-C'est des monstres ou quoi, me chuchote Zak.
-Ouais même un Golem ne fait pas le poids contre eux, pouffais-je.
-On est du Premier Royaume et on est venu sous la demande de notre chef, explique Jonas.
-Vous êtes sous les ordres du Seigneur Darkos ?
-Alors là je préfère crever, crachais-je.

Les hommes ignorèrent ma remarque et ils continuèrent de fixer Jonas.
-Très bien, suivez-nous !

Voilà j'ai essayé de faire un assez long chapitre comme je ne serai pas là jusqu'à dimanche^^ J'espère que ça te va Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Mer 22 Fév - 10:38

Ouais il est cool ! Moi je pars Jeudi et vendredi ^^
Je poste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Mer 22 Fév - 12:05

Vicky

-Vicky!
Je me retourne. C'est Mathias qui m'a appelé. Il cours vers moi.
-Qu'est-ce qu'il y a ? demandais-je curieuse
-J'ai déplacé la date de ma fête d'anniversaire, pour que tu puisse venir.
C'est super sympa de ça part!
-Oh! Merci Mathias. Du coup c'est quand ?
-Ce soir. Je viendrais te chercher à 18h ici. dit-il les yeux brillants.
J'acquiesce.
-ok à ce soir ! Dis-je
Sans réfléchir, je me penche et lui colle un bisou sur la joue. Pourquoi j'ai fait ça ! Je me recule vivement et part. Je ferme la porte de ma chambre. Pourquoi j'ai fais ça ! Bon, ce n'est pas si grave au finale...


-Tu fais attention hein? Pas de...
-Noah, c'est bon. dis-je en posant une main sur son épaule, t'en fait pas.
Je ne peux m'empêcher de sourire. Il sourit à son tour.
-Ouais. Amuse-toi bien !
-T'inquiètes! dis-je avec un clin d’œil.
Je m'avance vers la sortie, où Mathias m'attend déjà. Je monte dans sa voiture.
-Qu'est-ce qui ce passe ? demande-t-il en regardant Noah.
-Rien, il se prend un peu trop pour mon père, dis-je.
Il ne dit rien, mais je sais que ça l'énerve.
-Il y aura qui à ton anniversaire ?
-Un tas de gens. Tu risque d'en détester la moitié, mais j'ai pleins de gens formidables à te présenter.
Je me rend soudain compte, qu'il ne sait pas que je vais devoirs partir...
-Mathias ?dis-je d'une voix tristounette
-Oui? demande-t-il visiblement inquiet.
-Je vais bientôt devoirs partir dans un autre pays.
-Quoi!? Mais... C'est pour une enquête ?
-Bah... en fait, je viens de là-bas et je suis venue ici pour résoudre un problème, maintenant je dois repartir.
Il gare sa voiture. Il n'y a personne sur cette route.
-ET... tu reviendra ?
Je pourrait demander à revenir. J'aime bien les gens que j'ai rencontrer ici.
-Oui.
Il paraît soudain soulagé. Il doit vraiment tenir à moi... Ça me fait mal de me rendre compte que moi, je l'apprécie certainement beaucoup moins que lui à mon égard. Mais bon, je n'y peux rien... Il redémarre. À un croisement vide, une voiture de sport fonce sur nous à grande vitesse. Je cri. Je prie pour que quelque chose l'arrête, avant de nous percuter. Même en freinant, ont va entrer en collision... J'imagine un arbre qui pousse d'un coup, juste devant la voiture rouge. Mathias tente d’échapper à la voiture, mais je la vois se rapprocher dangereusement de nous. Je ferme les yeux, attendant le choc. J'entends le bruit d'une carrosserie qui se plie, des cris, mais je ne sens rien. J'ouvre les yeux. On roule toujours. Mathias est tout blanc et figé sur le volant. Je regarde dans le rétroviseur. La voiture rouge à percutée un arbre... Mathias dégluti bruyamment.
-Tu y comprends quelque chose ? demande-t-il
-Non...
Il doit y avoir un mage dans les parage... Un magicien qui est là pour me protéger alors... Donc si ça se trouve, il m'a aidé pendant "l'arrestation" d'Amien... Moi qui me pensais plutôt douée...
Mathias et moi réussissons à oublier cet incident. Ça fête est cool ! Et je remontre Caroline, une fille super sympa. On s'entend à merveille ! Puis, vers 2h du matin, Samuel me ramène au centre d'enquête.


Je prends tranquillement mon petit déjeuner, seule dans mon coin. J'ai envie d'être seule pour m'interroger sur l'incident d'hier. À la réflexion, mes professeurs n'auraient pas étés tellement fiers de moi si il y avait un magicien à mes côtés. Donc, c'est forcément quelqu'un qui se trouvait là par hasard, ou en tout cas, il n'était pas dans la voiture rouge, sinon il aurait plutôt fait apparaître quelque chose qui n’abîmerais pas sa voiture, mais la notre...
-Ça va ? demandent Paul et Noah d'une même voix.
-Oui, pourquoi ?
-Non ça ne va pas Mini-ninja, sinon tu ne serais pas à l'écart à faire cette tête....
Il a raison... Mais bon, ça ne le regarde pas.
-Que ce passe-t-il ? demande Sourire.
En même temps, ils auraient peut-être une explication.
-Bah... Hier, avec Mathias on était à un carrefour, et lorsqu'on l'a traversé, une voiture de sport à foncé sur nous à grande vitesse sur nous. C'était impossible pour nous de l'esquiver, mais d'un coup, il y a un arbre qui est apparut et à coupé la route à l'autre voiture, elle s'est retrouvée encastrée sur l'arbre...
Ils se regardent surpris.
-Mais.. ça veut dire qu'il y avait un mage. Un mage qui voulait t'aider...
J'acquiesce.
-Un mage "main verte " apparemment.
-Je.. je sais pas quoi te dire. dit Sourire.
-Moi non plus, dit Paul, mais c'était peut-être juste un habitant, ou un passant, qui a jugé que la voiture de sport méritait plus de se faire fracasser que la votre, et il n'a pas tort.
-Ouais...


Le trajet pour rentré chez moi est long et monotone. Je suis seule dans le wagon... J'arrive enfin à la gare. Je descend rapidement de ce foutu train, et cherche des yeux quelqu'un que je connais. J'écarquille les yeux lorsque j'aperçois Mon prof d'arts martiaux et mon "entraîneur ". Ils me sourient.
-alors championne ?
-Euh... c'était cool !
- Tu reviens au bon moment, des mages du Premier Royaume sont arrivés hier. Me dit-il
Il n'a pas l'air de me considérer comme une élève parmi d'autres et ça me fait extrêmement plaisir !
-Maintenant que tu t'es fais remarquée, le directeur va tout le temps faire appel à tes talents, et te demander ton avis. J'en suis sûr. Renchérit l'entraîneur.
Je souris, fière de moi. Lorsque j'entre dans le bâtiment de mon école, et que je pénètre dans la cours, tout le monde viens me féliciter, même les gens que je ne connais pas... Puis, je remarque trois jeunes gens, de mon âge, en retrait. Ils sont différents... Je m'approche d'eux. Ce sont des mages. Peut-être pourrons-t-ils m'aider à trouver si... Non c'est stupide. La seule fille se penche vers ses camarades et murmure quelque chose à leurs oreille. Ils acquiescent et me fixent. Qu'est-ce qu'il y a ? Je m'avance encore.
-Que se passe-t-il pourquoi vous me fixez ? demandais-je
-Oh désolé, c'est juste qu'on ne savait pas qu'il y avait quand même des mages parmi les guerriers.
Qu'est-ce qu'il raconte!? Puis, une idée me travers l'esprit. Et si... Non! Je ne suis pas mage ! Mais si c'était le cas, ça expliquerait l'arbre...
-Il n'y a pas de mages qui suivent la formation de guerriers...
Ils se figent.
-On a peut-être fait une boulette, fait remarquer un des garçon.
La fille me regarde droit dans les yeux.
-Pourtant, on sens ta magie.... dit-elle
-Aya ! crient les garçons
-Mais il fallait qu'elle sache, sinon, elle pourrait faire des bêtises ! crie-t-elle
Je n'écoute pas la suite, je pars en courant vers la salle d’entraînement. JE NE SUIS PAS UNE MAGE !


.........................
Voilà ! ^^ ça te va ? je voulais aussi faire en sorte que amien et jonas soient frères ^^ et que vous allez m'aider avec ma magie....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Camouille

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 11/09/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Mer 22 Fév - 14:18

Ouais j'adore Aya comme toujours le boulet^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Ven 24 Fév - 14:45

Vicky

Je ne trouve pas le sommeil. Serais-je une mage? Trop de questions tournes dans ma tête... Je ne tiens plus, et me lève. Je vais faire un tour dehors, et là, je croise un des garçons mages. Il lève les yeux vers moi, il est assit dans l’herbe et regarde le paysage.
-TU ne dors pas ?
-Toi non plus.
Je m'assois à côté de lui.
-Dis, pourquoi vous dites que je suis une mage ?
-On sens la magie... dit-il incertain.
-Et c'est dangereux si je n'apprends pas à contrôler ma magie ?
-Ça dépend mais dans ton cas oui.
-Comment tu le sais.
-Parce que ta magie est puissante.
-Ah….
-Ce n'est pas une bonne nouvelle ? demande-t-il surpris, je pensais que tu serais plutôt contente.
-Pour moi, ça veut dire que je doit interrompre ma formation pour apprendre un truc dont je n'ai pas besoin...
Il me regarde avec de grand yeux.
-Pardon ? TU es bien la seule personne à ne pas vouloir de tes pouvoirs. Surtout des pouvoirs comme les tiens. C'est quoi ta magie exactement ?
-Euh... bah je suppose que je suis une main verte, j'ai fait apparaître un arbre il y a peu...
Il réfléchis deux seconde.
-Non, tu n'as pas... on va dire,"L'aura" d'une main verte, ta magie est différente. Plus comme celle de Aya. TU dois te rapprocher du feu alors.
-Elle contrôle le feu ?
-C'est une mage du phœnix, elle est une des dernière à posséder cette puissante magie.
-Et... elle consiste en quoi cette magie ? Elle contrôle le feu ?
-Elle soigne aussi apparemment. Je n'en sais pas plus...
-TU me dis ça, mais... Comment tu sais que je ne vais pas d'un coup aller la kidnaper pour... euh... la livrer au seigneur, comment il s'appelle déjà, darky ? Darkus ?
Il rit.
-Darkos... Mais, tu à l'air sympa, et ta formation paraît être le plus important pour toi.
-Ouais, c'est vrai.
-Et puis, tu reviens d'une mission au près des ordinaires, donc tu ne peux pas être si mauvaise.
-Tes arguments ne sont pas vraiment valables, mais ça tombe bien, je ne vous veux aucun mal.
Il rit. Puis il se tourne vers moi, soudain très sérieux.
-Tu veux qu'on regarde en quoi consiste ta magie ?
J'hésite. Au moins je serais fixée. Ça pourrait être cool même!
-Ouais !
Il se lève en souriant. Je l'imite et il m'emmène un peu plus loin.
-Alors, dit-il, essaye de faire brûler ça.
Il pointe du doigt un arbre mort.
-Mais, c'est dangereux ! Imagine j'y arrive !
-T'inquiète ! dit-il avec un clin d’œil, alors que des cristaux de glaces tourbillonnent autour de ses avant bras.
Je regarde, fascinée, sa magie scintillante.
-Ah toi ! dit-il.
Je me tourne vers l'arbre. Je me concentre sur lui, et le matérialise dans ma tête, j'imagine de belles flammes rouges remonter le loin de mes bras, et aller former une boule au centre de ma main. Puis, je l'imagine se projeter vers l'arbre et... J'ouvre les yeux brusquement. Un long craquement à retentit, et la chaleur ambiante à augmenté. Devant moi, de jolie flammes rouges dansent sur l'arbre. Je regarde mon camarade. Il fixe le feu, bouche bée.
-Tu y arrive drôlement bien...
-Et! Il faut que tu l'éteigne maintenant ! Criais-je.
-Euh.. oui oui.
Un cube de glace entour l'arbre à présent. Mais elle commence à fondre.
-Mais... normalement... euh.. je...
Je dégluti bruyamment. Je ferme les Yeux. Arrêtes-toi ! Stop ! Plus de flammes ! Je commence à m'affoler. J'ouvre les yeux, la glace à quasiment disparue, et les flammes se déchaînent.
-STOP ! criais-je.
Le crépitement du feu cesse, à la place des flammes, des dizaines de piques de glace partants tous d'un même points, l'ancien foyer de flamme.
-Cette fois ça as marché. dis-je en me tournant vers le jeune homme.
-Mais... c'est pas moi qui ai créé les piques de glaces. dit-il simplement.
Euh... alors qui c'est ? Je regarde autour de moi. Il y à l'air de n'y avoir personne.
-Tu es sûr ?Il n'y a personne.
-C'est toi qui a créé ça. Tu dois être une élémentaire....
-Mais... non ! Tu as dis que c'était plutôt le feu ! Et.. c'est quoi élémentaire ?
Il s'assoit et me fait signe de faire de même.
-Les élémentaires contrôlent tous les éléments... ET je pensais que ta magie se rapprochais de celle du feu, parce qu'elle ressemblait à celle d'Aya, mais c'est plus logique que ce soit parce que vos deux sortes de magies sont rares... Tu comprends ? Tu as dû créer un feu spéciale, que seul une glace spéciale pouvais éteindre.
-Il y a plusieurs sortes de feu ?
Je suis encore plus perdue qu'avant.
-Ben... oui, mais certains ne sont accessibles que grâce à certaines sortes de magies. Tu devrais prendre des cours pour la contrôler, elle est dangereuse...
Mais j'ai d'autre trucs à faire ! Je pose ma tête sur mes genoux. Je n'avait pas besoin de ça en plus...
-Ça tombe très mal, mais je suppose que je n'ai pas le choix...
Il pose une main sur mon épaule.
-Moi c'est Jonas, si jamais t'as besoin d'aide...
-Vicky. dis-je en me levant et en partant.
-ok...


Je pousse la porte du bureau.
-Bonjour, Vicky, j'ai une nouvelle mission pour toi.
Je m'assois et souris. Devrais-je lui dire pour la magie ? Il va certainement annuler ma mission.
-TU vas raccompagner les mages qui logent ici, lorsqu'ils auront parlé avec le "chef".
Il se penche vers moi.
-Apparemment, ils veulent une alliance avec nous, il va certainement accepter, tu nous servira d'éclaireur.
La joie qui m'envahit, est indescriptible. Nous seulement le directeur me parle comme si j'étais son égale, mais en plus, je suis envoyé dans une mission assez importante!
-D'ailleurs, tu vas les accompagnés, tout le temps de leurs séjour ici. Il se lève tard, tu auras le temps de t'entraîner. ajoute-t-il avec un clin d’œil.
Je souris et accepte la mission. Je file m'entraîner, puis je rejoins les trois compagnons attablés devant un petit déjeuner. Il lèvent la tête intrigués.
-J'espère que vous êtes patients, parce que vous allez devoir me supporter encore longtemps ! déclarais-je.
Aya pose la cuillère de céréales qu'elle allait avaler.
-Tu viens avec nous ? C'est à cause de ta magie.
-Chhhhh !
-Quoi ?
-Personne ne le sais ok ? Si jamais ils le savent, je vais devoir arrêter ma formation, ET ma mission actuelle.
-Ah... ok.
-On t'apprendra à la maîtriser, souffle Jonas.
-Pas la peine, tant qu'elle ne se déclenche pas, dit l'autre jeune homme
Je regarde Jonas, et on grimace.
-Quoi ? demande Aya.
-Je contrôle pas trop ma magie, mais elle fait des trucs un peu trop puissant pour passer inaperçue, ou même être inoffensive.
-Genre. Faire pousser un petit arbre très résistant en plein milieu d'une avenue, une voiture lancée à grande vitesse s'est écrasée dessus... OU... créé un feu inéténiable OU encore de la glace...euh... un peu agressive...
-Ah... ouais. Mais.... dit-elle soudain bouche bée.
-Oui?
-Tu contrôle plusieurs éléments ! s'exclame-t-elle tout bas.
-Oui, d'après Jonas, je suis une mage élémentaire.
Ils réfléchissent tous pendant quelques minutes, puis, Joshua arrive... Pas lui !
-Dis donc jolie fille, dit-il à l'intention d'Aya, tu veux pas laisser ses gros lourds et venir avec moi pour visiter les bâtiments ?
Elle sursaute et lui lance un regard noir.
-Je préfère pas non. SI tu veux pas que je te fasse fuir à coups de sortilèges, il, faut mieux que tu te tire tout de suite...
Il devient pâle et se détourne.
-Jolie répartie, dis-je.


............................
Voilà !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Camouille

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 11/09/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Ven 24 Fév - 17:55

Super!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Sam 25 Fév - 11:55

Merci ! Il est pour quand le tien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Camouille

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 11/09/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Sam 25 Fév - 14:05

Je poste demain quand je serai rentrée promis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Sam 25 Fév - 15:14

Vicky

Je guides mes compagnons dans la ville, pour rejoindre le "chef". Je m'avance vers l'immense porte du bâtiment. Des grands gardes caractéristiques de notre Royaume.
-Déclinez votre identité, et donnez-nous la raison de votre venue.
Je me contente de montre ma carte de l'IDJG (Institut Des Jeunes Guerriers.) et de dire :
-Ce sont des mages u premier Royaume, ils ont besoin de parler avec le Chef, le directeur l'a permis.
Ils acquiescent et nous ouvrent les portes. Je ne suis jamais venue ici, mais je me repère facilement, grâce au petits codes (spécifiquement guerrier ) placés un peu partout. La galerie de couloir se complexifie, et je vois mes camarades ouvrir de grands yeux.
-Waow, tu dois être importante, pour savoir si bien te repérer ici.dit Jonas.
J'avoue que j'aime bien qu'ils pensent ça de moi, alors je me contente d'une petite vérité.
-Non pas tellement, j'ai juste l’habitude des grands bâtiments guerriers. dis-je
-Bah, tu es importante quand même.
-Et... il est plutôt comment le Chef, se renseigne Aya.
-Je n'en sais rien, je ne l'ai jamais rencontré, mais d'après le directeur, il serait pour une alliance entre nos deux Royaumes.
Elle paraît un peu rassurée, mais reste tendue. On arrive devant un copie de la porte d'entrée, version miniature. Un garde nous arrête.
-Le chef ne veut voir que les trois mages et leur garde, revenez plus tard.
-C'est nous les mages, enfin eux. Et moi la garde. dis-je
-Ah. Pardonnez moi.
Il se décale et ouvre la porte. On pénètre dans une grande pièce, clair et lumineuse, dotée de grandes fenêtre donnant une magnifique vue sur la ville animée. Au centre, une grande table ronde cerclée de chaise. Sur l'une des chaise, le Chef.
-Ah ! C'est vous les mages ? demande-t-il
-Oui, dis-je à leurs place, je suis leur garde.
-Bien. Asseyez-vous.
Pendant qu'ils parlent, j'observe les gardes postés un peu partout das la pièce. Ils arborent tous un visage impassible, et regardent partout. L'un d'eux croise mon regard. Il me sourit. Surprise, je hausse les sourcil, ce qui lui fait apparaître un sourire au coin des lèvres.
-TU en penses quoi ? me demande Aya.
-Euh..
-TU n'as pas écouté. dit-elle
-Non...
-Il voudraient t'envoyer avec un groupe d'autres guerriers nous raccompagner et rester en éclaireur.
Je me redresse.
-ET bien, il était déjà prévu que je parte avec vous, en éclaireur, ensuite arriveraient les autres. Mais, l'idée n'est pas mauvaise, c'est juste que si il y a des guerriers autour de vous, ça va attirer l'attention. Déjà qu'il te recherchent...
-Pas faux, dis le Chef. Et bien, nous ne changerons pas les plans. Vous restez combien de temps? Histoire que je sache la marge de réflexion que je possède à ce sujet.
-On comptait partir après vous avoir rencontré, mais on peut attendre un peu... dit Zak.
-Bien... Trois jours ça vous va ?
-Oui. Mais pas plus. Dit Jonas.
La conversation s'achève là, et nous repartons à l' IDJG. En traversant le marché gigantesque de la place principal, je rencontre mon amie Marine.
-Hey ! Marine ! Qu’est-ce que tu fais là ? m'exclamais-je.
Elle mets un doigt sur sa bouche et fait "non" de la tête. Elle doit être en mission...
-Elle te fait la gueule ? demande Jonas.
-Non, elle est en mission, soufflais-je.
On continue notre route et on arrive enfin "chez nous". Là, ils décident de m'entraîner. Je les emmène dans une salle à part, où théoriquement, personne ne viendra. Je me tourne vers Zak.
-Je connais la magie de Jonas, et un peu celle de Aya, mais pas la tienne, tu peux me montrer ?
-Oui bien sûr.
Sur ce, il ouvre les paumes. Une brise légère viens tourbillonner autour de moi, faisant voler mes cheveux.
-Waow c'est trop cool ! Et... tu peux faire une tornade ?
Une minuscule tornade apparaît au creux de sa paume.
-Je ne pouvais pas en faire une grande, explique-t-il. TU sais, toi aussi tu peux contrôler l'air.
-Essaye d'abord ça, dit Aya en faisant danser une petite flamme dans sa main.
Je me concentre un peu et je vois apparaître une flamme similaire à la sienne.
-TU es douée, me félicite-t-elle.
Je souris. Elle nous fausse compagnie très vite. Elle est un peu sèche avec moi, je me demande si je ne l'ai pas vexé d'une manière ou d'une autre. On continu un peu entraînement, puis Zak m’apprend à faire un peut de vent. J'arrive à faire de petites brises d'air tiède. Puis, je me concentre sur la glace. J'arrive à faire apparaître de petits cristaux dans ma main, mais j'ai peur de faire plus. Redoutant un magie trop puissante comme la fois d'avant.
-Que ce passe-t-il ? demande Zak.
-Elle a peur de faire comme la première fois, autrement dis des piques de glaces pas très sympathiques. C'est ça Vick ?
Depuis le début, il m'appelle Vick, j'en suis venue à la conclusion qu'il doit m’apprécier.
-Oui.
-T'inquiète ! Dit Zak
Je me concentre, et la pièce se recouvre de petits cristaux scintillants.
-J'ai l'impression d'être la Reine des neiges ! dis-je soudain prise d'un fou rire.
Les cristaux reviennent vers moi et disparaissent au creux de ma main. Soudain, je me sens observée. Je me lève, les sens en alerte.
-Qu’est-ce qu'il y a ?
Je lui fais signe de se taire. Ils me regardent surpris. puis, un vent fort se lève dans la pièce.
-Zak !
-Désolé... C'est un réflexe.
La sensation d'être observé est partie. Quelque chose cliquète au dessus de moi. Je lève la tête juste à temps pour voir un lustre me tomber dessus. Je l'esquive de justesse. Zak et JOnas me regardent bouche bée.
-Waow ! Super réflexes ! Dit Jonas.
-Euh... merci.
Je regarde le lustre. Cette antiquité n'a pas dû aimer les changement de températures dus à notre magie.... Zak le soulève grâce à ses dons.
-Je le mets où ?
-Là. Dis-je en tendant un sac en toile.
Il le descend délicatement dedans, et nous balayons les débris. Jonas me regarde et se fige.
-Euh... Vick... tes mains..
Mes mains sont sont couvertes de sang, sang qui provient de tous les éclats de verres fichés dans ma peau. Mince... Je ne les ai même pas sentis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Camouille

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 11/09/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Sam 25 Fév - 15:48

Super!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Dim 26 Fév - 10:12

Merci ^^ À toi ! (j'en poste encore un autre )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Dim 26 Fév - 11:55

Vicky

-Comment tu as fais ça, demande Aya.
-Ben....
Je lui explique ce qui s'est passé. Elle n'ajoute rien.
-au fait, le gras là... Joshua je crois. Et ben, il a failli prendre cher.
-Comment ça ?
-Il à été... pas très respectueux, et il m'a menacé...
-Je vois. dis Jonas.
Le pervers-abruti ? Agressif ? Avec une fille ? Hmmm.... étrange...
-Tu es sûre que c'était lui? demandais-je, il est chiant, mais il n'est jamais agressif avec une fille...
-J'en suis sûre, et puis il est peut-être jaloux.
-Ouais....

IL FAUT QUE JE LE DISE ! Le directeur! Où est-il ? Ah ! Il est là !
-Monsieur !
Il se retourne surpris.
-Que se passe-t-il ? demande-t-il inquiet.
-Euh... ON peut parler en privé ?
Il acquiesce et on retourne dans son bureau.
-Que se passe-t-il ? dit-il une que je suis assise.
-Je...
Je fond en larme.
-Je suis une mage. S'il vous plaît laissez moi continuer ma formation ! le suppliais-je
-Calmes-toi. Dit-il, ne t'inquiète pas, je ne vais pas t'envoyer dans un autre Royaume.
Je respire un grand coup. Je me calme peu à peu et lève les yeux vers le directeur.
-Bon, tu sais quelle est ta magie ?
-Élémentaire.
Il ouvre grand les yeux.
-Ah. Et tu la maîtrise ?
-Moyen, je viens de... de...
-Quoi?
-Joshua m'a énervé, et il s'est retrouvé entouré de piques de glaces. dis-je en sanglotant, et... il n'y avait personne, mais il va le dire à tout le monde !
-Non, je vais l'en empêcher. Et puis, ce n'est pas si grave... Profite du fait qu'il y est des mages ici pour qu'ils t'aident. Ne te vexe pas, mais je vais leur ajouter un garde. C'est plus prudent.
-Ajouter ? Je garde ma mission.
Il soupir.
-C'est bien parce que c'est toi tu sais. J'ai bien vue que c'est ce qui te tenait à cœur, je paris que c'est une mauvaise nouvelle pour toi d'avoir des pouvoirs.
Je hoche la tête. Pourquoi il ne fait pas comme avec tous les mages? Il sort de la pièce. Je l'entends donner des ordres, partir, revenir, parler, puis enfin, il entre.
-Bon, tout est réglé, Joshua ne parlera pas et on te garde ici, malgré tout, un maître mage va venir te donner des cours. Mais, tu n'en parle à personne de ça hein ?
-Merci ! Criais-je, Et oui, ne vous en faites pas, je ne dirais rien.
Il sourit.
-De rien ma petite.
Il me regarde comme si j'étais sa fille, un regard plein d'amour et de bienveillance. Pourquoi tant de gentillesse ? Je me poserais ces questions plus tard, en attendant, je rejoins les trois jeunes mages.
-Que se passe-t-il ? demande Zak étonné.
-J'ai dû dire au directeur que je suis une mage. dis-je la gorge nouée.
-Ah bon ? Pourquoi ?
-Je... Joshua m'a franchement soûlé, et... je... Il a faillit être empalé sur un pique de glace...
-Merde ! dit Jonas. Il l'a dit à tout le monde ?
-N..non, je suis vite allé voir le directeur et, il l'a empêché de dire quoi que ce soit.
-Ah. Et tu à été renvoyée ?
-Non, c'est étrange, il a fiat venir un maître mage, et il ne m'a même pas retiré ma mission. Par contre, je ne serait plus votre seule garde.
-bah ça va ! s'exclame-t-il. e me prenant dans ses bras.
Euh... il me prend dans ses bras ? Quel garçon affectueux... Derrière lui, Zak l'imite grossièrement, me faisant pleurer de rire.
-Dis donc toi ! Dit Jonas. Tu serais pas un peu entrain de te moquer de moi ?
Zak regarde autour de lui, cherchant à qui Jonas s’adressait, puis il se pointe du doigt.
-Moi ? Non... jamais...
Je ris de plus belle. Je regarde Aya. Elle rit un peu, mais dès que son regarde tombe sur moi, son sourire s’efface, et elle part.
-Dites, elle me déteste non ? demandais-je
-Aya ? Non, enfin j'en sais rien. Les filles sont trop compliqués pour moi. Dit Jonas.
-J'en sais rien, mais je crois qu'elle est un peu jalouse...
-jalouse ? C'est un mage du phœnix, elle est en mission ici pour sauver son Royaume, elle est tellement précieuse qu'elle est protégée par un clan de rebelles le chef de notre Royaume la considère digne de confiance. Elle se permet d'être jalouse ? ET de qui ? de moi ? * Rire amer* Ma formation est fichue en l'air par un foutu don, que je ne peux même pas maîtriser et... ma seule mission été à la portée d'un niveau deux. Je vois pas pourquoi elle pense ça.
Sur ce je pars, désolée de ma situation. J'ai vraiment le chique pour me plomber le morale en un clin d’œil ! Je claque la porte de ma chambre et m'affale sur mon lit. Foutu don ! Je frappe mon oreiller. Et... il se recouvre de cristaux. Pourquoi est-ce la glace qui revient tout le temps ? D'un geste, je le libère de ma magie et enfonce ma tête dedans.
-Pourquoi !? Pourquoi moi ! criais-je .
Je déverse ma rage pendant une bonne demie heure, Puis on frappe à ma porte.
-Quoi!?
-On peut entrer ? demande Zak
-Non !
-Sympa l’accueil ! dit Jonas.
-Bon ok...
Ils ouvrent la porte, et entrent. Je sens le lit s'enfoncer lorsqu'ils s'assoient dessus.
-Elle dit qu'elle n'est pas jalouse.
-Tant mieux pour elle.
-Mais c'est faux. Ça se voit.
-Je croyais que tu n'y comprenais rien au filles ?
-Non mais là c'est évident !
-Qu'est-ce que tu veux que ça me fasse? demandais-je
Les deux soupirèrent.
-SI vous voulez jouer aux ventilateurs, allez plus loin !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Camouille

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 11/09/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Dim 26 Fév - 17:25

PDV Aya

On suivait les hommes dans les rues de la ville, le plus baraqué nous jetait quelques oeillades de temps à autre. Quoi ? Il a peur qu'on l'attaque par derrière ? On arrive au bout de plusieurs minutes devant un grand bâtiment où on voyait des jeunes en sortir.

-Qu'est-ce que c'est, demande Zak.
-Vous avez devant vous l'IDJG, répond « guetteur » (c'est le nom que je lui ai donné^^).
-La JD quoi, bafouillais-je.
-L'Institut Des Jeunes Guerriers, répondit-il blasé.

Je regarde le grand bâtiment, j'ai intêret de rester près des gars si je ne veux pas me perdre là-dedans ! On entre dans le hall principal, tout le monde nous observait comme s'ils n'avaient vu d'étranger !

-Jim, appelle « guetteur ».
-Oui, arrive le dénommé Jim.
-Tu sais si le Chef est là ?
-Non il vient de partir pour une réunion importante pourquoi ?
-Ces étrangers voulaient le voir, nous désigne-t-il.
-Ah je vois mais par contre le Directeur est là !
-Ouais on va aller voir, merci !

Nous continuons d'avancer jusqu'au bureau du Directeur, celui-ci nous accueilli chaleureusement.

-Bienvenuue à l'IDJG que puis-je faire pour vous ?
-Ils disent qu'ils viennent du Premier Royaume et qu'ils veulent parler alliance avec nous, explique « guetteur ».
-Je vois... Mick peux-tu nous laisser, je vais m'entretenir avec ces jeunes gens.
-Bien, dit-il en sortant.

Une fois « guetteur Mick » sorti, Zak expliqua rapidement la situation au Directeur, celui-ci écouta sans interrompre et une fois le récit de Zak terminé il reprit la parole.

-Je vois si ce que vous me dites est vrai, la situation est critique. Hmm... Je vais en parler au Directeur et je doute fort qu'il voudra faire votre rencontre avant de décider quoique se soit. Mais je suis sur qu'il va accepter votre requête !

Les garçons et moi ne détendirent en même temps c'est normal vu ce qu'on a enduré pour arriver jusqu'ici...

-En attendant son retour vous pouvez rester ici, vous serez logés et nourris.
-Merci nous acceptons avec plaisir, souriais-je.

Les gars se chamaillaient pour savoir qui prendrait le lit du haut dans la  chambre, ils se chamaillaient déjà hier pour savoir et ils n'en n'ont pas fermé l'oeil de la nuit, heureusement moi j'ai une chambre rien que pour moi. Jamais je n'aurai pu les supporter ces deux-là ! Nous étions dans une salle à l'abri des regards mais la nouvelle c'était déjà répendue dans toute l'Institut que des mages étaient arrivés. Allez savoir comment elle s'est répendue... Mon regard se porte sur plusieurs adolescents qui courraient tous dans la même direction, voyant les gens courir les gars se rapprochèrent de moi.

-Qu'est-ce qui se passe, demande Jonas.
-Jen ai aucune idée, répondis-je.
-Et bien on a qu'à aller voir, s'exclame Zak.

On se dirige vers la cour et plusieurs adolescents et adultes attendirent impatient.

-Qu'est-ce qui se passe, demandais-je.
-Oh c'est une fille qui revient avec brio de mission et c'est l'une des meilleures de l'Institut, s'exclame un jeune ado.
-Je vois.

En effet une jeune arriva accompagnée de deux adultes, dè qu'elle rentra dans la pièce je sentis une puissance magique incroyable ! Son regard croisa le mien et elle commença à s'approcher de nous.

-Vous sentez, demandais-je au gars.
-Ouais, dit Zak en fixant la nouvelle arrivante.
-Que se passe-t-il pourquoi vous me fixez ? Demande-t-elle.
-Oh désolé, c'est juste qu'on ne savait pas qu'il y avait quand même des mages parmi les guerriers, répondis-je.
-Il n'y a pas de mages qui suivent la formation de guerriers...
-On a peut-être fait une boulette, dit Jonas.
-Pourtant, on sens ta magie.... remarquais-je.
-Aya ! crient les garçons
-Mais il fallait qu'elle sache, sinon, elle pourrait faire des bêtises !

La jeune guerrière partit en courant.

-Je crois qu'elle n'était pas vraiment au courant, murmure Zak.
-Ouais on aurai mieux fait de se taire n'est-ce pas mademoiselle « le boulet » ?!
-Quoi ? Elle l'aurai découvert tôt ou tard !
-On ferait mieux de la surveiller, propose Zak.
-Tu oublies notre mission première, lui rappelais-je.
-Nous le savons Mlle « le boulet » mais imagine elle ne se contrôle pas ?
-Très bien vous avez gagné mais je vous préviens c'est vous qui vous vous en occuperez !
-Chef oui chef !

Le lendemain, après la petite accroche avec l'autre abruti, Joshua je crois ? La mage-guerrière nous accompagna jusqu'à la résidence du Chef. Nous discutions de la requête de Drake, le Chef nous fit savoir qu'il avait besoin de trois jours pour réfléchir... Géniale ! Nan mais il se rend compte que la guerre est sur le point d'éclatée !? Zak me dit qu'on pouvait encore attendre, je crois que lui aussi il s'en rend pas compte... Nous retournons donc à l'Institut et les garçons voulaient s'entraîner...

-Je connais la magie de Jonas, et un peu celle de Aya, mais pas la tienne, tu peux me montrer ? Demande-t-elle à Zak.
-Oui bien sûr.

Je lance un regard noir à Jonas, celui-ci haussait les épaules. Rah ce qu'il m'énerve ! Zak termine enfin sa petite démo, pour voir l'étendue de sa magie je décide de lui faire faire un tour simple qu'elle réussi sans trop de mal.

-Bravo Vick, félicite Jonas.

Ce n'est pas la première fois qu'il l'appelle Vick, qu'est-ce qu'il lui trouve ? Non je ne suis pas jalouse alors là pas du tout ! Je leur fausse compagnie prétestant un petit coup de fatigue et retourne dans ma chambre mais en chemin je croise l'autre abruti...

-Tiens tu t'es enfin décidée à laisser ces gros looser, lâche Joshua.

Je passe devant lui l'ignorant totalement ce qu'il le lui a pas trop plus alors il me plaque contre le mur.

-Ne joue pas à la maligne avec moi tu n'as aucune chance !
-A ta place j'éviterai.
-Je fais ce que je veux chérie !
-Mais moi aussi !

J'attrape son bras et lui retourne pour le plaquer la joue contre le mur.

-C...Comment, bafouille-t-il.
-Tu ne devrais pas me sous-estimer ! Tu es peut-être un guerrier mais tu n'as aucune expérience alors que moi oui !

Je le relâche et avant qu'il prenne ses jambes à son cou il se tourne vers moi et prend un air menaçant.

-Tu verras, la prochaine fois ça ne se passera pas comme ça !!

Mais bien sur, quel crétin ! Sur ce je retourne dans ma chambre et pique un somme ne remarquant pas que quelqu'un m'observait...

Voilà j'ai essayé de faire un assez long chapitre pour fêter mon retour de vacance^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camouille

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 11/09/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Lun 27 Fév - 13:50

PDV Aya

-Pourquoi es-tu si froide avec Vicky, demande Zak.
-Je ne suis pas froide !
-Alors pourquoi elle a l'impression que tu ne l'aimes pas, ajoute Jonas.
-Je ne sais pas je suis comme d'habitude !
-Mouais, répond Jonas sceptique.

Sur ce ils quittèrent ma chambre. Je soupirais... Ce n'est pas que j'aime pas Vicky au contraire elle est gentille, jolie, incroyable ! Mais j'aime pas depuis qu'elle est arrivée les gars ne font plus attention à moi... serais-je jalouse ? Trop de questions dans ma tête je décide de faire un tour pour prendre l'air! En chemin, je remarque que deux personnes me suivaient et l'une d'elle maîtrisait la magie mais je n'arrive pas à l'identifier. Etrange... Je décide donc d'aller dans une pièce à l'abri des regards et bien sur mes poursuivants en firent de même.

-Bon qu'est-ce que vous me voulez, grondais-je.

Je soupire en voyant que c'était Joshua mais par contre l'autre ne me disait rien. Il a les cheveux blancs en bataille et des yeux jaunes verts, mon estomac se noua. Je me sens mal à l'aise...

-Je t'avais prévenue chérie que la prochaine fois je ne me laisserai pas faire !
-Ouais et je vois que tu as ramené un de tes petits copains !
-En effet je te présente Silver.

Silver ? Pourquoi j'ai cette impression de le connaître ? Je regardais les deux guerriers si ils croient qu'ils me font peur c'est raté ! Mais pourquoi j'ai ce mauvais pressentiment avec ce Silver ?

-Hey ! Tu m'écoutes, crie Joshua.
-Nan j'ai pas envie !
-Sale petite...
-Calme-toi Josh' elle cherche juste à te provoquer, intervient Silver.
-Le provoquer ? C'est qui qui me provoque depuis mon arrivée ?!

Géniale ça y est ils m'ont énervée ! Je vis un sourire en coin sur les lèvres de Silver ne me dit pas qu'il cherchait à m'énerver ? Si oui et bien il a réussi ! Je restais focalisée sur les deux jeunes hommes certes je peux me débrouiller mais c'est dans ces moment-là que j'aurai bien besoin des mecs... Tellement focalisée dur mes pensées je ne remarquai pas que Joshua se rapprochait et il me plaque violement contre le mur, sa main au-dessus de mon épaule et l'autre à côté de mes hanches.

-Cela ne t'as pas suffit la dernière fois !
-La dernière fois tu as juste eu de la chance mais cette fois non, dit-il un sourire malicieux.

Soudain je sentis une puissance magique s'accroître l'air en devenait presque étouffant, je l'avais oubliée ! Je regarde les mains de Silver et je vis dans celles-ci un halot de lumière violette. Merde ! Ils nous ont suivis jusqu'ici ?! Je vis qu'il visait Joshua. Pourquoi ? Ils sont amis pourtant ! Sans crier gare, il lance son attaque, je plonge sur Joshua. Je reçois l'attaque au niveau d'épaule. J'étais couchée sur le torse de Joshua celui-ci regardait Silver bouche bée.

-Qu'est-ce qui te prends Silv' ?!
-Désolé mon vieux mais tout ça faisait parti de mon plan...
-On plan ? Quel plan ?!

Je ressentis une vive douleur dans l'épaule, tellement que je pousse un cri.

-Mon plan pour la capturer voyons !
-Quoi, dit-il surpris.
-Alors c'était donc ça le malaise que je ressentais, dis-je en me relevant et en tenant mon épaule.
-Tiens tu peux encore tenir debout ?
-Il en faut plus que ça pour me mettre à terre !

Il ricane.

-Qu'est-ce qui te fais rire ?!
-Et bien nos agents n'avaient pas tort à ton sujet ! Tu as vraiment sale caractère !

Je lui lance un regard noir, ce qui le fait rire à nouveau.

-Nous savons tout sur toi Aya, malgré ton mauvais caractère tu aides toujours les autres quel qu'en soit le prix ! Et en ce jour cela va permettre au Seigneur Darkos d'arriver à ses fins !
-Oublies pas, tu ne m'as pas encore capturée, dis-je en enflammant mon poing mais une douleur atroce me prend.
-Ah je ne t'ai pas dit ! L'attaque qui visait Joshua t'étais destinée vu que je savais que tu le protégerai...
-Et ?
-Et ? Bin regarde ton épaule.

Je regarde mon épaule et sur toute celle-ci s'étendait une tâche noire violette.

-Que ?
-Laisse-moi t'expliquer. Vois-tu tu as devant toi « le sceau noir ».
-Le « sceau noir » ?
-Oui dès que tu utilises ta magie le tâche s'agrandira et une fois qu'elle recouvrera tout ton corps, tu mourras !

J'écarquille les yeux, il avait tout prévu !

-Mais rassure-toi, on ne veut pas que tu meurs tu es trop importante. C'est juste pour t'immobiliser...

Merde ! Je ne peux rien faire ! Que faire ? Si je prends la fuite il va s'en prendre à Joshua et si je restes il me capturera et il tuera Joshua parce qu'il était témoin de la scène... Merde merde merde ! Je regarde le jeune guerrier toujours à terre terrorisé. Je crois qu'il faudrait un miracle pour que nous nous en sortions et si possible vivant...

Et voilà qu'est-ce qui va se passer? Suspense...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    Mar 28 Fév - 9:36

Vicky

J’étais entrain de déverser ma rage sur mon oreiller tout en expliquant aux garçons que je les aimes bien, mais qu’ils sont chiant. Soudain, une peur mêlée de rage m’envahie.  Un mauvais pressentiment monte en moi. Aya. C’est elle qui me vient à l’esprit.
-Où est Aya ? Dis affolée
-Calme toi ! Elle est dans sa chambre.
On y va. J’ouvre la porte sans même toquer. Elle n’y est pas. On la trouve finalement, en compagnie de Joshua et…. Un autre gars. Elle lève son poing et trente de l’abattre sur son  adversaire. Il l’esquive sans mal et la coince contre le mur, lui murmurant des mots à l’oreille. Elle se crispé et tente de se libérer. Je n’hésite pas plus long temps, je me précipité vers lui, et pose mes mains recouvertes de petites étincelles électrique  sur son cou. Il lâche un cri et tombe à la renverse. Il se relève en tremblant.
- Tu es une e mage ? Il n’était censé y avoir que trois mages ! Crie-t-il
Je ne lui réponds pas et le plaque contre le mur.
-Jonas, fige le !
Mon « ami » l’immobilisme instantanément. On l’amène chez le directeur.
-On l’emmène aux services de sécurité. Dit celui-ci d’une voix grave.
Aya lui explique la situation, et lui parle d’un soit disant « sceau» maléfique.
-Et toi ? Demande le directeur. Ça va ? Tu n’as rien ?
-Oui oui ça va. Dis-je déconcerté.
Il me force tout de même à passer à l’infirmerie.


Je rejoins les trois mages pour le petit déjeuner, après mon entraînement. La nuit a été difficile, des cauchemars remplis de mages maléfiques agitèrent mon sommeil.
-Ça va mieux ? demande Jonas.
-Parce que j'allais mal ? demandais-je
-Ben...
-Tu vois ! Tu es d'accord! dis-je
Je regarde Aya. Elle aussi me regarde. Je n'arrive pas à savoir ce qu'elle pense. Le moment passé à table est plutôt joyeux. Soudain, un grand gars baraqué, un guerrier, arrive.
-C'est vous les quatre mages à protéger ?
-Quatre ? Ils ne sont que trois, je... Je joue un peu le rôle de garde aussi.
L'homme me sourit.
-Le directeur m'avait prévenu que tu ne saurais pas. Enchanté Vicky, moi c'est Charly.
Je suis surprise, mais je ne dis rien. Il commence à parler avec les autres. Pourquoi le directeur à décidé de me protéger ? Je me pose tout un tas de questions, et je suis interrompue par Charly.
-Et toi c'est quoi ta magie ?
-Élémentaire. dis-je en sortant de table.
-Tu pars ? demande Jonas.
-Tu ne peux pas, prévint Charly. Je dois vous protéger tous les quatre.
-Je sais me défendre, je suis en pleine formation. Crachais-je mécontente.
Il me retient par le bras.
-C'est pas mon problème. dit-il en me forçant à me rasseoir
Je me tourne vers lui, alors que de petites étincelles crépites aux creux des mains.
-Écoute, on à pas les mêmes horaires eux et moi. Pour ma part, c'est 5h-20h avec trois entraînements par jour et des exercices de magie. Entre, ce sont les cours normaux.Bon courage pour nous surveiller tous en même temps, en plus, je ne vois pas quels risques je cours dans l'enceinte de l' IDJG.
Je lui adresse un sourire faussement cordiale et me lève à nouveau. Il soupir.
-TU ne suis plus tes cours, on pars dans quelques heures. dit-il calmement.
Je me retourne vivement.
-Pardon ?
Jonas et Zak font la grimace.
-Vous ne lui avez pas dis! s'exclame Aya, quels abrutis! Non mais je rêve!
Elle leur passe un savon et, ensemble on part sur une autre table.
-Quels crétins ! marmonne-t-elle
Je souris. On est sœurs de mauvaise humeur.
-On va bien s'entendre ! dis-je simplement.
Elle me sourit à son tour et me lance un regard complice. On entend la conversation de garçons d'où on est.
-Pff les filles sont si compliqués ! Se lamente Jonas
Charly rit.
-Celles-ci sont plutôt coriaces. dit-il
-Non, je pense juste qu'elles sont stressés, bouleversées et jalouse. dit Zak. Mais, apparemment tu aimes bien Vick' , ajoute-t-il pour Jonas, en mettant l'accent mon surnom
J'entends Charly rire, et Jonas marmonner quelque chose.
-Elles ne vont pas nous soûler pour faire du shopping ? s'informe Charly
-Non! Dit Zak, Elles ne sont pas comme ça.
Soudain, je pense à quelque chose. Je me lève et avance vers leur tale, je m'assois à côté de Charly. Celui-ci paraît étonné.
-Tu as arrêté de bouder ? demande-t-il
Je perds mon sourire. Puis décide de jouer les indifférentes.
-Dis, tu pourra m’entraîner pendant qu'on ira dans leur Royaume? demandais-je
-Mais... non, tu es une mage. Tu arrête ton entraînement.
Je' le regarde droit dans les yeux.
-Non. Je vie pour devenir une guerrière. Je vais là-bas pour apprendre brièvement à maîtriser mon pouvoir, mais SURTOUT en éclaireur. Je me fiche pas mal de ce don, c'est un encombrement dans ma vie.
Il est très surpris de la détermination qui transparaît dans ma voix, et il ne dit rien pendant plusieurs secondes.
-Euh... si tu veux.
Il jette de petit coup d’œil en direction de son verre intriguée, je le regarde à mon tour. Il est gelé. Mince! Je passe ma main au dessus, et l'eau retourne à l'état liquide. Je retourne avec Aya.
-Dis, est-ce que tu peux vraiment pas me voir ou alors, c'est juste le stress qui me donne cette impression ?
-Non, ce n'est pas que je t'aime pas, c'est... J'en sais rien. Je suis désagréable avec tout le monde en ce moment...
-Alors on est deux.


Je prends mon sac et je rejoins les autres. Je pars... Une pensée douloureuse, tout de même diminuée par un retour "rapide".
-Prête? demande Charly.
-Oui oui, dis-je sans conviction.
Mes camarades étant déjà arrivés, nous partîmes immédiatement. Nous sommes à peine sortis de la ville, que Charly nous annonce une mauvaise nouvelle.
-Que se passe-t-il ? demande Aya.
-Le gars qui t'a attaqué et t'a déposé le sceau.
-Oui ? demande-t-elle impatiente.
-Il s'est tiré.
Tout le monde se fige. On se regarde inquiet, puis on reprend la route...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les sept Royaumes    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sept Royaumes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» BD Sept Cavaliers
» [Les Royaumes Elfiques] Modélisme
» La danse des sept voiles...
» Fiche sur les royaumes de Beleriand
» fiefs et royaumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde de Fictions :: Cascade des idées :: Fantasy/fantastique-
Sauter vers: