Monde de Fictions

Venez avec nous créer les plus merveilleuses histoires, dans la joie et la bonne humeur!
 
GalerieAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionÉvènementsPublicationsCalendrier

Partagez | 
 

 les assasins Livre I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: les assasins Livre I   Dim 11 Sep - 13:00


Suzanne

Je me dirige vers le point de rendez-vous pour mon test.J'arrive à l'endroit en question,c'est une clairière lumineuse dont le sol est couvert de gravillons.Là, m'attends un grand gars baraqué eux visage dur .Il me regarde avec étonnement.
-Tu es l'élève d'Edwin ?
-oui
-Je ne pensais pas que ce serait une fille,dit-il plus gentiment que je l'en croyais capable
-La vie est plaine de surprise !
Il sourit.
-Apparemment tu es très doué.Quel âge as-tu ?Et depuis combien de temps t'entraînes tu ?
-J'ai 16 ans et j'ai commencé à 10 ans.
-Très bien.As-tu des partenaires de rondes attitrés ?Ou Quelque chose dans le genre ?
-J'ai deux apprentis,dont un blessé par les barbares .
Il écarquilla les yeux .
-Deux  apprentis !
-Moi non plus je ne l'ai pas cru au début.
Puis on passa au vrai test. Il contrôla ma vitesse d'escalade et de déplacement, mes techniques de combats, le maniements d'armes et ma discrétion.
-Très bien tu peux y aller. Dit-il à la fin
Je repartis fatigué et rejoignit ma chambre. Juste en même temps que moi mes colocataires(si je puis dire) arrivèrent.
Et on discuta toutes les trois des changement récent et comme moi elle en avaient déjà marre.
Le lendemain sur la place il y avait affiché les résultats des tests et les changements que cela engendrait (par exemple les changement de grades). Je trouve enfin mon nom et découvre avec surprise que je suis montée de deux grades,sans pour autant me retirer mes mission et corvées d'avant. Je me dirigeais donc vers les cuisines pour ma première tache.Deux heures plus tard j’avais terminé et j'enchaînais sur l’entraînement de petits du groupe 7.
-Aujourd'hui Escalade !leurs dis-je une fois arrivés à la clairière des débutants
Je commence à leurs enseigner les bases mais,bien entendu je vais devoir revoir plusieurs fois ce que je leurs apprends pour que ce soit bien assimilé et mit en pratique(de même pour le corps à corps).
Je vais déjeuner .Et ensuite j'enchaîne avec ma deuxième corvée qui est,le linge salle .Je commence à faire le tours des chambres pour le récupérer.À mie parcours un rouquin "prend la relève" et je suis enfin libérée.j'ai deux heures de libres devant moi avant l'entraînement de Quentin.Je part donc m'entraîner avec Edwin.


Dernière édition par Admin le Sam 4 Fév - 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: les assasins Livre I   Dim 11 Sep - 14:58

Arlion

Je me réveil .Me redresse et m'étire.Je vais beaucoup mieux !Elwing qui est devenu infirmière me tient au courant de tout ce qui se passe.Donc je suis au courant pour les changement et je ne suis pas du tout pour.Elwing entre et examine ma blessure.
-tu peux sortir,dit-elle,mais tu ne peux pas t’entraîner.
-d'accord !
Je me lève et lui adresse un grand sourire.Elle me regard un peu peinée,je pense qu'elle veut me dire quelque chose.
-je...je vais partir,retourner vivre en solo.Mais je passerais te voir.
-Ah.d'accord...Tu me le promets ?
-oui.  
Elle me serra dans ses bras et m'indiqua qu'elle partait le soir même.Si elle était plus heureuse là-bas, je souhaitais quelle parte.Je sortit de l'infirmerie,histoire de voir de mes propres yeux les changement.J'aperçois  Suzanne de l'autre côté du camp et fonce vers elle pour lui parler.J'arrive à ça hauteur .
-Salut !
-Oh ! Arlion !Tu vas mieux !Excuse moi de ne pas être venue,je suis euh...comment dire...DÉBORDÉE DE TRAVAIL !
-T'inquiète c'est pas grave.TU as tant de travail que ça ?
-oui,dit-elle en me tendant son emploie du temps
-en effet.
Toutes ses journée étaient complètes .
-Tu ne peux pas reprendre l'entraînement j'imagine ?
-non,dis-je dans un soupir de frustration .
-Tu peux quand même venir avec Quentin,répond-t-elle,notre rendez-vous est à 16h.Je vais lui donner quelques conseils qui pourrons te servir .
-ok à tout à l'heure !
Je me dirige vers Quentin qui me faisait de grands signes depuis un bon bout de temps.
-Alors mon grand ça va mieux ?me lance-t-il
-yep !Et toi ? Avec Suzanne ?
-Moi ça va !son regard s'assombrit,mais je ne sais pas si t'es au courant mais les guerriers n'ont plus le droit d'être en couple avec un autre guerrier .
-Ah.Merde!
Il regarda autour de lui et me tira par le bras jusqu'à un endroit isolé.
-Je vais partir,murmura-t-il,c'est trop dur maintenant,ce n'est pas fait pour moi.
-Vraiment ?pfff vous d’abandonnés tous !
Il parut gêné .Et hésita un instant.
-désolé.Mais tu pourrais venir avec moi !On irait avec Elwing quelques temps !
Il avait choisit le bon argument.C'était très tentant .Mais...et mon apprentissage ?Et Suzanne ?
-Bah ouais mais...
-oui?
-Mon apprentissage et Suzanne t'en fais quoi ?
-on la prend avec nous et elle pourra tout nous apprendre là-bas.
-et toutes les responsabilités qu'elle a t'en fait quoi ?Elle un des piliers de cette organisation.
-ah oui c'est vrai....enfin un des piliers c'est un peu exagéré !Elle fais la nounou pour des gamins de six ans et les corvées donc bon.
-ouais t'as raison.
La conversation s'arrêta là et on partit chacun de notre côté .Seize heures arriva et je m’empressais de rejoindre mes deux camarades.Suzanne nous conduit dans une petite clairière isolée et commença son cours.Soudain une jeune fille descendit de l'arbre où je m'étais appuyé.Je me mis sur la défensive au cas où.Mais elle ne semblait pas être hostile.
-Ne vous en faites pas .Je suis la en paix.Je viens vous parler de ma ligue qui recherche des personnes capables d'être discret et combatif.Nous vivons dans une forêt non loin de la.Nous combattons également les barbares mais chez-nous c'est plus libre qu'ici...Cela fait longtemps que je vous observe et j'aimerais vraiment réussir à vous convaincre de venir.
Un silence empreint de réflexion suivit ses paroles.
-Qu'est-ce qui nous prouve que tu nous dis vrai ?Que ce n'est pas une prison ? ou tout simplement un piège ?
-je...Je ne sais pas.
Elle parut surprise,ce qui accentua sa sincérité presque évidente.


Dernière édition par Admin le Sam 4 Fév - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
l'Archer des forêts

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 01/07/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: les assasins Livre I   Dim 11 Sep - 15:36

Elwing
..........................................

Après être passée voir Arlion et lui annoncer mon départ le soir même, je me remit à ma fabrication intensive de flèches. Dans la bataille, je les avait quasiment toutes perdues ou cassées. Je me remis au travail. Je venais de terminer le vernissage d'une bonne quinzaine de flèches. Je sélectionnai celles qui étaient sèches, et me mis à coller l'empennage (=les plumes) sur les fûts; Quand j'en aurais terminé, je pense aller proposer à Suzanne d'aller chasser avec moi. Je crois que c'est important que je fasse quelques ami(e)s, vu qu je vais sûrement revenir à un moment ou un autre. car, oui, j'y ai bien réfléchi je pense que je vais me joindre à la ligue des Protecteurs. Il faut se rendre à l'évidence, les barbares gagnent de plus en plu de terrain, et un jour ou l'autre, je devrais quitter mon chez-moi. Donc mieux vaut que je le décide moi-même plutôt que d'y être contrainte. J'irais quelques jours chez moi, récupérer ce dont j'ai besoin, et je reviendrai. Si il n'y a aucun changement. Il faudrai aussi que je convainc Altaïr de venir avec moi, il pourrai m'être d'une grande aide. Bon, je vais me dégourdir les jambes. en sortant, je tombe sur Suzanne (ça tombe bien).

- Suzanne ? Tu fais quelque chose pour le moment ?
- Comment dire.... Je suis OVERBOOKEE !!
- Ah... je vais me dégourdir les jambes, tendre quelques pièges...
- Tu ne prends pas ton arc ? me demande t-elle d'un ton surpris.
- non, j'ai plus vraiment de flèches. je suis en train d'en fabriquer.
- Ok. bonne chasse, alors.
- Merci.

Sur ce, je m'enfonce dans la forêt, mon matériel à pièges en main;

..........................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: les assasins Livre I   Lun 12 Sep - 20:48

Arlion

Je regardes la jeune fille dans les yeux.
-Il va falloir que tu trouves ou que tu partes,sinon on te dénonce.
Elle frissonna.
-Je...oui.Mais s'est compliqué.Je ne peux pas vous emmener au camps,il y aurai trop de risque que indiquiez son emplacement à quelqu'un.
Suzanne intervient .
-Vient tu vas tout nous expliquer en détail un peu plus loin.Dit-elle en montrant du doigt un coin de la forêt.

Je découvris que cette fille s'appelait Hella et qu'elle avait notre âge,elle vivait dans cette ligue depuis huit ans et y était très heureuse .Elle réussit par nous convaincre nous partîmes tous comme si de rien n'était dans nos chambres.Je rejoignis celle qu'on m'avait assigné et découvrit y deux autres garçons de mon âge .Ce ne fut pas tellement étonnant.Il me restait encore 1h à attendre avant de rejoindre le point de rendez-vous et je décidais donc de discuter avec mes camarades qui rageaient contre les nouvelles règles .
-Vous en faites pas les gars !On va s'y habituer !leurs dis-je
Dans ma tête s'était plutôt :
Bah moi je m'en fous!Je me casse dans même pas 1h !
J'hésitais à leurs parler des Assassins...Mais je pris finalement la décision de parler d'eux à Hella et elle en fera ce qu'elle voudra(de l'information hein ?pas des gars...) .
L'heure passa cruellement lentement.Un vrai calvaire !Je commençais à faire mon sac pour partir lorsque Mathéo interrompit ça conversation avec Léo .
-Tu fais quoi ?Demanda-t-il presque méchamment
-je pars pour un entraînement de nuit !C'est vraiment bien pour progresser !
Quand il avait posé la question j'avais compris qu'il pensait que je m’échappais(ce qui, on peut se le dire est ENTIÈREMENT JUSTE !!!!). Il est très malin et il a bien vu mon petit jeu.Mais il sait aussi qu'il ne doit rien dire pour le moment,sinon son pote pourrait dénoncer et son occasion pour partir lui passerait sous le nez.
Comment je sais ça ?J'ai l'impression de lire dans ses pensées !Je lui demanderais plus tard...
Je sors de la pièce et sort du camp principal.Comme je suis un peu en avance j’attends Mathéo, je sais qu'il va venir, je le sens .
En effet peu de temps après il arrive me tendant mon deuxième sabre que j'avais volontairement oublié.
-Merci.dit-il les yeux brillants
-De?
-me faire confiance et me comprendre !
-De rien !Mais dis-moi,comme on parle de compréhension,pour quoi g l'impression d'avoir un cerveau qui communique avec le tien ?  
-Je ne sais pas,ça m'est déjà arrivé,de faire ce genre de trucs avec certaines personnes .Mais je n'ai jamais résolu le mystère.
-Ah ok.
-Mais tu sais,c'est réciproque.
-Tu veux dire ?Que toi aussi tu as l'impression d'être dans ta tête ?c'est normale tu sais.
Il éclate de rire.Rire qu'il étouffe vite fais pour ne pas nous faire remarquer.Nous continuons à parler tout en avançant.Lorsque nous arrivons au point de rendez-vous,les trois autres étaient là.Ils se figent tous en voyant Mathéo et Hella disparaît dans les arbres .
-Non Hella t'inquiètes, il vient avec nous. Lui dis-je en me tournant vers l'arbre où elle s'était cachée.
-tu parles aux arbres maintenant ?demanda Mathéo.
Je ris puis me tourna vers Suzanne qui venait de ce lever et me tuait du regard.Ah si si,je vous jure elle me tuait.comment ?bah à la mitraillette .(XD)
-Arlion !!crichuta-t-elle (c'est un nouveau mot XD c'est un mélange entre Crier et chuchoter)Tu es stupide tu te rends compte du risque que tu nous fais prendre en lui en ayant parlé ?et...
-Stop!Je t'arrête tout de suite,je ne lui en ai pas parlé.
-Tu te fou de moi !?
-non, il lit dans ma tête et moi dans la sienne.
Oui j'ai tendance à améliorer la réalité !Et alors ?
-Ah bon ?
-oui ,dis Mathéo.
Après Une demie heure supplémentaires de débat sur le sujet nous partîmes enfin !


Dernière édition par Admin le Sam 4 Fév - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
l'Archer des forêts

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 01/07/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: les assasins Livre I   Jeu 22 Sep - 9:29

Elwing
.........................................

Pffou, après cette sanglante bataille, le camp été durement éprouvé. Mais je suis contente d'avoir pu apporter ma pierre à l'édifice. Le soir même, comme prévu, j'ai quitté le camp et je suis rentrée chez moi pour mettre en ordre quelques affaires et aller chercher Altaïr. Je suis maintenant en train de fermer mon sac à dos (enfin, c'est un genre de sac à dos). Je vérifie une dernière fois que j'ai l'essentiel, puis vais me coucher en vue de la prochaine journée agitée que je devrais avoir.

Je me réveille. Un rayon de soleil me caresse doucement la joue. Je m'assied dans mon lit et m'étire de tout mon long ; je décide ensuite d'aller prendre un bon petit dej' et de m'habiller. Une fois habillée, je descends et me sers en quelques fruits sec, un tranche de pain et un peu de jus. Il faut que j'en profite, car je ne pense pas qu'au camp des protecteurs ce sera tous le jours comme ça. Après mon frugal repas, je range tout et fais un dernier tour dans ma demeure, le cœur serré. Je n'ai pas vraiment envie de quitter ma maison, mais je me suis juré de revenir. après tout, cette maison, c'est là où j'habite depuis.... Je ne saurais dire combien de temps ! Finalement prête, je redescend et sors, mes quelques bagages à la main. Je referme la porte derrière moi, et remet quelques rondins de bois devant la porte, pour dissuader les truands et autres personnes pas très fréquentables de s'y introduire. Puis je m'élance d'un bon pas vers la clairière résidentielle d'Altaïr.

Environ 45 minutes plus tard, j'arrive dans ladite clairière, pour trouver Altaïr à moitié assoupi, mais toujours debout. Il se réveille avec un sursaut, surpris de me voir arriver. Il s traîne jusquà moi, encore qu'a moitié réveillé. Je le caresse, et lui explique la situation (lui et moi communiquons par un sorte de "language du corps"). Comme je l'avait prévu, il réagit avec stupéfaction, car j'ai quasiment toujours vécu dans ma maison et je ne me suis jamais vraiment mêlée des affaires de guerre du pays. Je lui sors que si je fais comme ça, on se fera massacrer trop facilement à mon goût, que je veux défendre mon pays contre les barbares, laisser une trace dans cette histoire. Mes arguments le laissent pensif : après quelques minutes de réflexion, il finit par consentir à venir avec moi. au comble de la joie, je lui saute au cou, enfin à l'encolure. Puis nous partons tous les deux vers le camp des protecteurs.


suite bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Archer des forêts

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 01/07/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: les assasins Livre I   Ven 14 Oct - 18:38

Salut tout le monde !! Je vais écrire un chapitre passke ça fait longtemps que personne n'a posté ici !

Elwing
......................................................

Je viens d'arriver au camp, et j'ai l'impression que quelque chose d'anormal se passe : de 1, il n'y a pas assez de gardes à mon goût (on dirait que les effectifs ont été réduit à moitié) et les personnes toujours présentes (ou celles qui restent de la bataille) sont soient en tain de soigner les blessés ou en train de discuter (on croirait un peu des commères !). Je mets pied à terre et attache Altaïr à un poteau. Puis je me dirige vers la "cabane" d'Arlion et de son copain (euh, Mathéo, c'est ça ?). Un groupe de personnes me jette un regard noir, sans que j'en connaisse la raison. Je monte les escaliers et j'ouvre la porte d'une volée, m'attendant à voir Arlion et Mathéo, et peut-être même Suzanne. Mais lorsque que j'ouvre, la pièce est froide, inoccupée. Pas de feu dans l'âtre, pas d'affaires, rien. On entend plus que le vent à travers les fissures. On dirait presque des plaintes ou des gémissements. Je contemple sans ciller l'endroit. Arlion est parti. Il m'a abandonnée. Il a préféré partir avec Suzanne et Mathéo, et qui sait d'autre. Je sens monter en moi un sentiment de trahison et de jalousie. Pourquoi, pourquoi sont-ils partis ? Ils auraient pu m'en parler, me demander si je voulais venir. Moi qui lui faisait confiance, qui pensait avoir enfin trouvé un meilleur ami, et même plus que ça. Encore une fois je me suis foutu le doigt dans l'oeil. soudain, un bruit de pas me tire de mes sombres pensées; l'homme qui a essayé de me maîtriser la 1ère fois que je suis venue se tient debout devant la porte, et m'observe, un air limite triomphant.
- Je vous avais dit. Vous n'auriez pas dû venir;
Alors comme ça, il me vouvoie maintenant. J'ai dû rentrer dans son estime quand il m'a vue tirer pendant la bataille.
- Si j'étais pas v'nue, tu serai surement mort à l'heure qu'il est. Et pas que toi. Donc me remercie surtout pas.
- On aurait pu s'en sortir. Moins bien, je dois avouer, mais quand même.
- ........
Après cette brève discussion, je sors d'un bloc dehors, contournant monsieur-je-peux-débrouiller-tout-seul-de-toute-façon. J'attrape les rênes d'Altaïr et remonte en selle. Rageante, je lui demande de partir au petit galop. Je suis décidée à retrouver Arlion et les autres, pour savoir pour quelles raisons il est partie sans m'en parler, en catimini.  Et aussi pour savoir si il m'a vraiment abandonnée. Je suis le sentier et remets mon fidèle destrier au pas pour pouvoir scruter le sol. Au début je ne vois absolument rien. Puis, au fur et à mesure, je distingue des traces de pas. J'en compte 6 différentes en taille et enfoncement.  Donc 3 individus différents. A croire que je suis sur la bonne piste. Je continue de suivre la piste pendant un bon moment. A certains moments, on ne distingue plus rien; mais mon instinct me dit qu'un peu plus loi, je vais retrouver la piste. Au bout d'environ 2h, une fine bruine s'est mise à tomber et Altaïr montre des signes d'impatience, de ras-le-bol. Je décide de m'arrêter à l'écart du chemin. je trouve un bon coin, avec quelques touffes d'herbe et un arbre tombé pour pouvoir construire un abri pour la nuit. Je desselle donc Altaïr et le laisse aller à sa guise et construis mon abri (le tout sous la pluie). Lorsque j'ai fait un truc satisfaisant, je sis trempée. Je mets nos affaires à l'abri, et tente d'allumer un feu. Après une dizaine de tentatives, (je sais, je suis très déterminée) l'étincelle tant espérée jaillit et embrase mon initiateur, humide malgré toutes mes précautions pour le garder sec. Après que l'étape feu soit finie, je déroule mon "lit" pour la nuit, en grignotant quelques provisions que j'ai emportées. Finalement, je m'endors roulée en boule,bercée par le crépitement de la pluie et les crissement du feu.

Voila voila ! Ecrivez d'autres chaps pour continuer ! :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: les assasins Livre I   Sam 15 Oct - 9:53

Au fait, pourquoi ils sont partis sans Elwing ?Ils allaient la rejoindre chez elle c'est ça ?
En fait je poste ce matin, j'ai pleins d'inspi' !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: les assasins Livre I   Sam 15 Oct - 11:54

Arlion

Je me marche dans la forêt, en compagnie de Ouchan (mon faucon). Je cherche des yeux la cabane dElwing, je suis venu la chercher pour aller avec les Assassins . Ça y est, je vois son habitat . J'envoie mon compagnon la chercher.
Il s'élève dans les airs jusqu'à une fenêtre et s'y engouffre . Quelque minutes plus tard il redescend en tournoyant pour m'indiquer qu'elle n'y est pas. Elle a dû aller chasser. Je m'assois sur une souche et attends qu'elle revienne.
Pour m'occuper je m'applique à affûter mes sabres. Au bout d'un quart d'heure, l'écho d'un galop de cheval parvient jusqu'à mes oreilles . Je me lève d'un bonds et quelques minutes plus tard, Altaïr déboule et manque de m'écraser. Elwing ne me voit pas, elle paraît triste et en colère à la fois. Je cours derrière eux et cris .
-ELWING !! ELWING !!!
Le martellement des sabots couvre le son de ma voix . Je saisis mon petit poignard et le lance dans un arbre juste devant elle. Elle stop net sa monture et se retourne le visage dur et une lueur de rage anime ses yeux. Elle revient vers moi au trot, après avoir retiré le poignard de l'arbre. Elle me le jette comme si j'étais un moins que rien et elle me demande froidement:
-Qu'est-ce que tu fais ici ?
-Je...Je suis venus de chercher pour... euh...enfin bref je t'expliquerais . Mais pourquoi tu...
-POURQUOI JE SUIS ÉNERVÉE ?!? POURQUOI JE NE SUIS PAS ENCHANTÉE QUE TU NE M'EST PAS PRÉVENUE QUE TU PARTAIS ?!?
Une larme coule sur sa joue suivis de tant d'autres...Elle descend de cheval et me regarde dans les yeux.
-Elwing...Je suis sûr que tu peux comprendre que quand on s'est échappé, on ne pouvait pas venir te chercher, au risque de voir notre projet tomber à l'eau. Je suis donc venu te chercher pour t’emmener avec nous, maintenant que nous avons semé nos poursuivants .je dis doucement
Je pose ma main sur sa joue et essuies ses larmes. Elle renifle.
- Je suis désolée Arlion...
Elle se colle contre moi et pleure toutes les larmes de son corps . De temps en temps elle reprend :
-Je... je me suis emporté et....snif...et j'étais tellement jalouse que tu sois partie avec d'autres personnes...
Elle marque un temps de pause et recommence.
-En plus j'ai pensée que tu étais partis avec Suzanne...
Là j'avouerais que je ne vois pas trop le problème mais bon...
-...ou avec une autre fille ! snif
Là je comprends... Je lui caresse le cheveux.
-Mais... mais je...
Et une nouvelle crise de larme lui reprend . Puis au bout de très longues minutes, elle se calme .
-Est-ce que Altaïr peut nous porter tout les deux ?
-Euh...oui je penses, où vas-t-on ?
-Je te raconterais en chemin. lui dis-je en souriant.

..................
Voilà ! je poste la suite demain ou cet aprèm ! <3 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
l'Archer des forêts

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 01/07/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: les assasins Livre I   Sam 15 Oct - 16:47

Ha enfin la suite !! :cheers: bah ils sont partis sans elwing parce qu'ils zont pas eu le temps de la prévenir mais du coup tu t'en sortie Manouille ❤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: les assasins Livre I   Sam 15 Oct - 17:31

ok ! je vais essayer de poster !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
l'Archer des forêts

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 01/07/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: les assasins Livre I   Sam 15 Oct - 18:47

oki j'attends avec impatience au fait je t'ai envoyé un mail pour remplacer les textos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Archer des forêts

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 01/07/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: les assasins Livre I   Ven 21 Oct - 21:20

Kikou ! Voici la suite du palpitqnt chapitre que Manon a posté !

Elwing
.................

Je suis en train de brosser Altaïr; il a profité de notre petit arrêt pour se rouler, et il est maintenant tout crade !  Je m'applique a brosser sa crinière. Quelques minutes plus tard, il propre et reluisant. Mais ce n.est plus mon cas : je suis recouverte de poussière ! J'époussette mes habits, et c'est tout de suite mieux. Puis je sens une main sur mon épaule :

- Alors, le destrier est prêt ? Me demanda Arlion, d'un ton complice.
- Oui, il est tout beau tout propre, lui dis-je avec un clin d'oeil.
Je dépose le tapis, puis la selle sur le dos d'Altaïr. Je saisis d'une main la sangle et l'ajuste, me promettant de le ressangler avant de monter (manquerait plus que la selle tourne quand on est dessus !!). Une fois ça prêt, je retourne dans ma cabane, pour  replier toutes mes petites affaires. Je fais un rapide check dans mon «sac à dos» : couteaux, initiateur, trucs à flèches, graisse à cordes,  2/3 trucs pour Altaïr, des habits, de la ficelle, de l'eau et des provisions. J'ai tout. Ah non, il me manque Arlion (hihi !!).

-Arlion !!! T'es oú ? appelai-je.
- Déja prête ? J'arrive.
- Ok. Je suis avec Altaïr.
Je sors, en laissant mes clés de cabane sur la porte. M'avançant vers Altaïr, je remarque tout de suite que la baille vraiment : je saisis le 1er sanglon (le truc en cuir où on accroche la sangle) et ressangle de 2 trous. Ayant pris mon cheval par surprise, il n'a pas eu le temps de gonfler le ventre ( haha mouahaha !). Puis je monte. Arlion arrive .
- Tiens, mets ton pied dans l'étrier.
- tu sais, je ne suis pas aussi stupide que tu le crois...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Archer des forêts

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 01/07/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: les assasins Livre I   Dim 20 Nov - 17:59

Elwing
.............................

Je stoppe Altaïr, et met pied à terre. Puis j'aide Arlion à descendre, parce que en plus il a l'air d'avoir souffert !! Une fois sur ses pieds, il marche tout bizarrement, avec les jambes un peu cambrées (c'est très marrant, je rigole comme une folle dans son dos !). Je regarde autour de moi, et propose à Arlion :

- Vu qu'on doit avoir genre 2 heures avant le coucher du soleil, je propose de monter le camp dans les alentours pour cette nuit.
- Ouais, bonne idée. Je crois voir un arbre à moitié tombé là-bas, on peut peut-être en faire quelque chose; allons voir.

Nous nous dirigeons vers ledit arbre, lui ouvrant la marche et moi guidant Altaïr à travers les frondaisons. Arrivés à la hauteur de l'arbre, je sors un morceau de ficelle de ma poche pour attacher Altaïr : ça éviterai qu'il s'étouffe en tirant sur ses rênes. Je l'attache soigneusement, puis vais inspecter l'arbre.

- Alors, t'en penses quoi ? me demande Arlion.
- Il a l'air assez solide pour qu'on construise un toit dessus. On va d'abord couper des branches de sapin pour le matelas, puis on fait la charpente.
- Ok. Je propose de m'occuper de trouver les arbres nécessaires pour le toit, et toi, vu que grimpe bien, tu coupes les branches de sapin. ça te va ?
- Ouais, dis-je en retournant vers Altaïr. Je vais chercher ma petite hachette. pour se retrouver, dès que j'aurais autant de branches que je pourrai porter, je reviendrai, et tu feras pareil. comme ça, on saura que l'autre est passé.
-Toute façon, on va rentrer à un moment. Et puis, j'ai mo cors pour si jamais j'ai un GROS problème, où si je trouve un truc étrange.
- Oki, a plus, bon courage !
-Toi aussi ! me répond t-il avec un sourire.


Je suis dans une petite clairière, mais je vois d'ici un bosquet de résineux dont les branches me conviendraient parfaitement. Je dégaine ma hachette, et m'élance vers une branche pour atteindre les branches plus élevées (et donc plus touffues). Je monte un peu, puis, trouvant les branches adéquates, commence à les couper. Au bout de quelques minutes, un beau tas de branches bien vertes s'est formé au bas de mon arbre. Un peu dégoulinante, je m'essuie le front avec ma manche (je sais, je sais, pas trèèèèès ragoûtant). Le soleil à quelque peu diminué depuis que je suis là, je décide donc de changer d'arbre.

Redescendant de mon deuxième arbre, je m'empresse de ramener mes branches au camp. Lorsque j'y arrive, un tas de rondins bien découpés attend sagement qu'on construise le toit. Pas de signe d'Arlion. Je m'affaire donc à constituer le matelas, à rentrer les branches qui ressortent. Voilà, j'ai fini. Je recule pour contempler mon travail. C'est à ce moment précis que je perçois le son grave du cor d'Arlion. 1 fois. 2 fois. Je me précipite vers mon arc et mes flèches, passe en trombe devant Altaïr qui renâcle, et me dirige vers le son paniquant....

Suspens, mais suite bientôt !!:P :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: les assasins Livre I   Sam 31 Déc - 14:37

Arlion

Je m'enfonce un peu dans la forêt pour trouver du bois. Au bout d'une bonne demie-heure, j'ai réussis à obtenir un joli tas de rondins devant l'arbre qu'Elwing et moi avons choisit. Je suis fière de moi ! Je souris et repars en chercher d'autres.
Perdus dans mes pensées, j'avance plus loin que je ne l'aurais voulu. Deux puissant hommes me plaquent contre un arbres. J'étais tellement concentré, que je ne les ai pas entendus arrivés. Il m'écrase vraiment contre l’écorce.... Je me débat comme je peux, mais ils sont bien entraînés et quatre fois plus musclés que moi.
-Que fais-tu là ? Tu es recruté par les barbares ? Ou peut-être que c'est toi qui a enlevé Erinne ?dit l'un des tas de muscles
-Je...p...peux...pas...res...pi...rer dis-je tant bien que mal
Il relâche un peu la pression de son bras. Je soupir, soulagé de sentir à nouveau l'air emplir mes poumons. Je reprends.
-Je suis, venu à la demande de... hum... Hella je crois, je fais partis du même groupe que Suzanne, Mathéo et Arlion. J'étais juste partis chercher le dernier membre...
L'homme me relâche.
-Regardes-moi dans les yeux et re-dis ce que tu viens de dire !dit-il
Je me retourne. Oh la vache ! Il est effrayant ! Il a un air sombre et dur, en plus de ça, une longue cicatrice lui barre le visage, coupant un de ses yeux en deux, et le teintant de bleu. Le fait qu'il est un œil marron et l'autre bleu avec la pupille grise ajoutais à son côté dangereux de l'insensibilité. Je frissonne. Je plante mon regard dans le sien et répète ma phrase.
-ok. C'est bon, il dit vrai. dit-il à son compagnon, mais où est le membre que tu devais ramener ?
-Hum... là-bas, entrain de chercher du bois.dis-je en pointant du doigt la direction approximative du "camp", je peux l'appeler.
-Oui, vas-y .
Je sors mon cor et appels mon amie...non ! Mon Elwing !
Quelques minutes plus tard elle déboule d'un bosquet. Elle se fige en voyant les deux hommes. Je me précipite vers elle .
-Tu n'as pas emmené Altaïr ?
-Je...non...je pensais...que tu étais...attaqué...ou un truc...dans le genre...dit-elle essoufflée .
-Qui est Altaïr ? demande l'homme qui n'avait pas parlé.
-Son cheval, mais il est...je sais pas, il arrive à réfléchir comme un humain et à communiquer avec Elwing.
Il acquiesce, un peu surpris.
-on va envoyer quelqu'un le chercher.
Puis, il commence à avancer dans la forêt, tant dis que l'autre se place derrière nous, fermant la marche.
J'ai hâte d'arriver ! Je sais que là-bas, c'est merveilleux! Un peu magique, avec cet arbre gigantesque et....mais attends...comment je sais ça ? Ah! oui! Mathéo...
Je me tourne vers Elwing.
-Tu vas voir, tu vas te plaire là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 587
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 15

MessageSujet: Re: les assasins Livre I   Dim 15 Jan - 11:07

Arlion

Après une heure de marche en forêt, on arrive dans une sorte de clairière où trône un gigantesque arbre. Waow ! Un des hommes nous montres quelque chose dans les branches. Il y a des sortes de petites maison sur les immenses branches. Plus loin, dans le sable un groupe de jeunes de notre âge s’entraînent au tire à l'arc et à l'escalade. Je me tourne vers Elwing, elle regarde le camp, fascinée.
-Je t'avais dis que tu adorerais. Ici c'est ton paradis.lui dis-je
Elle ne réponds rien, elle se contente de tous observer en détail.


....................
Je sais qu'il est très court, mais je trouve qu'il serait bien comme fin du premier livre. T'en penses quoi margot ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-fictions.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les assasins Livre I   

Revenir en haut Aller en bas
 
les assasins Livre I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Fête du Livre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» Uglies, un livre....prettie ? ^^
» éditeur de livre sur les arcs et autres
» le livre rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde de Fictions :: Textes travaillés. :: En cours de réécriture-
Sauter vers: