Monde de Fictions

Venez avec nous créer les plus merveilleuses histoires, dans la joie et la bonne humeur!
 
GalerieAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionÉvènementsPublicationsCalendrier

Partagez | 
 

 Lycée des paranormaux Livre I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Lycée des paranormaux Livre I   Sam 15 Juil - 15:04

Zoé

Je suis assise à ma table au fond de la salle.Le prof de maths a le dos tourné .Comme je ne sais pas quoi faire j'observe mes camarades de classe. Et dire qu'il y a deux jours c'était la rentrée...Mon regard s'arrête sur Scarchane ,une fille aux cheveux noirs séparés en deux tresses. Je me souviens qu'elle a les yeux verts presque pomme et que l'un deux est barré d'une longue cicatrice ,elle a aussi deux boucles d'oreilles et un bonnet panda. Elle me parait étrange mais je ne saurais dire pourquoi... Le prof de maths se tourne et me regarde, il frissonne quand mon regard croise le sien .C'est vrai que mon regard fait peur avec le rouge vif de mon iris .Il m'est arrivée plus d'une fois de voir les gens détourner le regard alors qu'ils me parlaient. Au début cela me dérangeait mais au bout de 15 ans, je m'y suis habitué .
Je soupçonne mon prof de vouloir m’interroger, alors je lui lance un regard intimidant. Comprenant le message, il se tourne vers mon camarade de table.
-Alors Elliot peux-tu me dire...
Je n'écoute même pas sa question. Je continue mon observation .

À la récré je rejoins avec hâte Irina, qui est ma meilleure amie. Comme moi elle est une surnaturelle, c'est un vampire. Je suis assise dans la cours avec mon amie. Il est 13h, information qui ne sert à rien, mais il faut bien que je m'occupe l'esprit. Un groupe de gars s'approche de nous le premier se plante devant moi, un sourire moqueur aux lèvres. Je lève la tête.
-Tu peux me dire dans qu'elle ferme tu as acheté tes cheveux, ils iraient très bien sur mon ami Wili!
Et tout le monde éclate de rire. Je me lève et le regarde droit dans les yeux.
-Peut-être que c'est de la paille mais ça vaut toujours mieux que ta sale face de rat écrasé !
À partir du moment ou je me suis levée, le regard flamboyant, il avait cessé de rire et était devenu livide. À présent il reculait la bouche ouverte en bredouillant des paroles incompréhensibles. Ses potes l'imitèrent, à l’exception d'un petit brun qui se tourna vers moi.
-Tu le paieras !dit-il sans conviction.
Mentalement je lui envoie un message effrayant et il rejoins très vite la couleur de son "chef". Et il part en courant.
-Et tu t'étonnes que tout le monde a peur de toi ? me dit mon amie.
Je souris.
-Ils l'avaient mérités.
-Mouais...
La sonnerie retentit, je rejoins en soupirant la salle où Mr clams donne son cours d'histoire. Scarchane s' approche de moi.
-Tu as entendu ?
-De quoi ? dis-je méfiante.
-Il va y avoir une nouvelle.
-Ah. Euh...cool ! Elle s'appelle comment ?
-Un truc genre Lune ou Lim.
-Lynn, dit un gars de ma classe.
-ouais bah c'est ce que je disais!

Le lendemain, alors que j'avais totalement oublié l'éventuelle arrivée d'une nouvelle, quelqu'un me fonce dedans. La jeune fille tombe à la renverse et je me rattrape au radiateur.
-Je suis vraiment désolée !dit-elle. Je suis...
-Non ! T'inquiètes !
Je lui tend la main, pour l'aider à se relever . Elle me sourit.
-Pourrais-tu m'indiquer où se trouve la salle S102 ? Je suis un peu perdue..
-Oui bien sûr ! Mais, dis-moi, ne serais-tu pas en seconde 7 ?
-Euh si ! Comment le sais-tu ?
-Disons que moi aussi, j'ai cours en S102.
Je me tourne vers Irina. Elle renifle de mépris, la mine contrariée.
-Que se passe-t-il ?
-Il se passe que tu sympathises avec un LOUP-GAROU !
-V...V...Vous aussi, vous êtes des surnaturelles ? demande la jeune fille surprise.

Lynn

-Essayes de te contrôler! me rappelle mon frère Matt.
-Oui papa...
-Je ne plaisante pas Lynn! Tu te rappelles pourquoi on a déménagé!?
-Oui je ferais attention, promis.
-Bien dépêche-toi sinon tu vas être en retard pour ton premier jour!
-Oui allez à ce soir!!
Je sors en courant de l'appartement mais manque de bol pour moi je me casse littéralement la figure dans les escaliers. Je me relève après quelques minutes et part comme si de rien n'était, au bout de dix minutes j'arrive devant le portail du Lycée.
-Allez courage ça va bien se passer! pensais-je.
Je rentre déterminée dans le Lycée et me dirige vers la vie scolaire, je toque et entre, un homme dans les vingt-cinq ans je dirais me sourit et pris la parole.
-Je peux t'aider?
-Euh..Oui...Je m'appelle Lynn, je suis nouvelle...
-Ah oui on m'a prévenu, je m'appelle Dylan je suis un des pions du Lycée.
-On dit surveillant! crie une voix féminine depuis la pièce d'à côté.
-Fais pas attention à elle mais revenons à toi...

Je sortis enfin au bout de dix minutes, Dylan m'a passée mon emploi du temps (EDT) ainsi que mon carnet de correspondance, je regarde mon EDT.
-Alors salle S102, c'est sûrement dans le coin!
Je cherche la salle mais impossible de la trouver c'est un vrai labyrinthe ce Lycée! J'avance le nez sur mon carnet mais je n'aurai pas du car maintenant je me retrouve par-terre... Je regarde la personne que j'ai bousculé, c'était une fille de mon âge elle a des cheveux noirs et le plus étonnant était ses yeux rouges, je les trouve magnifiques! Je repris mes esprits...
-Je suis vraiment désolée! Je suis...commençais-je.
-Non t'inquiètes! dit-elle en me tendant sa main.
-Pourrais-tu m'indiquer où se trouve la salle S102? demandais-je en me relevant.
-Oui bien sûr! Mais dis-moi ne serais-tu pas en seconde 7?
-Euh si! Comment le sais-tu?
-Disons que moi aussi, j'ai cours en S102.
Elle se tourne vers son amie, celle-ci n'arrêtait pas de me dévisager avec dégoût, j'en ai presque eu un frisson.
-Que se passe-t-il? demande mon interlocutrice à son amie.
-Il se passe que tu sympathises avec un LOUP-GAROU ! Je déglutie comment l'a-t-elle deviné à moins que...

-V...V....Vous aussi, vous êtes des surnaturelles? demandais-je surprise.

Zoé

Je marche dans le couloir en compagnie de Lynn.
-Alors comme ça tu es un Loup-garou ? demandais-je.
-Oui, mais comment a-t-elle su ?
-C'est un vampire, c'est aussi pour ça qu'elle te déteste, et elle a les sens sur-développés.
-Ah ok. Et il y a beaucoup d'autres surnaturelles dans le lycée?
-Hm non je ne crois pas, en tout cas, pas de vampire, de Loup-garou, de sorcière ou de strucs classiques comme ça.
-Qu'est-ce que c'est les "non-classiques"?
-Des chimères, comme moi, ça regroupe en fait tous ceux qui sont un peu bizarres et qui ont des dons.
On arrive devant la classe de chimie, ce qui nous force à stopper notre conversation .Les autres se regroupent autour de Lynn et commencent à lui poser des questions. Comme elle est plutôt pas mal, Ethan lui propose de se mettre à côté de lui . Qu'elle chance! Moi, aucun n'a jamais ça! En plus c'est Ethan quoi! Repoussant la jalousie grandissante je rentre en cours. Le cours commence, c'est long, très long. Pour moi, aller au lycée, n'a aucun intérêt, hors mis pour Irina. En effet, avec mon super cerveau, je suis une grande surdouée. Je regarde avec dégoût Ethan et Lynn rigoler ensemble. De toute façon, c'est un p'tit c*n ! Je me concentre finalement sur une mouche en fin de vie.
À midi, je suis heureuse de pouvoir aller manger. Je remarque qu'Irina observe quelque chose .
-Alors? Ton amie t'as laissée tomber ? Je vois qu'elle a choisi les meilleures fréquentations, surtout pour un loup...
-Irina!
-Quoi?
-De un, elle n'est pas mon amie, et de deux, arrête d'être aussi...aussi... enfin voilà quoi! Tu m'as comprise!
Elle soupire.
-Je sais, mais je ne peux pas m'en empêcher. C'est dans ma nature .
-Bon. Parlons d'autres choses.

Je marche dans les couloirs, pour rejoindre mon prochain cours. Quelqu'un me rattrape.
-Zoé?
Je me tourne vers mon interlocuteur, c'est Lynn. Je crispe la mâchoire.
-Oui?
Elle hésite devant mon air fortement contrarié .
-Je...Je peux rester avec toi ?
Je m'arrête. Non mais elle rigole là !
-Pourquoi tu ne restes pas avec tes amis ?
-Tu sais, je suis consciente que je t'ai laissée, après avoir rencontré les autres personnes de la classe, mais je préfère rester avec toi, je ne me sens pas très à l'aise avec les autres. Avec toi non plus d'ailleurs. Mais c'est différent .
-Oui excuses-moi, je dois t'avouer que je suis extrêmement jalouse .
-Jalouse ? Pourquoi ?
- Parce que de un, tu n'as pas une tête chelou, de deux, tout le monde t'aime bien, et de trois, toi au moins tu sais ce que tu es.

-Une tête chelou? Tu trouve que tu as une tête étrange?
- Bah avec mes yeux rouges !
-Je trouve ça joli. Et pour en revenir au "deux" et au "trois", ça m'étonnerais que tout le monde te déteste. Et puis tu es une chimère, donc tu sais ce que tu es .
-Le gens ne me détestent pas, ils ont peur ou ils se méfient. Et être une chimère c'est très vague !
-Ils ont vraiment peur de toi ?
-Tu ne crois pas que ce soit possible? Lui dis-je en prenant un air menaçant. Non plus sérieusement, oui ils ont peur, tout ce qui est un peu étrange est dangereux pour eux .
-Ooh!
Prise d'un élan de compassion, elle me serre dans ses bras. Ça me fait bizarre, mais je suis contente.

Lynn

Accompagnée de Zoé, on se rend en physique-chimie. A peine arrivée dans la classe tous les élèves me sautèrent dessus!
-Je n'imaginais pas un tel accueil! pensais-je.
Je fis connaissance avec les autres surtout un garçon du nom d'Ethan qui me demande de me mettre à côté de lui. J'accepte volontiers, je voulais demander à Zoé si ça ne l'a dérange pas mais elle parlait avec un ami à elle. A la sortie de cour, Zoé se précipite dans les couloirs, je cours pour la rattraper.
-Zoé attend moi! hurlais-je.
Elle se retourne contrariée, grâce à mes sens de louve, je sentis une jalousie profonde à mon égard et elle m'en fit part.
-Pourquoi tu ne restes pas vers tes amis?! crache-t-elle.
Je lui explique que je me sentais bien avec elle, bizarrement ma louve aussi. Elle m'explique sa situation et son histoire m'a tellement bouleversée que je la prend dans mes bras. Puis nous retournons en cours tranquillement.

Zoé

Deux semaines se sont écoulées depuis l'arrivée de Lynn. Depuis, Roxane l'a prise en grippe et la provoque sans arrêt. Je surveille mon amie, il y a peu, elle m'a confiée qu'elle avait du mal à maîtriser la louve qui est en elle. Je ne voudrais pas qu'elle craque et qu'elle se transforme en cours, pour arracher la tête de cette pétasse de Roxane.
Je m'assois tranquillement en physique. J'attends que Lynn vienne s'asseoir. Mais ce n'est pas elle qui s'approche et tire la chaise, c'est Erica. Je me raidie et la regarde droit dans les yeux.
-Dégage! Je ne veux pas de toi à côté de moi. Je préfère être à côté de Clément!

-Quoi!? Tu préfères être à côté de ce truc dégueulasse et puant!
-Il pique moins les yeux!
Elle crispe la mâchoire et se concentre sur son stylo.
Le prof arrive, faisant taire les élèves.
-Bon je vais faire des photocopies, je reviens dans cinq minutes.
Une fois le prof partit, Roxane se lève. Tout le monde l'observe en attendant de savoir ce qu'elle a à dire. Elle se tourne vers mon amie.
-Dis-moi Lynn, tu paies combien Ethan pour qu'il t'apprécie?
Je me lève d'un bon en voyant mon amie craquer et elle commençais à se transformer. Elle cache ses main et son visage, mais il faut que je la sorte d'ici très vite!
-Et toi Roxane? Tu paies combien tes amis pour qu'ils traînent avec toi ?
Je me précipite vers la louve et la tire de sa chaise. Elle s'agrippe à mon bras par reflexe, enfonçant ses griffes dans mon membre. Malgré la douleur, je fais comme si de rien n'était .
Je la traîne hors du bâtiment et l'entraîne dans les toilettes. Je bouche l'évacuation du lavabo et ouvre le robinet à fond. J'empoigne les cheveux de Lynn et lui plonge la tête sous l'eau . Je la maintient pendant trente secondes et la laisse respirer. Ses dents se sont rétractées et ses yeux ont repris leur couleur d'origine . Elle regarde ses mains.
-Comment tu as su ce qu'il fallait faire?
-Je faisais pareil avec Irina, quand l'envie lui prenait de plonger ses crocs dans mes veines.
Je regarde mon brass, un flot de sang s'écoule des marques laissées par la patte de Lynn. Je grimace et passe ma blessure sous l'eau. Je prie pour que personne n'arrive .
-Je suis désolée, dit mon amie, en larme.
-T'inquiète, c'est pas de ta faute .
Je remet ma manche en place, histoire de cacher mes plaies.
-Dire que je venais de m'habituer à ma nouvelle vie, avec mon frère, on n'a plus qu'à partir...
- Partir ? Non ! Personne ne t'a vu ! Et si vraiment c'est nécessaire, reste chez toi pendant quelques temps.
-Co...Comment ? Tu n'as pas peur de moi?
-Tu sais, tu n'es pas la première à me mordre ou à me griffer. Et puis, tu es mon amie je suis là pour t'aider.
Je l'aide à se relever et nous sortons du lycée, histoire de se changer les idées. Je me tourne vers mon amie.

-Dis-moi que tu aimes le shopping !
-Oui!
Au bout de deux heures à faire les boutiques, je trouve enfin une veste qui me plaît.
Avant de ce quitter, Lynn et moi décidons de se retrouver chez elle tous les soirs après les cours, afin qu'elle puisse s'entraîner . Elle décrète également qu'elle ne viendra pas au lycée pendant environ une semaine.

Lynn

Deux semaines se sont écoulées depuis mon arrivée et depuis quelques temps Roxane me cherche ce qui énerve énormément ma louve et celle-ci n'a qu'une envie c'est de l'égorger !
En physique-chimie, j'allais m'installer à ma place habituelle à côté de Zoé mais Erica, une amie de cette peste de Roxane s'était déjà installée. Tant pis je serai donc à côté de Elliot, je m'installe vers deux places libres puis Roxane vient s'installer à mes côtés.
-Désolé comme il n'y a plus de place! dit-elle d'un air taquin.
Mon œil, il y avait au moins six places de libres! Le prof arrive, on se lève pour le saluer puis on se rassoie.
-Bon je vais faire des photocopies, je reviens dans cinq minutes, dit le prof.
J'aurai pensé que les autres en auraient profité pour parler mais rien, à mon avis il se trame quelque chose...
-Dis-moi Lynn, tu paies combien Ethan pour qu'il t'apprécie, me demande Roxane en se levant pour que tout le monde la voit.
Ma louve se redresse en moi et commence à montrer les crocs. Moi j'avais la tête baissée, mes yeux bleus étaient passés au jaune et mes griffes commençaient à se montrer.
-Calme-toi, calme-toi! bredouillais-je à ma louve mais en vain.
-Et toi Roxane? Tu paies combien tes amis pour qu'ils traînent avec toi! réplique Zoé.
Zoé m'attrape mais instinctivement je plonge mes griffes sur son bras. Elle me sort tout de même de la classe et m'emmène dans les toilettes pour que je puisse me calmer. Elle me plonge la tête dans le lavabo où elle a fait couler de l'eau et me ressort trente secondes après. Je reprends mon souffle puis je remarquais que ma transformation s'était arrêtée et j'avais repris mon apparence normale.
-Comment tu as su que ça allait marcher? demandais-je encore sous le choc.
-Je faisais pareil avec Irina quand l'envie lui prenait de plonger ses crocs dans mes veines! m'explique-t-elle.
Je me recroqueville sur moi-même par-terre et plonge ma tête dans mes bras. J'avais honte que Zoé me voit dans cet état surtout que je l'avais blessée.
Je sentis une odeur abondante de sang venant de la chimère, je la regarde elle grimaçait de douleur avant de mettre son bras sous l'eau.
-Je suis désolée, sanglotais-je.
-T'inquiète, c'est pas ta faute, me dit-elle.
-Dire que je venais de m'habituer à ma nouvelle vie avec mon frère on a plus qu'à partir...
-Partir? Non! Personne ne t'a vu! Et si c'est vraiment nécessaire, reste chez toi pendant quelques temps, dit-elle presque en criant.

-Co...Comment? Tu n'as pas peur de moi?
-Tu sais tu n'es pas la première à me mordre ou à me griffer. Et puis tu es mon amie, je suis là pour t'aider!
Elle m'aide à me relever puis elle me demande les yeux étincelants d'aller faire du shopping, j'accepte après tout ça va me changer les idées! Après deux heures de shopping, Zoé trouve enfin son bonheur! Et moi aussi d'ailleurs et aussi pendant deux heures j'ai eu le temps de réfléchir à ce que j'allais faire.
-J'ai réfléchi Zoé, je pense que je vais rester une semaine chez moi...
-Ouais, je pense que c'est la meilleure solution. Et si tu veux les soirs je peux venir pour qu'on s'entraîne!
- Ouais mon frère nous aidera!!

Nina


Je range un peu ma chambre, Mme Harris ne tardera pas à arriver. En effet, la directrice de l'orphelinat était très exigeante à ce niveau.
Je m’apprête à fermer les rideaux, lorsque que je remarque un visage souriant part ma fenêtre. En fait c'était plutôt un sourire de psychopathe. Je recule en criant. La personne se lève, une batte de base-ball à la main. Elle brise la vitre et saute dans ma chambre. Je me plaque contre le mur et tente d’ouvrir la porte. Mais, la folle est plus rapide et elle brise la poignée. Puis elle se rapproche de moi en parlant à son arme :
-Calmes-toi Lucile. Tu lui éclateras le crâne une autre fois, pour l'instant j'ai besoin d'elle.
Sur ces paroles effrayantes, elle m'empoigne par les cheveux et me traîne hors de ma chambre, en repassant par la fenêtre . Au passage, des bout de verres se logent au creux de mon dos. Je hurle. Je prie pour que quelqu'un m'entende et réagisse. Elle me dépose au pied d'un lampadaire et m'attache les mains et les pieds.
C'est là que je comprend pourquoi personne n'est venu à mon secours. Tous mes camarades orphelins étaient égorgés, empalés, pendu ou déchiquetés dans la cour du bâtiment. Je frissonne de dégoût devant ce spectacle macabre. Soudain, je reçois un coup sur la tête.


Une voix résonne dans ma tête ." Les loups-garou sont méchants. Les Vampires aussi, tous les tuer...Tous." .
Je tente de bouger. Impossible. Je commence à ouvrir les yeux. La pièce est sombre, et son plafond est maculé de traces de sang. Une lumière jaune éclaire faiblement la pièce. Bizarrement, je ne ressent aucune peur .
"c'est un bon début..." dit la voix dans ma tête.
-Comment ça un bon début? Et puis qui es-tu ? dis-je à voix haute .
Une voix, bien réelle me répond.
-Je suis Lune, et tu vas devenir comme moi .
-Je ne peux pas bouger, donc je ne te vois pas, donc je ne sais pas qui tu es .
La tête de la psychopathe de la veille apparaît .Elle me redresse un petit peu. Je remarque qu'elle m'a attachée avec des sangles à une planche de bois. Elle s'approche, une seringue à la main. Le liquide jaune fluo qu'elle compte m'injecter ne me dis rien qui vaille...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
 
Lycée des paranormaux Livre I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fête du Livre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» Uglies, un livre....prettie ? ^^
» éditeur de livre sur les arcs et autres
» le livre rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde de Fictions :: Textes travaillés. :: textes terminés-
Sauter vers: